Accueil / Tous les mots du dictionnaire / rouge
rouge [ʀuʒ] adj., n. et adv.
 I Adj.  1 De la couleur située à l'extrémité du spectre visible, complémentaire au vert, et qui rappelle notamment la couleur de la fraise, de la tomate, du sang.  couleur.  bordeaux, bourgogne, brique, carminé, coquelicot, cramoisi, écarlate, framboise, grenat, lie(-)de(-)vin, rubis, vermeil. Argile, terre rouge. Baies, fleurs, fruits rouges. Chou, poivron, raisin rouge. Feu rouge. Lanterne rouge. La planète rouge : Mars. Poisson rouge. Stylo, encre rouge. Velours rouge. Viande rouge. Vin rouge. Des boucles d'oreilles rouges. Composer un bouquet de roses rouges, (de roses) blanches et (de roses) jaunes. « Le Petit Chaperon rouge » (conte de Ch. Perrault). « Dans le pommier de la sorcière, les pommes sont toujours aussi rouges » (A. A. Michaud, 2001).  Alerte rouge, maximale. Le « flot de réclamations, dont une partie n'est toujours pas traitée huit mois plus tard, [...] les a forcés à déclencher l'alerte rouge » (Commerce, 1998).  biol. Globule rouge.  hist. Les chemises rouges.  hist. Les habits rouges.  Q/C Graine rouge.  Q/C Hart rouge.  (avec des majusc.) Le Croissant-Rouge.  (avec des majusc.) La Croix-Rouge.  (expression) Dérouler le tapis rouge.  inv. (dans des adjectifs de couleur composés) REM. Les adjectifs de couleur composés demeurent invariables, que leurs composantes soient juxtaposées (des rideaux rouge foncé; des drapeaux bleu, blanc, rouge, c'est-à-dire avec alternance de bleu, de blanc et de rouge), unies par et (des vaches noir et blanc, c’est-à-dire avec à la fois du noir et du blanc) ou par un trait d’union (des pantalons rouge-brun, c’est-à-dire entre le rouge et le brun). Rouge brique, rouge cardinal, rouge homard. Des pétales rouge éclatant. Des vernis à ongles rouge foncé, rouge pâle, rouge vif. Des bijoux rouge cerise. Des affiches rouge orangé. Des murs rouge paprika. Des lèvres rouge sang. Leurs visages sont devenus rouge tomate. Des rubans rouge et blanc. Des drapeaux bleu, blanc, rouge. « La façade est d'un vert éclatant et l'enseigne rouge pompier clignote presque » (Le Devoir, 2002). « Une plaque rouge-brun de la grosseur d'une main et causant d'intenses démangeaisons est aussi apparue sur la jambe de sa conjointe » (La Presse, 2009).  Rouge vin : d'un rouge foncé.  bordeaux, bourgogne, grenat.  2 Qui est d'un roux vif, en parlant d'une chevelure; qui est rouge ou d'un roux vif, en parlant d'un pelage, d'un plumage.  roux. « Elle a les cheveux rouges, le regard félin et un sourire à vous faire perdre votre concentration » (L’Actualité, 1999).  3 Qui rougit sous un afflux de sang passager, en parlant d'une personne, d’une partie du corps. Joues rouges. Yeux rouges d'avoir pleuré. Avoir le nez rouge de froid. Être rouge de plaisir, de fierté, de timidité, de colère. « on vit entrer Alexis, le visage rouge, le cou rouge, les mains rouges et soufflant très fort » (Cl.-H. Grignon, 1933).  (expressions) Être rouge comme un coq. Être rouge comme une écrevisse. Être rouge comme un homard. Être rouge comme une pivoine. Être rouge comme une tomate.  4 Qui est porté à l’incandescence et dégage un rayonnement calorifique. Fer rouge. Tison rouge. « le bouleau [...] ne se consume que lentement et montre encore des braises rouges à l'aube d'une longue nuit d'hiver » (L. Hémon, 1916).  (expression) Tirer à boulets rouges.  5 polit.  Qui est communiste ou qui professe des opinions révolutionnaires, d'extrême-gauche; relatif au communisme, à l'extrême-gauche. L'Armée rouge. Banlieues rouges. Drapeau rouge. Khmer rouge. Elle « venait de se déclarer révolutionnaire, tout ce qu'il y a de plus rouge » (J. Ferron, 1969).  N. Les rouges : les communistes.  fam. (au Canada) Qui est membre ou partisan du parti libéral, au provincial ou au fédéral (anton. : bleu). « À l'élection de 1931, il y eut à Bonaventure, selon une belle coutume, une assemblée contradictoire des candidats rouge et bleu » (N. Audet, 1980).  N. « En toute autre matière que la politique, ils étaient les meilleurs amis du monde, mais quand il s'agissait des rouges [...], leurs discussions ponctuées de coups de poings sur la table effrayaient le minuscule spectateur que j'étais » (G.-É. Lapalme, 1969).  Adv. Voter rouge.
 II N. m.  1 Couleur rouge.  carmin, magenta, pourpre, vermillon. Teintes, nuances de rouge. Peinturer, colorer en rouge. Le rouge est l'une des trois couleurs primaires, avec le jaune et le bleu. Des rouges orangés et des rouges framboise. « Le Rouge et le Noir » (roman de Stendhal). « Quand il revient il a un léger pincement au cœur, de la voir au même endroit, si seule, si petite, la robe très blanche dans le vert de l'herbe et dans le rouge des wagons » (A. Langevin, 1974). REM. Contrairement à l’adjectif de couleur composé, le nom de couleur composé varie en nombre : le premier terme de couleur varie en tout temps tandis que le second élément ne varie que s’il s’agit d’un adjectif (des bleus clairs, des rouges violacés, des jaunes pâles, etc.); sinon, s’il s’agit d’un nom, il reste invariable (des bleus ciel, des rouges cardinal, des jaunes paille, etc.).  2 Matière colorante rouge. Un flacon de rouge.  Fard rouge.  fard. Rouge à joues. Se mettre du rouge sur les joues.  rouge (à lèvres) : fard rouge ou de toute autre couleur pour les lèvres. « La jeune fille se penchait sur un miroir de poche et vérifiait son rouge à lèvres » (R. Lemelin, 1948).  3 Vin rouge.  vin.  fam. picrate, pinard. Il « buvait du rouge » (A. Gagnon, 1973).  4 Couleur, aspect du métal incandescent. Fer chauffé au rouge.  5 Coloration rouge de la peau provoquée par un afflux de sang sous l'effet d'une irritation ou d'une vive émotion. « Il sursaute. Le rouge lui monte au front, et ses mains se crispent. Il pâlit » (M. Ouellette-Michalska, 1984).  6 Couleur rouge caractéristique des signaux d'arrêt ou de danger. Feu de circulation qui passe au rouge.  fig.  Dans le rouge : dans une situation critique; spécialt à découvert, en déficit, sur le plan financier. « La compagnie se retrouverait inévitablement dans le rouge, n'ayant pas les moyens de rembourser » (Le Devoir, 1999).  Sortir du rouge : cesser d'être en déficit. REM. Autrefois, les comptes étaient tenus à la main et les découverts étaient notés à l'encre rouge.
 III Adv.  1 Se fâcher (tout) rouge : se mettre vivement en colère.  2 Voir rouge : se mettre très en colère, perdre le contrôle de ses actes. « Papa voit rouge, il abat un de ses poings sur la table, comme il en a l'habitude » (A. Major, 1964).
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1130 (in TLFi); du latin rubeus « roux, rougeâtre ».
ORTHOGRAPHE
  adjectif nom épicène adverbe nom masculin
rouge
  singulier pluriel
masculin

ou féminin
rouge
rouges
singulier pluriel
rouge
rouges
rouge
singulier pluriel
rouge
rouges
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés