Accueil / Tous les mots du dictionnaire / rester
rester [ʀɛste] v.
 I Continuer d'être, de façon plus ou moins prolongée ou durable.
 A (dans un lieu)  1 V. tr. indir.GT  rester à, chez, dans, etc. ou rester + adv. de lieu. Rester à la maison, chez soi, dans sa chambre, au lit. Ne restez pas ici. « Nous restons dans la neige. Couchés sur le dos. Regardons le ciel, piqué d'étoiles » (A. Hébert, 1970).  (sujet chose) « je croise les doigts pour que mes tickets servent à quelque chose. Mais ces bouts de papier restent dans mes poches parce qu'il n'y a rien chez les commerçants » (Ch. Brouillet, 2002).  Auxiliaire de modalitéGT  rester (+ inf.) ou rester à (+ inf.). Rester souper ou rester à souper. « Un dimanche soir, pendant l'hiver, ayant escamoté une permission, je restai à coucher chez moi » (G.-É. Lapalme, 1969).  V. tr. indir.GT  fam. y rester. Mourir. « Elle a bien failli y rester » (M. Laberge, 1992).  V. tr. indir.GT  (expressions)  Rester à sa place.  Rester en plan.  Rester en rade.  (Ne pas) rester en place.  Rester sur le carreau.  Rester sur le cœur.  Rester sur l'estomac.  2 V. intr. Prolonger la durée de sa présence (anton. : partir, s'en aller). Faut-il partir ou rester? Elle ne pourra pas rester. « je comprends pourquoi tu veux rester, ou plutôt, pourquoi tu crois que tu veux rester... » (Guill. Vigneault, 2000).  3 V. tr. indir.GT  Q/C fam. (avec l’auxil. avoir) rester à, dans, en, etc. ou rester + adv. de lieu. Habiter, demeurer (quelque part).  demeurerhabiter. Rester en ville, à la campagne. Ils restent dans le même village. Quand il était petit, il a resté en banlieue. Tu ne regrettes pas trop de ne plus rester ici? « on restait à Montréal-Nord dans un deuxième étage » (Y. Deschamps, 1998). REM. Cet emploi est en usage dans d'autres aires de la francophonie, notamment en Belgique.
 B (dans un état, dans une situation)  1 V. attributifGT  (sujet personne)  rester sans (+ inf.). Rester sans bouger. « elle ne pouvait rester cinq minutes sans s'agiter » (F. Ouellette, 1985).  rester à (+ inf.). Rester à ne rien faire. Il « ne la considérait pas autrement que comme la mère de ses enfants, de ceux qu'ils avaient et de ceux qui restaient à naître » (L. Caron, 1981).  rester (+ adj. ou + nom ou + adv.). Rester coi. Rester belle, rester forte. Rester debout. Ils sont restés amis. Il restera député jusqu'au déclenchement des élections. « C'était tellement inattendu [...] que j'en restai muette un bon moment » (G. Roy, 1984).  Rester en vie : continuer d'être vivant (anton. : mourir). « la vie vaut la peine, restez en vie, madame, si personne ne vous aime, moi je vous aimerai » (M. Proulx, 1996).  (sans complément) Ceux qui restent : les vivants. « Elle avait eu dix enfants dont six restaient » (Y. Thériault, 1958).  2 (sujet chose) Continuer d'être.  V. attributifGT  rester (+ adj. ou + nom ou + adv.). Temps qui reste doux. Conseils qui restent lettre morte. Question qui reste en suspens. « Jusqu'à la tombée du jour, aucun bruit, les rideaux restent fermés » (L. Dupré, 1996).  V. tr. indir.GT  rester à qqn. Continuer d'être sien, de lui appartenir. Ce surnom lui est resté.  V. intr. Continuer d'exister, malgré l'écoulement du temps. « La différence restera. Il n'y a pas de rationalité pédagogique là-dedans » (L. Bissonnette, 1987).  prov. Les paroles s'envolent, les écrits restent.  3 V. tr. indir.GT  (expressions)  Que ceci reste entre nous : que nous gardions ceci pour nous, sans le divulguer.  Rester sur la défensive.  Rester sur sa faim.  Rester sur ses positions.  Rester sur son quant-à-soi.  Rester sur la touche.  fam. Rester en carafe.  4 V. tr. indir.GT  en rester à. S'arrêter dans un processus, une action en cours; ne pas aller de l'avant. « Il n'avait jamais réfléchi systématiquement aux causes de son départ, il en était resté à des impressions de surface » (A. Gagnon, 1973).  en rester là. « Cette affaire n'en restera pas là » (Cl. Jasmin, 1972).  5 V. impers.  il reste (+ adj.) de (+ inf.). « Il reste bien sûr possible, hors de la langue, de ressentir des émotions, des sensations, de la douleur par exemple, mais pour l'écrivain, s'il est incapable d'en rendre la qualité particulière dans des mots, c'est tout comme si ces réalités n'existaient pas » (N. Audet, 1990).  il reste (+ adj.) que (+ indic. ou + subj.). Il reste possible que le nouveau système n'ait aucun effet. « Il reste vrai que la situation de discours ne commence à être reconnue que dès l'intervention d'un premier parlant » (M. Van Schendel, 1992).
 II Être encore présent, disponible; subsister.
 A V. tr. indir.GT  qqch. reste à qqn. « Quelques consolations restaient à l'exécrable que j'étais devenu » (J.-Ch. Harvey, 1934).  qqn reste à qqn. Elles « s'essuyaient les joues et le menton du revers de la main en s'appuyant sur les hommes ou les enfants qui leur restaient » (Ant. Maillet, 1979).
 B V. impers.  1 il reste (+ nom). Il reste cinq candidats. Il (vous) reste cinq minutes avant la fermeture. « Il restait encore un cheval debout » (J. Godbout, 1967).  2 il reste que ou il n'en reste pas moins que (+ indic.). Il est néanmoins vrai que; toujours est-il que. Malgré sa bonne volonté, il reste que je doute de sa compétence. « Tout cela était certainement très significatif; il n'en restait pas moins que je ne comprenais rien à l'affaire » (J. Ferron, 1969).  3 (tout) ce qu'il reste (de) ou (emploi tr. indir.) (tout) ce qui reste (de). Il avait avalé tout ce qu'il restait de biscuits dans l'assiette. « Je lançai mon verre dans le miroir. Ce qui restait de cognac coula, d'abord lentement, puis de plus en plus vite » (V.-L. Beaulieu, 1970).  4 il reste à (+ inf.). Il ne reste plus qu'à fuir. Il reste à savoir pourquoi il n'est pas venu. « Il reste à vivre, voilà tout » (R. Élie, 1950).  il me reste à (+ inf.). Il vous reste à expliquer votre geste. « Il lui restait à prendre une décision au sujet de sa découverte » (Fl. Nicole, 1994).  ce qu'il reste à ou (empl. attributif) ce qui reste à (+ inf.). Ils savent ce qu'il leur reste à nettoyer ou ce qui leur reste à nettoyer. « Tout ce qu'il restait à faire était d'enlever un peu de terre et il ne pensait qu'à ce peu de terre à enlever » (R. Carrier, 1968).
 C V. attributifGT  rester à (+ inf.). Un investissement dont le montant reste à fixer.
 D V. tr. indir.GT  fam. (sujet chose) rester dans la main, dans les doigts de qqn. Se trouver dans la main, dans les doigts de qqn après qu'une partie ait été déchirée ou brisée. Quand il a voulu ouvrir la porte, la poignée lui est restée dans la main.
in TLF
VOIR l’article thématique Tableaux des auxiliaires.
ANGLICISME CRITIQUÉ
Q/C être là pour rester, être ici pour rester
L'emploi de être là pour rester, être ici pour rester (de l'anglais to be there to stay, to be here to stay) est critiqué comme synonyme non standard de être bien établi, être bien implanté, être là pour de bon, être promis à un bel avenir, être une chose acquise, ne pas être près de disparaître.
Ce nouveau concept de restauration est bien établi. L’éolien est promis à un bel avenir. Ce problème n’est pas près de disparaître.
ÉTYMOLOGIEAprès 1150 (in GRLF); du latin restare « s'arrêter; persister ».
CONJUGAISON
  • Temps simples
  • Temps composés (être)
  verbe
rester
Indicatif
présent
je reste
tu restes
il elle reste
nous restons
vous restez
ils elles restent
imparfait
je restais
tu restais
il elle restait
nous restions
vous restiez
ils elles restaient
passé simple
je restai
tu restas
il elle resta
nous restâmes
vous restâtes
ils elles restèrent
futur simple
je resterai
tu resteras
il elle restera
nous resterons
vous resterez
ils elles resteront
conditionnel présent
je resterais
tu resterais
il elle resterait
nous resterions
vous resteriez
ils elles resteraient
Subjonctif
présent
que je reste
que tu restes
qu'il elle reste
que nous restions
que vous restiez
qu'ils elles restent
imparfait
que je restasse
que tu restasses
qu'il elle restât
que nous restassions
que vous restassiez
qu'ils elles restassent
Impératif
présent
reste
restons
restez
Infinitif
présent
rester
Participe
présent
restant
passé
singulier pluriel
masculin resté restés
féminin restée restées
Notes
auxiliaire être
Indicatif
passé composé
je suis restérestée
tu es restérestée
il elle est restérestée
nous sommes restésrestées
vous êtes restésrestées
ils elles sont restésrestées
plus-que-parfait
j' étais restérestée
tu étais restérestée
il elle était restérestée
nous étions restésrestées
vous étiez restésrestées
ils elles étaient restésrestées
passé antérieur
je fus restérestée
tu fus restérestée
il elle fut restérestée
nous fûmes restésrestées
vous fûtes restésrestées
ils elles furent restésrestées
futur antérieur
je serai restérestée
tu seras restérestée
il elle sera restérestée
nous serons restésrestées
vous serez restésrestées
ils elles seront restésrestées
conditionnel passé 1re forme
je serais restérestée
tu serais restérestée
il elle serait restérestée
nous serions restésrestées
vous seriez restésrestées
ils elles seraient restésrestées
conditionnel passé 2e forme
je fusse restérestée
tu fusses restérestée
il elle fût restérestée
nous fussions restésrestées
vous fussiez restésrestées
ils elles fussent restésrestées
Subjonctif
passé
que je sois restérestée
que tu sois restérestée
qu'il elle soit restérestée
que nous soyons restésrestées
que vous soyez restésrestées
qu'ils elles soient restésrestées
plus-que-parfait
que je fusse restérestée
que tu fusses restérestée
qu'il elle fût restérestée
que nous fussions restésrestées
que vous fussiez restésrestées
qu'ils elles fussent restésrestées
Impératif
passé
sois restérestée
soyons restésrestées
soyez restésrestées
Infinitif
passé
être restérestée
Participe
passé composé
étant restérestée
Notes
auxiliaire être
VOIR les articles thématiques La conjugaison verbale et L’accord du participe passé.
conjugaison
MEES - 2e
étymologie
Emplois critiqués
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Antonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés