Accueil / Tous les mots du dictionnaire / bon, bonne
bon, bonne [bɔ̃, bɔn] adj., interj. et n. m. REM. On emploie la forme de liaison [bɔn] devant une voyelle ou un h muet : un bon ami, le bon horaire.
 I Adj. REM. Employé comme épithète, bon précède généralement le nom.
 A  1 Qui a les qualités attendues étant donné sa nature ou sa fonction.  satisfaisant. Bon conseil. Bon film, livre. Bonne santé. Bon médecin, client, joueur, élève. Bon ami. Faire du bon travail. Avoir une bonne mémoire. C’est une bonne question. Le compte est bon.  Bon sens.  En bon père de famille.  En bonne et due forme.  Être à bonne école.  être bon en. Avoir les qualités nécessaires pour faire qqch. dans tel domaine. Cet élève est bon en histoire. Elle est bonne en dessin.  advt Juger bon. Croire bon. Trouver bon. Comme, quand bon me (te, lui, etc.) semble.  Il est bon de, que : il est souhaitable de, que. « Il n'est peut-être pas très bon que Madeleine reste seule trop longtemps » (G. Archambault, 1970).  2 bon pour (+ nom). Utile, bénéfique à qqn ou à qqch. Bon pour l’économie. Le sport est bon pour la santé. C’est bon pour le moral. Tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins. « un oignon cru, coupé en rondelles, dans une soucoupe, c'est bon pour chasser les maringouins » (A. Hébert, 1970).  par ext.; fam. Dans les conditions qui mènent infailliblement à. « je suis devenue une ruine parfaitement inutile, juste bonne pour le cimetière » (A. Parizeau, 1981).  3 bon à (+ inf.). Se dit de qqch. ou de qqn tel, ou dans un état tel qu’on peut lui appliquer ce qu’exprime le complément qui suit. Bon à jeter. Ces pommes sont bonnes à manger. Toute vérité n’est pas bonne à dire. C’est bon à savoir.  imprim. Un bon à tirer : épreuve prête pour l'impression définitive.  Il n’est bon à rien : il ne sait rien faire.  substvt Un bon à rien, une bonne à rien.  À quoi bon? : à quoi cela sert-il? « à quoi bon se souvenir de ce qui sera si vite oublié demain » (M.-Cl. Blais, 2001).  4 Conforme aux usages, aux règles sociales, morales. Bonne conduite. Bonnes mœurs. Bonne éducation. Bon esprit. Le bon usage. Les bonnes manières. De bonne famille. De bonne guerre. Faire une bonne action.  Bon chic bon genre.  5 Qui est agréable, qui procure du plaisir. Bon repas. Bonne soirée. Bon accueil. Bonne promenade. Bon bain. Bon souvenir. Bonne nouvelle. Bonne humeur. Bonne vie. Être en bonne compagnie. Faire bon ménage (avec). Faire bonne chère. Avoir de bonnes relations avec ses voisins. Être de bonne composition. C’était le bon temps.  (en souhait) Bon voyage! Bonne journée! Bon appétit!  advt Sentir bon.  Il fait bon : la température est douce, agréable.  il fait bon (+ inf.). C’est agréable de. « Qu'il fait bon entendre les cloches du dimanche » (J. Brault, 1984).  ellipt; fam. Histoire drôle, amusante. Je vais vous en raconter une bonne. Il en a de bonnes!  6 le bon, la bonne (+ nom). La personne ou la chose juste, la seule qui convient. La bonne aventure. À la bonne heure. Trouver la bonne réponse. Être sur la bonne route. Être au bon endroit, au bon moment. Voir la vie du bon côté.  fig. Tirer le bon numéro. Frapper à la bonne porte.  fam. Tenir le bon bout.
 B  1 Qui veut le bien d’autrui, se montre bienveillant; par ext. qui est aimable, serviable.  généreux.  bonasse. Bonne personne. Bon garçon, bonne fille. Les bonnes sœurs. Bonne âme. C’est un homme bon. Elle est trop bonne avec lui. « C'est un bon gars, mais ce n'est pas un gars pour toi » (D. Demers, 1992).  relig. Le bon Dieu. Le bon Samaritain.  Être le bon ange de qqn.  Bon comme du bon pain.  fig. et fam. Une bonne pâte.  Qui manifeste cette disposition. Bonne volonté. Les bonnes œuvres. Bon mouvement. Les bonnes grâces de qqn. Avoir bon cœur, bon caractère. Avoir de bonnes intentions. Faire une bonne action. Il est animé de bons sentiments.  2 ellipt; fam. Avoir qqn à la bonne : avoir de la sympathie pour qqn.
 C (avec une valeur intensive) Grand, important, intense; qui atteint largement la mesure donnée.  grandimportantintense. Bon nombre de. En bonne partie. J’attends depuis un bon moment. Il lui a donné un bon coup de pied. Il a mangé une bonne part de gâteau. Elle a parcouru dix bons kilomètres. Il a bon espoir de réussir. Elle est arrivée bonne dernière à la course.  De bon matin.  Une bonne fois pour toutes.  advt Tenir bon.
 II Adv. complexeGT  pour de bon ou littér. tout de bon. Vraiment. Il est parti pour de bon. « Y songez-vous tout de bon? » (A. Ricard, 1984).
 III Interj.  1 (marque l'approbation, la constatation, la conclusion) Bon, on y va! Bon, d’accord. Bon, j’ai fini.  2 (marque le mécontentement) Allons bon!  3 (marque la surprise) « Ah bon! Je ne savais pas que tu le connaissais » (Fr. Noël, 1983).  4 C'est bon! : c’est assez, cela suffit; d’accord. C’est bon, j’ai en assez entendu. « C'est bon, mon vieux, c'est bon, je ferai ça pour vous » (Fr. Loranger, 1949).
 IV N. m. bon.
 A  1 Ce qui est conforme à un certain code de valeurs morales.  Ce qu’il y a d’intéressant, d’utile, d’agréable dans qqch. De lui, je n’attends rien de bon. Il y a du bon et du mauvais dans cette solution. « Je veux tout : le bon et le mauvais, ce qu'il faut jeter et ce qu'il faut conserver » (D. Laferrière, 1985).  2 Personne bonne, selon un certain code de valeurs morales. « Le manichéisme est roi, les bons se distinguent aisément des méchants » (L. Bissonnette, 1987).
 B Pièce écrite constatant le droit d’une personne à exiger qqch., notamment un paiement.  coupon. Bon de livraison. Bon d’achat. Signer un bon.  bon de commande, qui sert à demander une marchandise ou un service à un fournisseur. Des bons de commande.  bon de réduction, dont la valeur d'échange donne droit à une réduction sur le prix de vente normal d'un produit ou d'un service. (in GDT)  coupon (de réduction), coupon(-)rabais. Des bons de réduction.  bon du Trésor : titre de créance représentant un emprunt à court terme émis par l’État.  bon de souscription : valeur mobilière donnant à son titulaire le droit d'acquérir, pendant une période donnée et à un prix fixé à l'avance, une certaine quantité d'une autre valeur mobilière.
in TLF
anton. : mauvais.
ÉTYMOLOGIE881; du latin bonus « bon; de bonne qualité ».
ORTHOGRAPHE
  adjectif interjection nom masculin
bon
  singulier pluriel
masculin
bon
bons
féminin
bonne
bonnes
bon
singulier pluriel
bon
bons
orthographe
MEES - 1re
étymologie
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Antonymes
Homonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés