Accueil / Tous les mots du dictionnaire / mal
2. mal [mal] n. m. PLURIEL maux.
 I Tout ce qui fait souffrir, physiquement ou moralement.
 A Souffrance qui affecte sur le plan physique.  1 Malaise.  malaise. Mal de dent, de gorge. Des maux d'estomac. Un mal tenace, insupportable. Avoir un mal de tête carabiné, un mal de dos aigu, lancinant. « elle devint pâle comme une morte, et prétextant un mal subit, elle abandonna la danse » (Ph. Aubert de Gaspé, fils, 1837).  avoir mal. Avoir mal au bras, au ventre. J'ai mal à la tête. « Après trop de solitude, il avait presque mal de tant de bonheur » (M. Ouellette-Michalska, 1993).  Avoir mal au cœur : avoir des nausées d'origine gastrique, sans rapport avec le cœur.  fig. et fam. Avoir mal aux cheveux.  faire mal. Mes pieds me font mal. Vous a-t-il fait mal?  (expression) Faire mal au ventre, au cœur : inspirer un sentiment de pitié, de dégoût. « Leurs propos légers lui faisaient mal au cœur » (G. Guèvremont, 1947).  se faire mal. Vous risquez de vous faire mal. Il s'est fait très mal en tombant.  mal de l'air, mal de mer, mal des transports : malaises ressentis dans un véhicule en mouvement (automobile, avion, bateau, etc.).  mal des montagnes ou mal d'altitude : malaises causés par la raréfaction de l'oxygène en altitude.  2 Maladie.  maladie. Le mal a progressé, a empiré. Trouver le remède à un mal. Être terrassé par un mal.  Mal blanc : panaris.  vx Haut mal : épilepsie.  Prendre mal, du mal : tomber malade. « Rentre vite à la maison, Angélina, tu vas prendre du mal » (G. Guèvremont, 1945).  3 (expressions)  Être dur au mal : être capable de supporter la souffrance, la fatigue, l'inconfort.  Prendre son mal en patience : supporter son mal avec courage.
 B Souffrance qui affecte sur les plans affectif, psychique, moral.  chagrin, peine, tourment. Le mal de vivre. Souffrir du mal d'amour. Avoir mal à l'âme. « Je ressens toujours, comme un mal en moi, le besoin de donner quelque chose à quelqu'un » (M. Dubé, 1969).  Être en mal de qqn, de qqch. : souffrir d'une absence, désirer, avoir besoin de. Un solitaire en mal de compagnie. Un auteur en mal d'inspiration. Être en mal de sensations fortes.  Mal du siècle : malaise particulier, tourment qui atteint une génération, par évocation à la mélancolie de la jeunesse romantique.  Mal du pays.
 II Tout ce qui est contraire au bien-être, à l'épanouissement.  1 Ce qui est mauvais, dommageable, ce qui entraîne de la douleur, de la peine. Faire du mal à qqn, à qqch. Dire du mal de qqn. Vouloir du mal à qqn. Trop tard, le mal est fait. Il n'y a pas de mal à cela.  Prendre, tourner en mal qqch. : voir le mauvais côté de qqch.  Il ne ferait pas mal à une mouche.  au plur. À propos de méfaits qui entraînent la ruine matérielle et la misère morale. L'origine de tous les grands maux. On l'accuse de tous les maux. « Les grandes comédies abordent les grands maux d'une société » (L’Actualité, 2001).  prov. Aux grands maux les grands remèdes : les grandes difficultés appellent des solutions radicales.  prov. De (ou entre) deux maux, il faut choisir le moindre.  2 (avec un sens affaibli) Ce qui demande effort, exige de la peine. Avoir du mal à... On a bien du mal à le croire. « Elle se donnait un mal infini pour gagner bien peu » (J. Ferron, 1968).  Inconvénient.  inconvénient. Il faut considérer cela comme un mal nécessaire.
 III Tout ce qui est contraire au bien.  1 Ce qui est contraire à la loi morale, à la vertu. Faire le mal. Fuir le mal. Accomplir le mal. La victoire du bien sur le mal. « ces chansons d'amour passionné qu'elle fredonnait à cœur de journée sans songer à mal » (R. Lemelin, 1948).  Honni soit qui mal y pense.  2 relig. Faute, péché.  fautepéché. Délivre-nous du mal, extrait de la prière « Notre-Père ».  Le mal, l'esprit du mal, l'incarnation du mal, dénominations pour le Démon, le Diable, Satan.  3 philos.; absolt Le mal absolu. L'origine, les racines du mal. Les forces du mal. « pourquoi nous dresser contre les puissances du mal, puisque vis-à-vis d'elles notre force est dérisoire » (A. Grandbois, 1945).
in TLF
ÉTYMOLOGIE980; du latin malum.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
mal
singulier pluriel
mal
maux
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés