Accueil / Tous les mots du dictionnaire / tête
tête [tɛ:t] n. f.
 I 
 A  1 Partie supérieure du corps humain, reliée au thorax par le cou, où se trouvent l’encéphale, les principaux organes des sens et l’extrémité supérieure des voies respiratoires et digestives.  cap, chef; fam. boule, bourrichon, caboche, caillou, calebasse, ciboulot, citron, coloquinte, haricot, nénette, tirelire.  céphal(o)-; céphalique. Côté, devant, derrière, sommet de la tête. Os, squelette de la tête. Grosse, petite tête. Mouvement, signe de tête. Hochement de tête. Bouger, secouer la tête. Hocher la tête. Baisser, lever, pencher, redresser, renverser la tête. Tourner, détourner la tête. Approuver, saluer de la tête. Opiner de la tête. Appuyer sa tête contre qqch. Se prendre la tête entre les mains. Enfouir sa tête dans un oreiller. Mettre la tête à la fenêtre. Se cogner la tête. Donner, recevoir un coup sur la tête. Tomber la tête la première. Trancher la tête à qqn, de qqn. « Elle se redressa, de ce port de tête fier » (G. Guèvremont, 1947).  (expressions)  De la tête aux pieds ou des pieds à la tête.  (La) tête haute : avec fierté, sans honte, sans avoir rien à se reprocher. Marcher, partir la tête haute.  (La) tête basse : de façon honteuse, confuse. « je regardais ma femme s'éloigner, tête basse, comme un enfant qui va être grondé » (Fr. Mauriac, 1932).  Tête baissée : sans réfléchir, sans tenir compte du danger, avec courage. Se jeter tête baissée dans une entreprise. « Il croyait donc que j'allais donner tête baissée dans un piège aussi grossier » (G. de Maupassant, 1885).  Avoir la tête sur les épaules.  Q/C Avoir du front tout le tour de la tête.  En avoir par-dessus la tête.  Piquer une tête (dans l’eau).  Donner, en mettre sa tête à couper : être absolument certain, convaincu de qqch.  Les yeux lui sortent de la tête.  fam. Coûter les yeux de la tête.  fam. Être tombé sur la tête : être fou, dérangé.  Q/C fam. Crier par la tête.  très fam. Cul par-dessus tête.  Voix de tête : voix de registre aigu; par ext. voix aiguë et forte (anton. : voix de poitrine).  fausset.  soccer Coup donné dans le ballon avec la tête.  coup. Faire une tête.  2 Boîte crânienne, crâne; spécialt cerveau, en tant que siège de sensations, d'impressions physiques.  boîte crânienne. Se fracasser la tête. Avoir mal à la tête, un mal de tête. Avoir la tête lourde. « Ma sœur a élevé les mains et les bras pour protéger son visage et sa tête » (Cl. Charbonneau-Tissot, 1979).  (expressions)  Casser la tête à qqn.  Se cogner, se taper la tête contre les murs.  Avoir la tête qui tourne.  Tourner la tête.  Vin qui monte à la tête.  3 Visage, du point de vue des traits qui reflètent les sentiments, le caractère, l'état de qqn.  figure; fam. bille, bouille, gueule, pomme, trombine, tronche.  visage. Belle tête. Tête bizarre, comique, sympathique. Avoir une bonne, une sale tête. Faire une drôle de tête, une tête d'enterrement. Il n’y a pas de quoi faire une tête pareille. « je me pris à sourire de voir la tête des autres qui, autour de moi, avaient du mal à s'en remettre » (H. Corriveau, 1991).  (expressions)  Faire la tête : manifester, par une expression fermée du visage, son mécontentement, sa mauvaise humeur; bouder.  fam. Se payer la tête de qqn.  fam. Avoir une tête à (+ inf.) : avoir une physionomie qui correspond à un certain comportement, une certaine activité. Avoir la tête de l’emploi. « Ta mère n'a pas une tête à se laisser battre » (A. Langevin, 1974).  fam. Tête à claques.  souvent péj. tête de (+ nom). Physionomie évoquant une personne, un animal, qqch. Tête d'assassin, d'imbécile, de rat. « Qu'elle me dise que j'avais l'air louche, que j'avais une tête de trafiquant, soit » (Guill. Vigneault, 2000).  4 Partie de la tête où poussent les cheveux.  fam. crâne. Tête blonde, chauve, frisée. Se laver, se raser la tête. Sortir tête nue, nu-tête. « Il relève sa casquette et se gratte la tête, un peu perplexe » (A. Dessureault-Descôteaux, 1985).  (expressions)  Faire dresser les cheveux sur la tête (de qqn).  F/E Se faire une tête : se maquiller de façon à se faire une physionomie particulière, précise.  Q/C Se faire une tête (sur qqch.) : se faire une idée, une opinion (sur qqch.). « Le jury a [...] souligné que les reportages avaient "aidé le public" à se faire une tête sur la question » (Le Devoir, 2014).  fam. Chercher des poux dans la tête de qqn.  5 par méton. Personne, individu.  individupersonne. Une tête couronnée. Un repas qui coûte cinquante dollars par tête. Une faute qui retombe sur la tête de qqn. Mettre un nom sur une tête. « Au premier coup de canon, toute cette houle de têtes joyeuses s'était ébranlée dans une formidable acclamation » (L. Fréchette, 1892).  fam. Par tête de pipe.  6 Vie d'une personne. Réclamer la tête de qqn. Risquer, sauver sa tête. « Il devait sauver cette femme à tout prix! Sa tête était en jeu! » (Fl. Nicole, 1994).  Mettre à prix la tête de qqn : offrir une récompense pour la capture, la mort de qqn.  (pour attester la vérité de qqch., la certitude d’un fait) Je le jure sur la tête de mes enfants.  7 Tête de mort : crâne, squelette d’une tête humaine. Des têtes de mort.  Sa représentation, emblème de la mort. Drapeau à tête de mort des pirates.
 B  1 Partie antérieure ou supérieure du corps des animaux à symétrie bilatérale, où se trouvent les principaux organes sensoriels, les cellules nerveuses et généralement l’orifice de l’appareil digestif.  céphal(o)-; céphalique. Tête d’un cheval, d’un oiseau, d’un poisson, d’un serpent, d’un singe. Tête d’une araignée, d’une fourmi, d'un homard. « un chien d'arrêt, la queue parallèle à son dos, sa petite tête pointée, les oreilles droites » (V.-L. Beaulieu, 1974).  mythol. Monstre à plusieurs têtes. « un monstre est né, le Minotaure avec un corps d'homme et une tête de taureau » (M. Déon, 1965).  alim. Cette partie de certains animaux préparée pour la consommation. Tête de porc, de veau.  Fromage de tête ou Q/C tête fromagée.  2 par méton. Animal considéré par rapport à un troupeau.  animal. Troupeau de cinquante têtes. « Il revint au bout d'une dizaine de minutes, chassant devant lui huit ou neuf têtes de bétail parmi lesquelles un superbe veau entièrement noir » (A. Laberge, 1918).
 C  1 Représentation d'une tête humaine ou animale. Tête peinte, sculptée. Tête de poupée, de lion. « Sur la cheminée, une tête en bronze de Gide » (J. Green, 1950).  fig. Tête de Turc : personne prise pour cible de critiques, de plaisanteries ou de railleries.  souffre-douleur. Être la tête de Turc de qqn. « Comme tout bon pamphlétaire qui se respecte, il a deux ou trois têtes de Turc » (A. Grandbois, 1941).  2 Hauteur d'une tête humaine, utilisée comme unité de mesure. Avoir une demi-tête de plus que qqn. Dépasser qqn d’une tête, d’une bonne tête.  Longueur d'une tête de cheval, utilisée comme unité de mesure. Cheval qui gagne une course d’une tête.
 II 
 A  1 Faculté intellectuelle, intelligence, esprit, réflexion.  cerveau, cervelle. Faire travailler, se servir de sa tête. N'avoir rien dans la tête. Avoir une idée dans la tête, en tête. Les projets se bousculent dans sa tête. Chanter dans sa tête. Ne pas savoir ce qui se passe dans la tête de qqn. « N'avait-il pas la tête trop mathématique pour ne pas être un profond sceptique? » (F. Ouellette, 1974).  Adv. complexeGT  de tête. Mentalement. Calculer de tête.  Adj. complexeGT  Se dit d'une personne douée d'intelligence, de volonté et d'esprit de décision. Homme, femme de tête.  (expressions)  Coup de tête : action soudaine et irréfléchie, impulsion soudaine. Agir sur un coup de tête.  Avoir la tête ailleurs.  Avoir la tête vide.  Se casser la tête.  Ne pas se casser la tête.  Se creuser la tête.  Ne pas avoir de plomb dans la tête.  Avoir une idée, qqch. derrière la tête.  Avoir la tête dans les nuages.  Ne pas, ne plus savoir où donner de la tête.  Où ai-je la tête? : exprime l'étonnement de ne pas avoir pensé à qqch.  Mettre qqch. dans la tête de qqn : persuader qqn de qqch.; influencer qqn. Qui t'a mis cette idée dans la tête?  Se mettre dans la tête, en tête (de, que) : prendre la résolution de faire qqch., se persuader de qqch., imaginer qqch. Il s’est mis en tête de l’épouser, qu’il l’épouserait. « Cette pauvre enfant s'était mis dans la tête de me convertir » (comte H. de Mirabeau, 1780).  Passer par la tête.  Trotter dans, par la tête.  Q/C Se faire une tête : se faire une opinion, clarifier sa pensée, prendre position. « Le défi pour les électeurs, c'est de parvenir à se faire une tête dans la bataille de chiffres qui ne manquera pas de s'installer » (Le Nouvelliste, 2013).  fam. Avoir la grosse tête : s'attribuer un rôle éminent, être vaniteux.  fam. Fourrer qqch. dans la tête de qqn.  Q/C fam. Ne pas être la tête à Papineau : ne pas être très intelligent, très vif d’esprit.  par méton. (personnes)  Tête forte ou forte tête.  Tête de linotte.  Tête en l'air.  fam. Chasseur de têtes.  2 Mémoire.  mémoire. Chercher qqch. dans sa tête. Ne pas avoir de tête. Jouer un morceau de musique de tête. Son nom m'est sorti de la tête. « il essayait de retrouver dans sa tête de très vieux souvenirs » (Y. Beauchemin, 1989).  3 La tête, indiquant un état d'esprit, un état affectif.  (expressions)  À tête reposée.  Avoir la tête à qqch., appliquer son esprit, son attention à qqch. Avoir la tête à son ouvrage. Elle n'a pas la tête à travailler.  Monter la tête à qqn.  Se mettre martel en tête.  Tourner la tête.  Faire tourner la tête à qqn.  4 La tête, indiquant un état mental.  (expressions)  (Ne plus) avoir (toute) sa tête, sa tête à soi : (ne plus) avoir toute sa raison, son bon sens.  Perdre la tête : devenir fou, perdre son sang-froid, ne plus avoir de cohérence dans son comportement.  fam. capoter, perdre la boussole, perdre la boule, péter les plombs. « vous me plaisez au-delà du bon sens, me faisant perdre la tête quand je vous vois » (J. Folch-Ribas, 1989).  5 La tête, indiquant un trait de caractère.  (expressions)  Avoir la tête près du bonnet.  Avoir la tête dure.  Garder la tête froide.  N'en faire qu'à sa tête : n'agir qu'en fonction de ce que l'on a soi-même décidé, sans se laisser influencer. « Si tu m'avais écouté tu n'en serais pas là, mais tu n'en as jamais fait qu'à ta tête » (Cl. Martin, 1966).  Tenir tête : résister, s’opposer à qqn, qqch. Tenir tête à ses parents.  par méton. (personnes) Tête brûlée. Mauvaise tête : personne au mauvais caractère, obstinée, querelleuse.  fam. tête de (+ nom). Avoir, être une tête de cochon. Avoir une tête de mule.  par méton. (personnes) Tête de lard. Tête de mule. Tête de pioche.
 B par méton. Personne, groupe qui conçoit, dirige, organise, fait agir les autres suivant une direction, pour atteindre un but déterminé. Il est la tête de l'organisation. Tête pensante.
 III par anal.  1 Partie souvent arrondie qui se trouve à l'extrémité supérieure de qqch. Tête d'un arbre, d'une fleur. Tête d'un mât. « Les têtes rondes des saules, sur la brume exhalée des rivières, ont l'air de grosses bouées qui dérivent » (M. Genevoix, 1950).  2 Partie terminale arrondie et plus grosse que le reste du corps de qqch.; partie terminale d'un objet rond. Tête d’un clou, d’une épingle. Vis à tête fraisée. Tête de bielle. Tête du fémur. Tête d’ail, d’artichaut.  Q/C (dans la cuisine nord-américaine) tête de violon (de l’anglais fiddlehead) : jeune fronde encore enroulée sur elle-même de la matteuccie fougère-à-l’autruche, que l’on consomme comme légume cuit.  crosse de fougère. REM. On écrit aussi tête-de-violon. « Le printemps est bénéfique pour le moral. Et c'est encore plus vrai pour les cuisiniers, qui attendent avec impatience les premières têtes de violon qui poussent au bord des rivières ou les premières asperges, qui pointent enfin leur nez verdâtre » (La Presse, 2008).  3 Partie antérieure d'une chose. Tête de lit. Tête d'une fusée.  milit., aérosp. tête chercheuse : dispositif qui permet à un engin de se déplacer en suivant la modification de la trajectoire de la cible. Missile à tête chercheuse.  tête de lecture : organe, dispositif servant à lire les informations stockées sur un support (microsillon, bande magnétique, etc.). Tête de lecture d’un tourne-disque, d’un magnétoscope.  Début de qqch. Tête d'une forêt.  fam. Sans queue ni tête.  Bille en tête.  4 Premiers éléments d'un ensemble de véhicules, d'un groupe de personnes qui se déplacent dans la même direction ou qui sont orientés dans le même sens. Tête d’un convoi, d’un peloton. Se mettre à la tête d’un cortège. « la foule de plus en plus dense s'alignait le long de la rue et guettait la tête de la procession » (F. Leclerc, 1946).  Avant d'une file de véhicules se déplaçant dans un sens donné.  avant. Wagons de tête d’un train. Descendre, monter en tête.  5 Première partie de qqch. composé de plusieurs éléments, qui se déroule dans un ordre précis; première partie de qqch. qui a un sens. Tête de chapitre. Article de tête d'un journal. Mot placé en tête de phrase. Son nom est en tête de liste.  tête d'affiche : nom qui figure en haut d'une affiche; par méton. personne qui tient la vedette. « Depuis un an ou deux, l'humoriste est une des plus importantes têtes d'affiche en France » (L’Actualité, 2000).  tête de ligne : point de départ d'une ligne de transport.  Tête de pont.  6 Première position ou place, position ou place parmi les premiers, dans un classement, une hiérarchie. Être en tête de peloton. Politicien en tête des sondages. Prendre la tête d’un championnat. Joueur de tennis qui est tête de série. « Cette année-là, j'arrivai à la tête de ma classe à la fin d'année pour la première fois de ma vie » (G. Roy, 1984).  position de tête : au départ d’une course, première place attribuée au concurrent ayant réussi le meilleur temps de la phase de qualification. Obtenir la position de tête.  7 fig. Place de celui qui commande, dirige. Être à la tête d’une armée, d'une entreprise, d’un gouvernement. Élire qqn à la tête d’un parti. Prendre la tête d’un mouvement. « J'aimais m'imaginer à la tête d'une grande industrie, fier, admiré, redouté » (A. Belleau, 1980).  par anal. Être à la tête d'une grosse fortune.
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1050; du bas latin testa « coquille, carapace » puis « crâne ».
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
tête
singulier pluriel
tête
têtes
orthographe
MEES - 1re
étymologie
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Antonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés