Accueil / Tous les mots du dictionnaire / tout, toute
tout, toute [tu, tut] déterm. indéf.GT , adj., adv., pron. indéf. et n. m. REM. La forme du pluriel de ce mot varie selon sa catégorie lexicale.
 I Déterm. indéf.GT 
 A au sing.  1 Sert à désigner un élément en entier, au complet.  tout (+ déterm. + nom). Écouter attentivement toute la chanson. Travailler tout un été. Il a nettoyé toute cette maison. J'ai tout mon temps.  tout le monde. L'ensemble des gens. Faire, penser comme tout le monde. Tout le monde est arrivé en même temps. « Tout le monde est malheureux » (chanson de G. Vigneault). « Elle tourne le dos à tout le monde, l'air d'affirmer que cette histoire ne la concerne en rien » (M. Proulx, 1996).  monsieur Tout-le-monde ou monsieur Tout-le-Monde ou madame Tout-le-monde ou madame Tout-le-Monde ou monsieur et madame Tout-le-monde ou monsieur et madame Tout-le-Monde. Qui que ce soit, n'importe qui; individu représentant la majorité. S'intéresser aux propos de monsieur Tout-le-monde ou monsieur Tout-le-Monde. Madame Tout-le-monde ou madame Tout-le-Monde peut s'exprimer sur ce sujet. « Dans plusieurs des [...] projets retenus, monsieur et madame Tout-le-Monde pourront délaisser leur rôle de spectateur passif. Certains auront l'occasion de monter sur scène, d'autres joueront, seuls, les héros de la pièce » (Le Devoir, 2015).  tout (+ pronom démonstratif). Tout ceci. Tout cela.  tout ce (+ subordonnée relative avec qui, que, dont, etc.) Il fait tout ce qu'on lui dit de faire. Je connais déjà tout ce dont tu me parles et tout ce à quoi tu fais allusion.  fam.; par ext. « une petite pièce vide, tout ce qu'il y a de plus vide, où je me trouvai seul, tout ce qu'il y a de plus seul » (J. Ferron, 1969).  2 tout (+ nom). Sert à désigner n'importe quel élément d'un ensemble. En toute occasion. En tout cas. De tout temps. De toute manière. À tout moment. À toute heure. À tout hasard. À tout propos. À toute épreuve. Toute bonne idée est à considérer. « il n'avait fait que ce que tout homme muni d'un peu d'argent aurait fait à sa place » (G. Courtemanche, 2000).  Tout un chacun.  3 tout un ou toute une (+ nom). Un, une extraordinaire. C'est toute une question! C'est tout un musicien.  4 inv. tout (+ nom propre de personne). Sert à désigner l'intégralité de l'œuvre d'un auteur. Lire tout Gabrielle Roy.  5 tout (+ titre d’œuvre). Sert à désigner l'intégralité d'un livre. Lire tout Quelques adieux, de Marie Laberge. Elle a lu toutes Les belles-sœurs, de Michel Tremblay. REM. Dans ce sens, tout est habituellement invariable, mais peut s'accorder devant un déterminant défini féminin faisant partie du titre.  6 inv. tout (+ nom propre de ville). Sert à désigner l'ensemble du territoire d'une ville ou l'ensemble de ses habitants. Traverser tout Rome. Rencontrer tout Montréal.  le Tout-Montréal ou le Tout-Paris. Les personnes considérées comme importantes de telle ville. « Le soir du lancement, [...] le Tout-Montréal était là » (J.-P. Desbiens, 1960).
 B au plur. REM. Les formes plurielles du déterminant indéfini tout sont tous et toutes. Au masculin pluriel, il se prononce [tu].  1 Sert à désigner la totalité des éléments d'un ensemble.  tous (+ déterm. + nom). Tous les enfants. Toutes ces choses. Nous essayons de toutes nos forces. « je passerais haut la main toutes les épreuves » (N. Kattan, 1975).  tous (+ pronom démonstratif). Toutes celles-ci.  tous (+ nom). Tous feux éteints. Champion toutes catégories. Des lumières de toutes couleurs. De toutes façons. À tous coups. À toutes fins utiles. À tous égards. À toutes jambes. En toutes lettres. « La nuit avait noyé toutes choses dans ses ombres indécises » (A. Bessette, 1914).  tous les (+ numéral). Toutes les cinq.  (sans le déterminant les) « Le temps vint et les prit tous deux par surprise » (Y. Thériault, 1958).  2 tous (+ déterm. + nom). Sert à désigner un ensemble d'éléments envisagés séparément et constituant une série d'intervalles réguliers.  chaque. Toutes les semaines. Tous les trente mètres. Prendre un médicament tous les deux jours. REM. L'emploi de la préposition à précédant tous dans ces constructions est critiqué.
 II Adj.  1 tout (+ nom). Entier, total.  entiertotal. Elle « apparaît toute douceur, tout sourire » (R. Crevel, 1933).  (en locution) De tous côtés. De toute beauté. De tout cœur. De toute éternité. À toute vitesse, à toute allure. À toute force. En toute amitié. En toute simplicité. Contre toute apparence.  2 (détaché du nom) Entier.  entier. Sa robe était toute en coton. L'eau se répand toute sur le tapis. « je serais bien égoïste si j'oubliais son avenir pour le bonheur de la garder toute à moi » (L. Conan, 1884).  3 pour tout (+ nom). Comme unique.  en fait de, en guise de. Elle « portait pour tout vêtement un chiffon couvrant son sexe » (M. Ouellette-Michalska, 1993).  4 Adv. complexeGT  Somme toute.  5 Adv. complexeGT  En avant toute!
 III Adv.
 A REM. L'adverbe tout est invariable; toutefois, il s'accorde en genre et en nombre devant un mot féminin qui débute par une consonne ou un h aspiré. Sa forme féminine est toute au singulier et toutes au pluriel.  1 tout (+ adj.). D'une manière intégrale, absolue.  absolument. Tout seul. Il est tout nu. Des souliers tout neufs. Elle est tout heureuse, toute joyeuse. Le tout premier jour. Une tout autre opinion. Une toute petite ouverture. « un tablier blanc sur lequel elle s'essuie les mains toutes tachées de fraises » (É. Turcotte, 1991).  2 (constr. concessive) tout (+ adjectif ou nom attribut) que (+ indicatif ou subjonctif). Aussi... que. Tout enfants qu'ils sont. Toutes femmes qu'elles soient. Toute nerveuse qu'elle était. Tout impossible que cela semble, il faut essayer.
 B inv.  1 tout (+ adverbe ou préposition). Sert à former plusieurs locutions. Tout près. Tout en haut. Tout simplement. Tout d'abord. À tout jamais. Tout de suite. Tout de même. Tout à l'heure.  Adv. complexeGT  tout à coup. Subitement.  Adv. complexeGT  tout à fait. Complètement; exactement. Ce n'est pas tout à fait la bonne couleur.  2 tout en (+ participe présent). En même temps qu'en. Discuter tout en marchant.  3 littér. (invariable ou non) (pour renforcer un nom) tout (+ nom). Entièrement constitué de, imbu de. Il est tout(e) sagesse. « à présent, il était tout allégresse, il savait que le livre se ferait » (G. La Rocque, 1980).  cour. (expressions) inv. Tout feu, tout flamme. Être tout yeux, tout oreilles. Être tout ouïe.  techn.; inv. Entièrement constitué de. Une jupe tout laine, une chemise tout soie.
 IV Pron. indéf. REM. Les formes plurielles du pronom indéfini tout sont tous et toutes. Au masculin pluriel, tous se prononce [tus].  1 au sing. (genre neutre) Sert à représenter la totalité d'un ensemble de choses. Il manque de tout. Tout est fini. C'est tout. Il faut s'attendre à tout. Après tout.  prov. Tout est bien qui finit bien.  fam. Comme tout.  Ce n'est pas tout de (+ inf.) : il ne suffit pas de. « ce n'est pas tout de chanter, encore faut-il savoir s'entourer » (Le Devoir, 2004).  Adv. complexeGT  en tout ou en tout et pour tout. Au total. Le montant s'élève à cinquante dollars en tout.  2 au plur. Sert à représenter la totalité d'un ensemble de personnes. Eux tous. Pour nous tous. Tous ensemble. Toutes ont été averties. Sortez tous! Nous mangerons tous une soupe. Envers et contre tous.  (choses) Une fois pour toutes.
 V N. m. REM. La forme plurielle du nom tout est touts.
 A  1 Ensemble de choses formant une unité. Le tout et les parties. Former un tout, des touts. Jouer le tout pour le tout : oser prendre le maximum de risques.  Ensemble des éléments qui viennent d'être énumérés dans le discours. Pour couronner le tout. « je n'ai eu qu'un double éclat de rire, comme si le tout n'était qu'une grosse bouffonnerie » (S. Kokis, 1997).  2 Ce qui est le plus important, l'essentiel. Le tout est de faire attention.
 B  1 pas du tout ou plus du tout ou rien du tout. Absolument pas, absolument rien, absolument plus; nullement. Il ne souhaite pas du tout y retourner. L’appareil ne fonctionne plus du tout. « un petit gain vaut mieux que rien du tout » (La Presse plus, 2017).  pas... du tout ou plus... du tout. Il n'est pas malade du tout. Il n’a plus d’argent du tout. « Il offre une chanson qui fait du pied au rock [...] avec des textes pas mal du tout et un esprit assez ludique » (Le Devoir, 2016).  2 du tout au tout. De façon radicale, complètement. « En cette fin de siècle, les conditions de vie changent du tout au tout » (J. Éthier-Blais, 1976).
in TLF
VOIR les articles thématiques Tableaux des pronoms; Tableaux des déterminants.
ANGLICISME CRITIQUÉ
Q/C tous et chacun
L'emploi de tous et chacun (de l'anglais all and everyone) est critiqué comme synonyme non standard de tout un chacun.
ÉTYMOLOGIE881 (in TLFi); du bas latin tottus.
ORTHOGRAPHE
  déterminant indéfini adjectif adverbe pronom indéfini nom masculin
tout
  singulier pluriel
masculin
tout
tous
féminin
toute
toutes
  singulier pluriel
masculin
tout
tous
féminin
toute
toutes
tout
  singulier pluriel
masculin
tout
tous
féminin
toutes
singulier pluriel
tout
touts
orthographe
MEES - 4e
étymologie
Emplois critiqués
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Antonymes
Homonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés