Accueil / Tous les mots du dictionnaire / terre
terre [tɛʀ] n. f.
 I Planète, milieu où vit l'homme.  planète.  1 astron. (avec une majusc.) Planète du système solaire, ayant la forme d'une sphère légèrement aplatie aux pôles, gravitant autour du Soleil en un an et tournant sur elle-même en 24 heures environ, formée de roches dont la surface est en grande partie recouverte d'eau, et qui est le seul corps céleste connu à ce jour où se manifeste la vie.  globe, planète bleue.  terrestre. Étude, sciences de la Terre. Formation, origine, âge de la Terre. Croûte, manteau, noyau de la Terre. Orbite elliptique de la Terre autour du Soleil. La Lune, satellite de la Terre. « Voyage au centre de la Terre » (roman de J. Verne).  2 Milieu physique où l'homme vit et exerce ses activités, où existent différentes formes de vie.  Surface du globe terrestre.  monde. Exploration de la terre. Parcourir la terre. Faire le tour de la terre. Aux quatre coins de la terre. Tremblement de terre.  (expressions) Entre ciel et terre. Remuer ciel et terre.  Séjour de l'homme.  monde. Tous les grands, les malheureux de la terre. La femme la plus belle de la terre. Être seul sur la terre. « de cette union naît le bonheur le plus grand qui puisse exister sur la terre » (J. Poulin, 1989).  par méton. Ensemble des êtres humains, de l'humanité; tout le monde. Régner sur toute la terre. « Je voudrais pouvoir dire à la terre entière combien il est bon et généreux » (H. de Balzac, 1842).  3 Monde matériel et imparfait qui est le domaine de l'homme durant son existence, s'opposant au monde divin ou à l'univers spirituel; par méton. vie terrestre, temporelle. La terre et le ciel. Temps à vivre sur (la) terre. Passage sur (la) terre. Chercher le bonheur sur cette terre. Choses, joies de la terre. « Ses yeux émerveillés disent son impatience d'atteindre ces régions [...] qui lui semblent le paradis sur terre » (P. Loti, 1896).  (expression) Être le sel de la terre.
 II Couche superficielle du globe non recouverte par les mers, les océans.
 A (par oppos. à mer, eaux, air) Partie émergée de la surface du globe, continent(s), île(s). Transport par (voie de) terre. Langue de terre qui s’avance dans la mer. Apercevoir la terre au loin. Courir les terres et les mers. Navire qui touche terre. « Des gens sur le bateau agitaient leurs mouchoirs, [...] et les amis restés à terre répondaient de la même façon » (G. de Maupassant, 1884).  Terre ferme : continent; sol d’une partie émergée de la surface du globe.  fam. le plancher des vaches. Île reliée à la terre ferme par un pont. « des embarcations à moteur allèrent les recueillir tous, un à un, ils furent regroupés sur la terre ferme, dans ces chemins de sable de l'île » (M.-Cl. Blais, 2001).  (par oppos. à littoral, rivage) L'intérieur des terres. Village perdu dans les terres.  milit. Armée de terre.
 B Partie limitée de cette surface.  1 Région, territoire, pays.  paysrégionterritoire. Terre natale, d’origine. Terre d’accueil, d’exil. Terre d'élection. Terre d’Amérique, québécoise. Terres australes, boréales. Terres inconnues, lointaines. Conquérir des terres. « son destin fut de vivre et de mourir en terre étrangère » (Fr.-R. de Chateaubriand, 1812).  (avec une majusc.) Terre de Baffin. Terre-Neuve.  La Terre promise.  La Terre sainte.  2 Étendue délimitée, considérée comme un bien, généralement exploitée.  domaine. Terre familiale, municipale. Terre de 100 hectares. Acheter, exploiter, louer une terre. Posséder une terre, des terres. Se retirer, vivre sur ses terres. « les terres ne pouvaient être vendues ou loties sans d'abord avoir été offertes à tous les membres de la famille » (J. O'Neil, 1989).  Les terres de la Couronne : au Canada, biens immeubles (terrains, constructions, cours d'eau, etc.) possédés par une collectivité publique.  Q/C Terre en bois debout.  (expression) Chasser sur les terres de qqn.
 C Étendue quelconque de la surface solide du globe.  sol, terrain.  1 Sol considéré dans sa nature, son aspect, sa consistance. Terre boueuse, gelée. Terre recouverte de neige. Terre qui craquelle, durcit. « Il sentait sous lui la terre qui se dérobait » (L. Aragon, 1936).  2 Sol en tant que support, surface d'appui, niveau de référence, constitué de terre ou de toute autre matière. À fleur de, à ras de terre. Se coucher, s'étendre sur la terre. Tomber face contre terre. Toucher terre. « Il l'embrassa, la souleva de terre et la porta jusqu'à la cuisine » (A. Cousture, 1985).  Piscine hors terre.  (expression) Avoir les pieds sur terre : être réaliste, avoir l’esprit pratique.  À terre, par terre : sur le sol. Cracher par terre. S’asseoir, s’allonger par terre. Jeter, poser qqch. à terre, par terre. Sauter, tomber à terre, par terre. « cette femme assise de profil, couverte d'un châle qui allait presque jusqu'à terre » (J. Folch-Ribas, 1989).  Courir ventre à terre.  Mettre pied à terre.  Se rouler par terre.  fam. Se flanquer par terre.  Dans la terre, en terre : dans l'épaisseur du sol. Cacher qqch. dans la terre. Ficher un pieu en terre.  Un, le genou en terre, sur le sol. « Vous vous êtes prosternées / Dans l'entrée du palais / Un genou en terre / Pour m'adresser le bonjour » (N. Chaurette, 1991).  Sous (la) terre : dans l'épaisseur du sol, au-dessous de la surface du sol. « ce que chantaient les mineurs en entrant dans la cage qui allait les descendre à six mille pieds sous terre » (P. Yergeau, 2001).  Q/C fam. Être six pieds sous terre.  Vouloir être (à) 100 pieds sous terre.  3 Étendue de sol meuble où poussent les végétaux, utilisée pour les cultures. Terre aride, fertile. Terre cultivée, inculte. Terre en friche, en jachère. Terres à blé, à vigne. Produits, travail de la terre. Carré, coin, parcelle de terre. Lopin de terre. Pièce de terre. Amender, cultiver, défricher, labourer, travailler la terre. Retourner la terre. Mettre qqch. en terre. Laisser reposer la terre. Laisser la terre en repos. « Les sillons de la terre fraîchement remuée s'alignent et laissent présager une bonne récolte » (A. Dessureault-Descôteaux, 1985).  En pleine terre : dans le sol. Culture en pleine terre ou en pot.  Amande de terre.  Pomme de terre.  Q/C Cerise de terre.  Ver de terre.  Politique de la terre brûlée : destruction des récoltes et des villages par une armée, une population qui se retire devant l’avance ennemie; fig. fait de ne rien laisser à un éventuel successeur.  Sol en tant qu'objet de possession. Acheter de la terre. « Autour de la maison nous possédions quelques arpents de terre » (J. Ferron, 1968).  Les travaux agricoles, la nature, la campagne. Gens de la terre. Aimer la terre. « les bonheurs simples des champs, l'effort et le labeur, l'attachement à la terre » (A. Grandbois, 1941).  Retour à la terre, à un mode de vie rural ou se réclamant des valeurs rurales.  4 Sol où l'on enterre les morts dans de nombreuses civilisations. Mettre qqn en terre.  5 électr. Sol, en tant que masse électrique dont le potentiel est, par convention, égal à zéro. Mise à la terre. Prise de terre.  6 Charbon de terre.
 III Substance formant la partie superficielle du globe.  1 Matière friable, de composition variable, provenant de la dégradation des roches et de la décomposition des débris végétaux et animaux; au plur. une certaine quantité de cette matière. Poignée, tas de terre. Motte de terre. Charretée, pelletée de terre. Chemin, remblai de terre. Sol en terre battue. Terre détrempée, fraîche, sèche. Terre argileuse, calcaire, sablonneuse. Être plein, souillé de terre. Rapporter, jeter de la terre. Recouvrir de terre. Il « gratta le sol de ses longs doigts et déposa dans les mains de Valcourt quelques cailloux, un peu de terre rouge et grasse, des brins d'herbe » (G. Courtemanche, 2000).  Terre légère.  Terre lourde.  2 Cette substance en tant qu'élément propre à la croissance des végétaux, aux cultures. Terre arable. De la bonne terre.  Terre de bruyère.  Terre végétale.  3 Cette substance considérée notamment dans ses emplois artisanaux, artistiques.  Matière naturelle constituée par différentes argiles; cette matière telle qu'elle résulte du travail du potier. Terre à porcelaine, à poterie.  Terre cuite : argile modelée et cuite au four; objet fait de cette matière. Assiette, statuette, vase de, en terre cuite. Collection de terres cuites.  (expression) C'est le pot de terre contre le pot de fer.  Cette substance colorée naturellement, utilisée comme pigment.  Terre d'ombre.  Terre de Sienne : terre de couleur jaune brun à l'état naturel.  Terre à foulon.  4 chim.; au plur. terres rares : groupe de métaux aux propriétés voisines comprenant les lanthanides, le scandium et l’yttrium; leurs oxydes.
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 980; du latin terra « globe terrestre; matière ».
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
terre
singulier pluriel
terre
terres
Terre
singulier
Terre
orthographe
MEES - 1re
étymologie
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Homonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés