Accueil / Tous les mots du dictionnaire / sauvage
sauvage [sɔvaʒ] adj. et n.
 I Conforme à l'état de nature.
 A  1 (animaux) Qui vit en liberté dans la nature; qui n'est pas domestiqué (anton. : domestique).  farouche. Bêtes sauvages. Canard, taureau sauvage. Chat sauvage. Cheval sauvage. Chien sauvage. Dindon sauvage. Apprivoiser un animal sauvage. « C'était le mois d'octobre. Les oies sauvages étaient de retour. Il faisait merveilleusement beau » (M. Dubé, 1969).  par ext. Soie sauvage.  Q/C Viande sauvage.  (par oppos. à d’élevage) Qui n’est pas issu d’un élevage. Esturgeon, saumon sauvage.  2 (végétaux) Qui pousse naturellement, sans être cultivé, notamment en parlant de variétés qui le sont généralement. Fleurs, herbes, plantes sauvages. Cerisier sauvage. Framboisier sauvage. Moutarde, pommier, rosier sauvage. Bleuets, champignons, orchidées sauvages. Riz sauvage. « on s'aventure dans les boisés voisins à la recherche de fruits sauvages » (Cl. Beausoleil, 1994).  Q/C Concombre sauvage.  3 (lieux) Qui n'est pas marqué par l'intervention de l'être humain; qui présente l'aspect peu hospitalier de la nature vierge.  désert, inhabité. Nature, région sauvage. Contrées, étendues, forêts sauvages. « Ainsi je vais dans ce jardin sauvage parmi les liserons, les églantines et les graminées de toutes sortes » (F.-A. Savard, 1959).
 B (personnes)  1 N. vieilli Personne qui vit à l'écart de la civilisation, proche de l'état primitif.  sauvageon. Des sauvages. Un sauvage, une sauvage ou une sauvagesse.  Bon sauvage : en référence à la théorie de J.-J. Rousseau, individu qui n'a pas été en contact avec la société et aurait gardé de ce fait certaines qualités considérées comme idéales. « L'Indien écologiste, issu de la version positive du mythe, est un descendant direct du bon sauvage de Rousseau » (L’Actualité, 2000).  Adj. Qui vit à l'écart de la civilisation; qui est proche de l'état primitif. Peuplade, tribu sauvage. Enfant sauvage : enfant abandonné, élevé par des animaux ou séquestré et traité comme un animal. Vie sauvage. « Dix ans de plus, et les Bastarache seraient retournés à l'état sauvage, comme les ours » (Ant. Maillet, 1979).  2 N. Q/C vx ou hist. (parfois avec une majusc.) Amérindien; spécialt Amérindien d'Amérique du Nord.  amérindienindien. Commerce, traite des fourrures avec les Sauvages. Un Sauvage, une Sauvage ou une Sauvagesse. « Mon trisaïeul, coureur des bois, / Vit une sauvagesse, un soir. / Tous deux étaient d'un sang qui n'aime qu'une fois; / Et ceux qui sont nés d'elle ont jusqu'au désespoir / L'horreur de la consigne et le mépris des lois » (A. DesRochers, 1929). REM. Si, historiquement, l’appellation Sauvage a pu être employée de manière neutre, sans connotation péjorative, elle a pris par la suite une valeur dépréciative, qui explique son recul devant Indien, puis Amérindien.  vx Été des Sauvages : été des Indiens. « après une ou deux nuits de gel blanc, on était entré dans l'été des Sauvages. Il faisait chaud comme au plus beau de l'été; mais chacun sait que ces douces journées radieuses d'octobre sont dons exceptionnels, prompts à être retirés » (G. Roy, 1977).  Adj. Relatif aux Amérindiens, à leur mode de vie. Tribu sauvage d'Amérique.  anciennt botte, soulier sauvage, sans semelle, en cuir souple, confectionné à la manière amérindienne.  mocassin.  Q/C mod. Traîne sauvage.
 II Qui évoque l'état de nature.
 A (personnes)  1 Adj. Qui a du mal à entretenir des relations avec autrui, qui choisit de vivre seul et retiré.  asocial, farouche, insociable, misanthrope. Enfant très sauvage. « un homme plutôt solitaire et même sauvage, n'accordant jamais d'entrevue » (J. Royer, 1996).  N. Personne peu sociable.  ermite, ours, solitaire. « Un vrai sauvage qui a peur du monde » (A. Langevin, 1974).  Adj. par méton. Attitude, humeur sauvage.  2 Adj. Dont le comportement est rude, grossier, voire brutal. Homme sauvage.  N. Des sauvages qui ne respectent rien.  Adj. par méton. « M. le Curé [...] scandalisé par notre pâleur et nos manières sauvages, décida de nous ramener avec lui » (M.-C. Blais, 1965).  3 Adj. Barbare, cruel, violent; qui a qqch. d'inhumain.  barbarecruelbestial, violentféroce. Actes, pratiques sauvages. Créature, être sauvage. Cris sauvages. Guerre, meurtre, agression sauvage. Répression sauvage. « il avait fait preuve d'une violence sauvage, gratuite, indigne et inutile envers les trois victimes » (Le Nouvelliste, 2006).  N. Agir, se comporter comme un sauvage, en sauvage.
 B Adj. (choses)  1 Qui évoque une nature vierge. Charme, parfum sauvage. « Ce coin de Provence remarquable par sa beauté sauvage » (Le Devoir, 1994).  2 Qui se fait, se développe sans tenir compte des règles établies, de manière anarchique; qui a un caractère spontané et incontrôlable. Affichage sauvage. Camping sauvage. Concurrence, grève sauvage. Urbanisation sauvage. « Une économie libérale, si elle ne veut pas dégénérer en capitalisme sauvage, doit être encadrée » (La Presse, 2002).  Q/C Feu sauvage.
in TLF
VOIR les articles thématiques Les mammifères sauvages du Québec; Les Autochtones du Québec.
ÉTYMOLOGIE11e s., salvage (in GRLF); du bas latin salvaticus.
ORTHOGRAPHE
  adjectif nom épicène
sauvage*
  singulier pluriel
masculin

ou féminin
sauvage
sauvages
singulier pluriel
sauvage
sauvages
*VOIR l'emploi de la majuscule initiale dans l'article.
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés