Accueil / Tous les mots du dictionnaire / noir, noire
noir, noire [nwɑʀ] adj. et n.
 I Adj.
 A  1 Caractérisé par l'absence de couleur (aucune radiation visible n'étant réfléchie); qui est de la couleur la plus sombre (anton. : blanc, clair). Drapeau noir. Point noir. Thé noir. Des chats noirs. Des fourmis noires. Encre noire. Tableau noir. Noir comme un corbeau. Être noir comme du charbon, comme de l'encre. Il « a toujours son grand cahier noir dans les mains » (H. Aquin, 1974).  Or noir.  phys. Corps noir.  fam. Cenne noire.  par méton. Blouson noir. Chemises noires.  fig. Mouton noir.  (expressions)  Manger son pain noir.  Être la bête noire de qqn.  inv. (dans des adjectifs de couleur composés) REM. Les adjectifs de couleur composés demeurent invariables, que leurs composantes soient juxtaposées (des rideaux jaune clair; des drapeaux bleu, blanc, rouge, c'est-à-dire avec alternance de bleu, de blanc et de rouge), unies par et (des vaches noir et blanc, c’est-à-dire avec à la fois du noir et du blanc) ou par un trait d’union (des pantalons rouge-brun, c’est-à-dire entre le rouge et le brun). Des robes noir bleuâtre. Des carreaux noir brillant. Des robes noir et blanc. « On constate que l'acier, à cet endroit, est noir-bleu » (Le Soleil, 2011).  Qui est d’une teinte sombre, foncée, par opposition à ce qui, dans la même espèce, est d'une autre teinte, généralement plus claire, plus pâle. Beurre noir. Blé noir. Café noir. Chocolat noir. Cheveux noirs. Lunettes noires.  (dans des noms d'espèces animales et végétales) Épinette noire. Mouche noire. Ours noir. Poivre noir.  par ext. (en parlant d'un lieu) « Le soir de notre arrivée, Times Square était noir de monde » (G.-É. Lapalme, 1969).  2 Qui est rendu foncé par la saleté, la poussière, la pollution. Marée noire. Ongles noirs. « Elles eurent beau les laver énergiquement, rien n'y fit, et c'est avec ces mains noires que deux jours plus tard, elles prirent, en s'agenouillant, la nappe blanche de la sainte table » (A. Laberge, 1918).  noir de. Noir de suie. « le col de sa chemise est noir de crasse » (V.-L. Beaulieu, 1970).  3 Caractérisé par l'absence de lumière, plongé dans l'obscurité; qui se trouve obscurci, assombri.  obscur, sombre. Chambre noire. Nuit noire, sans lune et sans étoiles. Ils vont rentrer quand il commencera à faire noir. « On venait d'entamer la deuxième semaine de novembre et il y avait un soupçon de neige dans le ciel noir » (L. Hamelin, 1994).  (expression) Faire noir comme dans un four, comme chez le loup, très noir. Ils « se sont mal défendus parce qu'il faisait noir comme chez le loup et qu'ils ne s'attendaient pas à ce qu'on leur tombe dessus » (A. Parizeau, 1981).  Q/C Faire noir comme chez le diable.  astron. Trou noir.  4 F/E fam. Ivre.  ivre. Être complètement noir.
 B fig.  1 Qui inspire de la tristesse, de la mélancolie, de l'inquiétude; qui est terrifiant, malheureux, funeste.  sombre. Colère noire. Humeur noire. Série noire. Les années noires de la récession. Avoir les idées noires. « Bien que la perte de 12 % de ce lundi noir ait été effacée en partie, il n'en demeure pas moins que les parquets boursiers sont toujours surévalués » (Le Devoir, 1998).  Œil, regard noir, irrité et menaçant. « Il jette un regard noir à son ami et celui-ci n'insiste pas » (J. Poulin, 1984).  2 Inspiré par le mal, la méchanceté; sombre, macabre. Âme noire. Humour noir. Liste noire. Magie noire. Messe noire. Noirs desseins. film, roman noir, qui évoque des péripéties terrifiantes, notamment meurtrières, et dont l'intrigue repose souvent sur une enquête policière.  3 Illégal, clandestin.  clandestinillégal. Caisse noire. Marché noir.
 II N. m. noir.
 A  1 Couleur noire (anton. : blanc).  couleur. Un noir d'ébène, un noir de jais, un noir d'encre. Un noir profond. S’habiller en noir, de noir. Porter du noir en signe de deuil. Des noirs bleutés et des noirs corbeau. REM. Contrairement à l’adjectif de couleur composé, le nom de couleur composé varie en nombre : le premier terme de couleur varie en tout temps tandis que le second élément ne varie que s’il s’agit d’un adjectif (des bleus clairs, des rouges violacés, des jaunes pâles, etc.); sinon, s’il s’agit d’un nom, il reste invariable (des bleus ciel, des rouges cardinal, des jaunes paille, etc.).  en noir et blanc. Monochrome (anton. : en couleur(s)). Photographies en noir et blanc. « je regarde à la télévision couleur, devant un feu de foyer au charbon, un vieux film américain en noir et blanc » (L. Gauthier, 1984).  fig. Noir sur blanc : clairement, incontestablement.  clairementincontestablement. C'est écrit noir sur blanc. « Cela est prouvé noir sur blanc et hors de tout doute » (M. LaRue, 2002).  Mettre qqch. noir sur blanc : par écrit. « il le remerciait [...] de ne pas se sentir tenu de lui mettre noir sur blanc son dessein » (J. Éthier-Blais, 1982).  2 Obscurité, ténèbres.  obscuritéténèbres. Avoir peur dans le noir ou fam. avoir peur du noir. Elle « se retrouve soudain dans le noir. Panne de courant » (A. Parizeau, 1981).  (expression) Être dans le noir (le plus complet, le plus total) : ne rien comprendre à qqch.  3 Matière colorante noire. « il n'avait ouvert que les tubes de noir et d'anthracite. Il mélangeait, triturait, lissait les noirs sur sa palette, voulant faire surgir la lumière, les lumières variées à travers toutes ces formes et textures sombres » (M. Gagnon, 1995).  noir de fumée : pigment noir constitué de fines particules de carbone obtenues par la calcination de différentes substances organiques. « ajouter un soupçon de gomme arabique dans un mélange d'eau et de noir de fumée pour en faire l'encre dite de Chine » (L’Actualité, 1995).  4 arts Partie noire d'un dessin, d'un tableau. « chez Borduas ces noirs [...] assassinent la lumière, la peinture devenant alors une sorte de pèlerinage vers le degré zéro de la couleur » (G.-A. Vachon, 1997).
 B fig.  1 Symbole de tristesse, de mélancolie, de pessimisme. Voir tout en noir. « On me reproche désormais, souvent, de tout peindre en noir, d'avoir une vision apocalyptique de la vieillesse et de ses séquelles » (M. Bosco, 2002).  (expression) Broyer du noir.  2 Symbole d'illégalité, de clandestinité. travail au noir ou adj. F/E travail noir, dont les revenus ne sont pas déclarés. Travailler au noir, sans déclarer les revenus.
 III  N. (avec une majusc.) Personne appartenant à un type humain dont la peau est foncée, très pigmentée, en raison d'une teneur élevée en mélanine.  mélanoderme, nègre. Un Noir, une Noire. Traite des Noirs. « Un couple de Noirs rigolait en m'observant à la sauvette et se murmurait à l'oreille des choses qui les faisaient pouffer de rire » (Ch. Mistral, 1988).  Adj. (avec une minusc.) Enfants noirs. « Je montai et sonnai au hasard : une femme noire entrouvrit la porte » (P. Nepveu, 1997).  Adj. (avec une minusc.) Relatif, propre aux personnes noires. Le continent noir : l'Afrique. L'Afrique noire : l'Afrique subsaharienne. « Quand ce son est né, il y a une vingtaine d'années, dans les ghettos noirs américains, c'était la musique de la rue » (L’Actualité, 1998).
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1100; du latin niger.
ORTHOGRAPHE
  adjectif nom masculin nom propre
noir
  singulier pluriel
masculin
noir
noirs
féminin
noire
noires
singulier pluriel
noir
noirs
Noir
  singulier pluriel
masculin
Noir
Noirs
féminin
Noire
Noires
orthographe
MEES - 1re
étymologie
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Antonymes
Homonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés