Accueil / Tous les mots du dictionnaire / sucre
sucre [sykʀ] n. m.
 I   1 Substance alimentaire de saveur douce et agréable, généralement cristallisée, que l’on extrait de certaines plantes (notamment canne à sucre et betterave).  saccharose.  gly-. [succédané : aspartame, saccharine.] Sucre de betterave, de canne. Sucre brut, raffiné. Sucre blanc. sucre inverti, obtenu par hydrolyse du saccharose.  inversion du sucre. sucre cristallisé, qui se présente sous la forme de cristaux plus ou moins gros. Sucre candi. Morceau, sachet, bûchette, cuillérée de sucre. Pain de sucre. faux sucre : édulcorant de synthèse. « Le sucre, c’est la nourriture du cerveau, mais c’est aussi un merveilleux matériau que les pâtissiers et les confiseurs filent et tirent, créant des œuvres d’art aussi étonnantes qu’éphémères » (La Presse, 1990).  F/E sucre roux : cassonade.  Q/C sucre granulé (de l’anglais granulated sugar) ou F/E sucre en poudre ou F/E sucre semoule : sucre obtenu après broyage et tamisage du sucre cristallisé blanc.  Q/C sucre en poudre (de l’anglais powdered sugar) ou Q/C sucre à glacer (de l’anglais icing sugar) ou F/E sucre glace : sucre blanc réduit en une poudre très fine à laquelle est ajouté de l’amidon. REM. On emploie sucre impalpable en Belgique.  (généralement précédé d’un nombre) Morceau, sachet ou cuillerée de sucre.  canard. Combien de sucres? Mettre un sucre, deux sucres dans son café.  au sucre. Glacé ou saupoudré de sucre. Beigne au sucre. Fraises au sucre.  au sucre. Essentiellement confectionné à base de sucre. Tarte au sucre.  Adj. complexeGT  inv. F/E fam. Pur sucre : authentique.  fam. pure laine. Une Parisienne pur sucre. « La question de l’autonomie travaille le mouvement, entre ceux venus de la gauche [...] et les écologistes pur sucre » (Libération, 2014).  (expressions)  Casser du sucre sur le dos de qqn : en dire du mal en son absence.  médire.  Être tout sucre, tout miel.  F/E fam. Ne pas être en sucre : ne pas être trop fragile.  fam. ne pas être fait en chocolat.  2 Préparation de sucre utilisée en confiserie. Figurines, décoration en sucre.  sucre d’orge : confiserie translucide, colorée et aromatisée, obtenue par cuisson de sucre (autrefois dans une décoction d’orge). Pastilles, suçons en sucre d’orge. « Il faut prendre la vie comme un mauvais remède à avaler rapidement lorsqu’elle est amère. Il faut aussi la savourer comme un sucre d’orge lorsqu’elle est clémente » (Fl. Nicole, 1994).  (dans la cuisine québécoise) sucre à la crème : confiserie fondante faite traditionnellement d’un mélange de sucre ou de sirop d’érable et de crème, que l’on fait cuire et que l’on travaille après un léger refroidissement. « La veille, elle [maman] avait fait du sucre à la crème, qu’elle avait enveloppé dans du papier de soie et posé au fond de ma grosse malle entre les chemises et les chandails » (F. Leclerc, 1946).
 II   1 cour. Glucide.  glucidehydrate de carbone.  2 chim. sucre simple : monosaccharide, ose.  monosaccharideose. sucre complexe : polysaccharide.  3 méd. Taux de sucre dans le sang : glycémie. Augmentation, baisse du taux de sucre dans le sang. Présence de sucre dans l’urine : glycosurie.
 III Q/C (exploitation de l’érable à sucre)  1 sucre (d’érable) ou vx sucre du pays : sucre, dont la couleur varie de l’ambre clair au brun foncé et la consistance de molle à très dure, que l’on obtient par la cuisson de sirop d’érable qu’on laisse refroidir un temps avant de le brasser jusqu’à l’obtention d’une cristallisation uniforme. (in GDT) Sucre dur, sucre mou.  sucre de sève : sucre d’érable brun très foncé, d’un goût végétal parfois désagréable, que l’on produit à partir de l’eau de sève de la fin de la coulée des érables. (in GDT)  Cabane à sucre.  Partie de sucre : fête printanière organisée dans une érablière et au cours de laquelle on se régale de sirop d’érable, de tire sur la neige ou d’autres plats servis avec les produits de l’érable. « Une bonne partie du pittoresque [...] émane de l’hiver, de la tarte au sucre du réveillon à la partie de sucre pascale » (G. Pellerin, 1997).  2 temps des sucres ou ellipt les sucres : période d’exploitation des érablières qui marque la fin de l’hiver et devient prétexte à la fête et aux réjouissances pour les visiteurs des cabanes à sucre. Une bonne, une mauvaise année pour les sucres. « Puis vint le temps des sucres. Les corneilles étaient de retour [...] Le père Bellerose disait : - Les sucres, c’est une manne qui tombe du ciel. Faut en profiter » (L. Caron, 1981).  Faire les sucres : participer à l’exploitation d’une érablière. « si le doux temps se maintient, on devrait commencer à entailler pour faire les sucres » (G. Guèvremont, 1947).  Aller aux sucres : prendre part à une partie de sucre.
in TLF
VOIR l’article thématique L'acériculture.
ÉTYMOLOGIEEntre 1176 et 1181 (in TLFi); de l’italien zucchero.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
sucre
singulier pluriel
sucre
sucres
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés