Accueil / Tous les mots du dictionnaire / état
état [etɑ] n. m.
 I Manière d'être d’une personne, d’une chose.  1 Manière d’être d’une personne, sur les plans physique, psychique ou affectif. État alarmant, satisfaisant, stationnaire. État d'âme. État d’esprit. État de faiblesse, de fatigue. État de grâce. État de manque. État de santé. État de tristesse, d'accablement. État de veille, de sommeil. État second. Être en état d'ébriété, en état d'ivresse. Être en piteux état. « il se précipita dans la chambre de la malade, dont la respiration difficile et la figure empourprée révélaient la gravité de son état » (A. Bessette, 1914).  Être, se mettre dans tous ses états : être, se mettre dans un état d'agitation extrême; s'affoler. « ma sœur a une de ses crises de migraine, et ça met le garçon dans tous ses états » (S. Kokis, 1997).  Ne pas être dans son état normal : agir d'une façon qui n'est pas conforme à sa manière d'être habituelle. Elle « sent bien que quelque chose se trame, qu'Élisabeth n'est pas dans son état normal, qu'elle a l'air d'un volcan prêt à se réveiller » (M. Laberge, 1992).  méd. État de choc.  gramm. (en grammaire traditionnelle) Verbe d'état.  par ext. Situation, condition d'une personne.  conditionsituation. État de misère, de dépendance. Être en état d'accusation, d’arrestation. « la peur nous met en état de légitime défense » (M. Ouellette-Michalska, 1984).  Loc. verb.  être en état de (+ inf.). Pouvoir, être capable de; être en mesure de. Es-tu en état de conduire? « Ni l'un ni l'autre, nous n'étions en état de parler » (L. Conan, 1884).  être hors d'état de. Être incapable de; ne pas être en mesure de. « soyez sûr, mon cher monsieur, que si je peux trouver un moyen de vous mettre une fois pour toutes hors d'état de nuire, je le prendrai » (Y. Beauchemin, 1989).  2 Manière d’être d'une chose. État d'abandon, de dégradation, de délabrement. État d'avancement des travaux. État des connaissances. État de guerre, de paix. État d'un pays, d'une économie. État des routes. État de siège. État d'une toiture, d'une construction. État d'urgence. Marchandise en parfait état de conservation. Objet en bon, en mauvais état.  phys. État solide, liquide, gazeux.  Remettre qqch. en état.  État de(s) choses : situation dans son ensemble à un moment donné. « Une nuit de réflexion l'a amené à trouver ses craintes ridicules et à accepter simplement un état de choses contre lequel il ne peut rien » (Fr. Loranger, 1949).  État de la question, d'une question : point sur une question à un moment ou à un stade précis. « Une fois l'état de la question bien établi, on peut alors élaborer une stratégie et des étapes » (Le Devoir, 1998).  État(s) de service de qqn : ensemble des antécédents professionnels, des services accomplis par qqn. « Son expérience et ses états de service lui confèrent un pouvoir que de petites erreurs d'aiguillage n'entament pas » (Commerce, 1996).  à l'état (+ adj.) ou à l'état de (+ nom). D'une manière; sous la forme (de), au stade (de). À l'état pur. À l’état larvaire, à l'état de larve. Une plante à l’état sauvage. « le cataclysme s'est produit au moment où l'Amérique était encore soudée à l'Europe, au moment où l'océan Atlantique n'existait encore qu'à l'état de projet dans les cartons de la Nature » (J. O'Neil, 1989).  faire état de. Mettre en avant le fait que, rapporter; montrer. « Au bureau, Zaki ne manquait jamais l'occasion de faire état de nos liens de parenté » (N. Kattan, 1975).  Adv. complexeGT  en tout état de cause. Quoi qu'il en soit, de toute manière; dans tous les cas. « En tout état de cause, l'effet produit ne manque pas de charme » (L’Actualité, 2001).  par ext. (souvent au plur.) Constat écrit d'un état de choses en un lieu et à un moment donnés.  constat. États des revenus, des dépenses. « le Vérificateur insiste pour que le gouvernement publie ses états financiers en cumulant l'ensemble de ses opérations » (Le Devoir, 1993).  état des lieux : inventaire à valeur juridique.
 II   1 Situation d'une personne du point de vue de l'ordre social. état matrimonial : situation légale d'une personne (mariage, célibat, divorce, etc.).  état civil : ensemble des qualités propres à une personne physique, telles que le nom, la date et le lieu de naissance, le sexe, la nationalité et l'état matrimonial; service public responsable de l'inscription de ces qualités et de la délivrance de documents les authentifiant. Actes d'état civil. Directeur de l'état civil du Québec. Officier de l'état civil, d'état civil. Registre de l'état civil. « Scott, Sicotte ou Picotte, ne joue pas au finaud : tu n'as même pas d'état civil! » (J. Ferron, 1969).  2 Place occupée dans la société par une personne du fait de sa fortune, de sa profession, de son rang. Vivre selon son état. « Il n'était pas sans se rendre compte du vague mépris que leur inspirait son état de grand bourgeois capitaliste, mais il tirait lui-même si peu de vanité de cet état, qu'il se serait volontiers placé parmi leurs rangs pour se moquer de son milieu et de lui-même » (Fr. Loranger, 1949).  par méton. Profession, travail, tâche.  professiontravailtâche. « elle avait étudié à Paris pour se marier finalement avec un certain Dupont, ingénieur de son état » (A. Parizeau, 1981).  3 (hist. de France) Sous l’Ancien Régime, condition politique et sociale résultant de la division du corps social en trois ordres : le clergé, la noblesse et le tiers état. États généraux : assemblée convoquée par le roi et réunissant des représentants des trois ordres du corps social.  tiers état : partie de la population n'appartenant ni au clergé ni à la noblesse (bourgeois, commerçants, artisans, agriculteurs, etc.). « Le tiers état, ou pour mieux dire la nation, a, comme ailleurs, aidé le pouvoir royal [...] à comprimer les grands et le clergé, et à s'étendre à leurs dépens » (Mme de Staël, 1871).  4 mod. états généraux : réunion plénière ou assemblée qui vise à débattre en profondeur d'un sujet donné. (in GDT) États généraux de l’éducation. Tenir des états généraux.
 III (avec une majusc.) polit. État. REM. Le mot État s'écrit avec une majuscule initiale lorsqu'il désigne un territoire, une entité politique ou des pouvoirs publics. Autorité politique souveraine à laquelle est soumis un groupement humain vivant sur un territoire déterminé; groupement soumis à cette autorité.  nation, pays. État démocratique, totalitaire. État indépendant, souverain. État laïque, théocratique. Chef d’État. L’État de New York. Les États-Unis sont constitués de cinquante États. État fédéral. État policier. Les grands commis de l'État. Conseil d'État. Département d'État. Ministre d'État. Raison d'État. Secret d'État. Secrétaire d'État. Femme, homme d’État : qui occupe une fonction au sein du gouvernement.  État de droit : État au sein duquel les autorités publiques sont soumises à des règles juridiques.  État-nation : autorité politique souveraine (l'État) à laquelle est soumis un groupe humain ayant une identité propre et conscient de former une communauté (la nation).  affaire d'État, affaire qui concerne l'État; fig., fam. affaire importante, ou à laquelle on accorde une importance exagérée.  coup d'État : prise du pouvoir de manière illégale.  pronunciamiento, putsch. « Après 23 ans de pouvoir absolu et une contestation réprimée dans le sang, le président [...] vient d'être délogé par un coup d'État militaire » (La Presse, 1991).  État dans l’État : groupe qui acquiert un pouvoir tel au sein de l'État qu'il peut échapper à son autorité, voire lui dicter ses volontés. « la population a vu les lois bafouées par des hors-la-loi armés; elle a vu sa police agir comme si elle constituait un État dans l'État » (La Presse, 1990).  par méton. Administration de l'État, gouvernement. Les caisses de l'État. Les coffres de l'État. Domaine de l'État. Finances, dettes de l'État. Socialisme d'État. Société d'État. Télévision d'État. « on s'est débarrassé du dictateur [...] mais on a gardé la police, les officiers, l'appareil d'État, le système économique » (L’Actualité, 2000).  État(-)providence : État qui intervient dans les domaines économiques et sociaux en instaurant des programmes de prises en charge de certains secteurs avec l'objectif de répartir les richesses.  Nation, pays, puissance; spécialt nation dotée d'un gouvernement reconnu par la communauté internationale.  nationpuissance. États pontificaux. État tampon. États membres de l'Union européenne, de l'Organisation mondiale du commerce, de la communauté internationale. Petits, grands États. « Ces droits et devoirs [...] ne peuvent toutefois s'exercer qu'à l'intérieur des frontières de l'État » (L’Actualité, 2001).
in TLF
VOIR les articles thématiques La constitution canadienne; Le droit au Québec.
ÉTYMOLOGIE1213; du latin statŭ « action de se tenir; position, situation »; peut-être avec influence de l'italien stato « forme de gouvernement; administration d'une société ».
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
état*
singulier pluriel
état
états
*VOIR l'emploi de la majuscule initiale dans l'article.
orthographe
MEES - 4e
étymologie
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés