Accueil / Tous les mots du dictionnaire / érable
érable [eʀabl] n. m.
 1 techn. Arbre des régions tempérées et froides de l’hémisphère Nord, souvent de grande taille, à feuilles dentées, généralement larges et profondément découpées, dont les fruits sont des samares doubles et dont plusieurs espèces sont cultivées pour leur valeur ornementale. [Genre Acer; famille des acéracées.]  arbre. « Des épinettes vertes voisinaient avec des bouleaux dorés par l'automne, des cerisiers couleur pourpre, des érables écarlates » (J.-Ch. Harvey, 1934).  Q/C érable à Giguère : nom usuel de l'érable négondo.  érable négondo. « Il marcha encore un peu, puis s'arrêta à la lisière du bois et se mit à scruter la rangée d'érables à Giguère qui masquait la maison, essayant de distinguer une lueur » (Y. Beauchemin, 1989).  érable argenté [A. saccharinum] : espèce indigène de l’est de l’Amérique du Nord, dont les feuilles, à dessous blanchâtre, sont très profondément lobées.  plaine blanche.  érable à sucre [A. saccharum] : espèce indigène de l’est de l’Amérique du Nord, connue pour les couleurs vives que prend son feuillage à l’automne, et pour sa sève riche en saccharose qui, récoltée au début du printemps, sert à la fabrication de sirop et de sucre (appelée aussi érable franc et érable du Canada). REM. La feuille qui orne le centre du drapeau canadien est une représentation stylisée de la feuille de l’érable à sucre. « L'érable à sucre domine le paysage sur les sols pierreux, c'est-à-dire partout dans les Laurentides et sur les hauteurs dans les Cantons de l'Est. Dans la vallée du Saint-Laurent, c'est sur les moraines - dépôts pierreux incultivables laissés par les glaciers - qu'on le voit » (La Presse, 1995).  érable de Norvège ou érable plane [A. platanoides] : espèce originaire d’Europe, souvent plantée comme grand arbre d’ornement (appelée aussi érable platanoïde). REM. Cette espèce est davantage connue sous le nom d’érable de Norvège au Québec et sous celui d’érable plane en France.  érable de Pennsylvanie [A. pensylvanicum] : espèce de petite taille, originaire de l’est de l’Amérique du Nord, à grandes feuilles trilobées et à écorce verte marquée de rayures verticales blanches (appelée aussi érable jaspé).  bois barré, bois d’orignal.  érable du Japon ou érable japonais : nom donné à diverses espèces arbustives originaires d’Asie, qui sont appréciées pour leur feuillage très profondément lobé ou très finement découpé et pour les couleurs vives qu’elles prennent à l’automne. [Espèces A. japonicum, A. palmatum et voisines.]  érable negondo ou negundo [A. negundo] : espèce d’origine nord-américaine, à feuilles composées (contrairement à la plupart des érables), de taille moyenne et de croissance rapide, dont certaines variétés (notamment les variétés panachée de blanc ou de jaune) sont cultivées pour leur valeur ornementale.  érable à Giguère, négondo.  érable rouge [A. rubrum] : espèce indigène de l’est de l’Amérique du Nord, à rameaux, bourgeons, fleurs et samares rougeâtres et dont les feuilles deviennent rouge vif en automne.  plaine rouge.  érable sycomore [A. pseudoplatanus] : espèce originaire d’Europe, introduite comme grand arbre d’ornement dans le sud du Canada et aux États-Unis.  sycomore, faux platane.  2 spécialt, cour. Érable à sucre. REM. Au Québec, le mot érable est un synonyme usuel d’érable à sucre. En France, il n’est employé dans ce sens qu’en référence au contexte canadien et aux produits de l’acériculture. La feuille d’érable est un emblème du Canada. La coulée des érables. Entailler des érables. « Ils pratiquaient des entailles dans les érables avec un grand vilebrequin, enfonçaient un chalumeau de bois dans l'ouverture, accrochaient un petit seau. [...] Ils passaient leurs journées à recueillir la sève qui emplissait les seaux, et leurs nuits à faire bouillir cette sève dont l'eau s'évaporait jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un sirop coloré au fond des grandes marmites » (L. Caron, 1981).  Courir les érables : selon la pratique traditionnelle, se déplacer d’un érable à l’autre pour recueillir l’eau d’érable accumulée dans les seaux.  eau d’érable ou sève (brute) d’érable : nom donné à l’eau sucrée (sève brute) qui monte dans les érables au moment du dégel et que l’on récolte pour la production de sirop et de sucre. « Il faudra faire bouillir de 30 à 40 litres d'eau d'érable pour obtenir un litre de sirop pur » (Le Devoir, 2001).  produits de l’érable, obtenus à partir d’eau d’érable condensée par évaporation.  beurre d’érable, sirop d’érable, sucre d’érable, tire d’érable.  par méton. (saveur d’) érable : saveur des produits de l’érable. Aromatisé, parfumé à l’érable. Glaçage à l'érable. Beigne, biscuit, crème glacée à l’érable.  3 Bois d’érable, généralement clair et très dur, utilisé notamment en ébénisterie et en parqueterie.  bois. Plancher en érable. Meubles en érable. Placage d’érable. « il fit d'abord refaire, en érable blond presque blanc, tous les parquets du rez-de-chaussée » (Cl. Martin, 1966).
VOIR les articles thématiques L'acériculture; La nomenclature des arbres du Québec.
ÉTYMOLOGIEVers 1236 (in TLFi); du bas latin acerabulus.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
érable
singulier pluriel
érable
érables
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés