Accueil / Tous les mots du dictionnaire / fort, forte
1. fort, forte [fɔʀ, fɔʀt] adj.
 I (pouvoir physique)
 A (personnes)  1 Qui est doué d'une grande force, d'une grande vigueur musculaire; qui est capable de fournir de grands efforts (anton. : faible).  puissant, vigoureux. Un homme grand et fort. Muscles forts et puissants. Être fort des bras. « Sa main forte comme une gueule d'ours empoignait la patte d'un cheval et ne la lâchait plus » (F. Leclerc, 1946).  Q/C Homme fort : homme d’une force inouïe, qui exhibe sa force lors de prestations.  par ext. Le sexe fort.  (expressions)  Fort comme un cheval.  Fort comme un lion.  Fort comme un ours.  Fort comme un Turc.  fam. Fort comme un bœuf.  Q/C Au plus fort la poche.  2 par anal. Qui est capable de supporter l'effort, la souffrance, la fatigue (anton. : faible, fragile).  robuste, solide. Forte nature, forte santé. « Alors a lieu un combat brutal entre les deux hommes. La boisson, le tabac ont miné la forte constitution du Métis. Il résiste à peine quelques minutes » (L.-P. Desrosiers, 1946).  (expression) Fort comme un chêne.  3 par euphém. Qui est gros, corpulent, opulent (anton. : délicat, fin, mince). Femme forte. Taille forte. Hanches fortes.
 B (choses)  1 Très résistant, très solide. De fortes poutres. Une forte muraille. Câble fort.  fig. Fortes attaches. « les liens les plus forts et les plus humbles, ceux de l'habitude et de la pitié » (P. Zumthor, 1994).  2 Capable d'exercer une action puissante, doué d'une grande efficacité. Colle forte. Médicament fort. Lunettes fortes.  phys. Interactions fortes.  3 milit. Qui est en état de résister aux attaques de l'ennemi. Ville forte. Château fort.  par anal. Chambre forte.
 II (pouvoir d’influence, d’action)  1 polit., milit. Qui a la force matérielle, qui dispose des moyens propres à imposer son autorité.  influent, puissant. Gouvernement fort. Administration forte. Armée forte.  par méton. La manière forte : la contrainte physique, la violence. Adopter, appliquer, recourir à la manière forte.  2 fort de qqch. Qui trouve sa force, son assurance dans qqch. Fort de ses convictions, il se portera candidat. Elles sont fortes de leur expérience. « Les fils des émigrés, nés sur le sol américain et forts de leurs droits politiques, adoptent de préférence les méthodes parlementaires » (E. de Nevers, 1896). REM. Dans la construction fort de qqch., l'adjectif fort s'accorde en genre et en nombre avec le sujet.  3 se faire fort de (+ inf.). Se prétendre capable de.  se targuer de, se vanter de. Se faire fort de réussir. Ils se firent fort de gagner ou ils se firent forts de gagner. « Avec leur aide je me fais forte d'accoucher Nelly, fût-elle grosse d'une licorne » (J. Ferron, 1968). REM. Dans la construction se faire fort de (+ infinitif), l'adjectif fort est traditionnellement invariable. Certaines grammaires admettent cependant son accord en genre et en nombre avec le sujet.  4 (expression) Avoir affaire à forte partie.
 III (pouvoir d’ordre intellectuel ou moral)
 A (personnes)  1 Qui possède une grande puissance de conception, de création.  doué. Vous êtes fort, trop fort.  Tête forte ou forte tête : personne qui a de grandes capacités intellectuelles; personne indocile, qui refuse de se plier à la règle commune ou à l'autorité. « Le jour où je serai qualifiée de "tête forte", ma position dans l'école deviendra plus précaire » (D. Bombardier, 1985).  Esprit fort : personne qui rejette les idées reçues et les croyances religieuses. « on se croit un esprit fort quand, sous prétexte d'affranchissement, on nie jusqu'à l'hypothèse d'une autre vie après notre mort » (Le Nouvelliste, 2003).  par méton., fam. Ça n’est pas (très) fort : cela témoigne d’un manque d’intelligence, d’habileté. Comme excuse, ça n’est pas fort.  2 Qui excelle dans un domaine, un art, une science, un sport (anton. : faible, mauvais, nul).  costaud, habile; fam. balèze, calé, trapu. Ne pas être fort en maths. Être fort au hockey. « carpe diem : [...] c'est simple, ça, comme ligne de conduite! Mais Élise n'était pas très forte dans les locutions étrangères » (Fr. Noël, 1983).  Fort en thème.  Fort en gueule.  Le point fort de : là où une personne démontre le plus de compétence, une chose, le plus d’intérêt, de valeur (anton. : le point faible de, le faible de). Les sciences sont son point fort. Le point fort d’une théorie.  Q/C (surtout en constr. nég.) Être, ne pas être fort sur qqch. : éprouver, ne pas éprouver d’intérêt, d’attirance pour qqch. Ne pas être fort sur les fruits de mer. « Elle m'avait fait promettre de réciter chaque jour un Je vous salue Marie. [...] Je n'ai jamais été très fort sur la religion » (A. Grandbois, 1945).  3 Qui est capable d'agir ou de réagir avec énergie devant une épreuve, une situation difficile, etc.  courageux. Caractère fort. Se montrer fort. Sois forte.
 B (choses) (abstrait)  1 Doué du pouvoir de convaincre, d'entraîner l'adhésion de l'esprit. Forte objection. Forte argumentation.  À plus forte raison.  2 Qui agit puissamment sur l'individu, le contraint dans sa manière d'agir ou de sentir. Forte envie. Forts instincts. Fortes impulsions. Forte tentation.  C’est plus fort que moi : je ne peux résister à (une habitude, un désir, un instinct, etc.). « C'est plus fort qu'elle : quand un homme se met à l'aimer, à vouloir pour elle, à l'idolâtrer, cela lui pèse » (M. Laberge, 1992).  3 Qui tient bon, ne se laisse pas ébranler ou détruire.  ferme, solide, tenace. Forts préjugés. Fortes convictions. Forte volonté.  4 Qui frappe le cœur et l'esprit et a un grand pouvoir d'évocation ou de suggestion. Mot fort. Style fort.  5 Qui surprend ou choque par son caractère insolite ou excessif.  démesuré, exagéré, outré. Plaisanterie un peu forte. fam. Ça c’est fort! « Bien que nous fussions un peu inquiètes - prendre ainsi la voiture paternelle, c'était un peu fort et un accident est vite arrivé - la promenade fut gaie » (Cl. Martin, 1966).  (expression) C'est fort de café.  Le plus fort, c’est que : le plus invraisemblable, c'est que; le pire, c'est que. Le plus fort, c’est qu’ils ont gagné.
 IV (marque l’accentuation, le haut degré)
 A Qui atteint un degré d'intensité plus élevé que la normale.  grand, intense.  1 (phénomènes physiques, naturels) Coup fort. Forte poussée. Vent fort. Forte chaleur. « Le Fourgon? Il a essuyé une forte tempête près de Terre-Neuve, il a perdu son capitaine » (J. Folch-Ribas, 1989).  2 (phénomène physiologique ou psychologique) Forte fièvre. Forte douleur. Respiration forte. Forte impression. Sensations fortes. Émotions fortes. Forte opposition.  3 (phénomène affectant les organes des sens) Lumière forte. Bruit fort. Forte odeur. Saveur forte. « J'aime le gingembre. C'est fort au goût, mais c'est tout de même presque du bonbon » (Cl. Jasmin, 1972).  par méton.  Qui a une odeur ou une saveur prononcée. Cheddar fort. Moutarde forte.  Qui a un degré de concentration élevé. Infusion forte. « Je crois l'entendre dire qu'il faut du café noir, très fort, pour réveiller Madame » (A. Hébert, 1970).  Qui a un degré alcoolique élevé. Liqueur forte. Cocktail fort.  4 mus. Temps fort.
 B (généralement avant le nom) Qui est important, considérable du point de vue quantitatif ou qualitatif (anton. : faible).  grand. Forte dose. Forte quantité. Fortes dimensions. Forte pente. Forte majorité. Fort pourcentage. Forte concentration.  Prix fort : prix maximal, sans réduction; prix très élevé.
in TLF
ÉTYMOLOGIEFin 10e s.; du latin fortis.
ORTHOGRAPHE
  adjectif
fort
  singulier pluriel
masculin
fort
forts
féminin
forte
fortes
orthographe
MEES - 2e
étymologie
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Antonymes
Homonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés