Accueil / Tous les mots du dictionnaire / force
force [fɔʀs] n. f.
 I (la force comme propriété des êtres ou des choses)
 A (comme propriété des êtres vivants)  1 Énergie musculaire qui permet à un être vivant de réagir face à d'autres êtres, d'agir sur son environnement.  robustesse, vigueur. Avoir de la force. Manquer de force. Une force inouïe, remarquable, herculéenne. Avoir de la force dans les bras, dans les jambes. Ne plus avoir la force de marcher.  Force de l’âge : âge où l’on a la plénitude de ses moyens. « À trente-deux ans, mûri par l'expérience, dans la pleine force de l'âge, [...] Faubert regarde la vie avec un sourire » (U. Paquin, 1923).  Adv. complexeGT  À la force du poignet ou à la force des poignets. À force de bras.  Adj. complexeGT  de force. Qui demande de la force. Exercice de force. Tour de force. par méton. Poignet de force.  Adv. complexeGT  en force. En y mettant une grande force physique (anton. : en souplesse). Mouvement exécuté en force.  au plur. Ensemble des capacités physiques.  énergie. Ménager ses forces. Rassembler ses forces. Reprendre, refaire ses forces. Être à bout de forces.  De toutes ses forces : avec autant de force que possible; par ext. le plus fort possible. Pousser de toutes ses forces. Crier de toutes ses forces.  2 Ensemble des ressources morales ou intellectuelles qui permettent à une personne de s'imposer ou de réagir. La force de l’esprit. Force d’âme. « Frondeuse, très intelligente, provocatrice, elle aimait prouver sa force de caractère et impressionner les hommes » (D. Bombardier, 1985).  au plur. C'est au-dessus de mes forces. « je ne trouvais plus au fond de moi des réserves de forces suffisantes pour m'aider à surmonter cette situation » (G. La Rocque, 1980).  par ext. Talent, compétence.  compétencetalent. Élèves de force égale.  (surtout en constr. nég.) Être, ne pas être de force : avoir, ne pas avoir la même compétence qu'un autre. Compétiteur qui n’est pas de force.  3 Puissance, capacité d'action d'un groupe.  puissance. La force d’une équipe, d’un clan. La force d’une organisation, d’un parti, d’une coalition.  prov. L'union fait la force.  par méton. Force de vente.
 B (comme propriété des choses)  1 Capacité de résistance à une traction, une pression.  robustesse, solidité. Force d’un câble, d’une poutre.  constr. Jambe de force.  2 Pouvoir d’action.  impétuosité, intensité, vigueur. La force d’un coup. La force des éléments. Un tremblement de terre de force 5 sur l’échelle de Richter. La force d’un remède, d’un médicament, son efficacité.  fig. La force d’un sentiment, d’une émotion. La force d’un argument, d’un raisonnement. S’exprimer avec force. Dans toute la force du terme, du mot : au sens non affaibli du terme, du mot.
 II Contrainte ou pouvoir de contrainte.  coercition, violence.  contrainte.  1 au sing. Employer, user de la force. Recourir à la force.  Adj. complexeGT  de force. Dans lequel s’exerce une contrainte. Rapport de force. Position de force. Épreuve de force : conflit dans lequel chacun des adversaires, ou l'un d'eux, veut triompher de l'autre.  Camisole de force.  2 au plur. Ensemble des moyens humains et techniques permettant d'exercer la coercition. Les forces armées. Les forces de l’ordre. Les forces policières.  au sing.  milit. et polit. Force de dissuasion.  milit. Force de frappe : puissance d’armement, surtout d'armement nucléaire.  3 Adv. complexeGT   De gré ou de force.  de force. En ayant recours à la force. Prendre qqch. de force à qqn. Prendre une femme de force, la violer.  en force. En nombre, de manière à dominer. Arriver en force. Attaquer en force.  par force. En ayant recours à la force; en se soumettant à la force. Obtenir qqch. par force. Accepter par force.  à toute force. Par tous les moyens.  absolument, à tout prix, coûte que coûte. « ceux-là [...] que l'on voulait à toute force coloniser, instruire et catéchiser » (M. Bosco, 2002).  4 (abstrait) Caractère nécessaire, contraignant, inéluctable de qqch. La force de l’habitude. La force de l’évidence.  Force de loi : caractère impératif, comparable à celui d'une loi. Avoir force de loi. Un « milieu restreint où les modes prennent aisément force de loi » (P. Vadeboncœur, 2000).  Cas de force majeure.  (expression) Par la force des choses : naturellement, obligatoirement (en raison des circonstances).  naturellementobligatoirement. Elle reviendra, par la force des choses.  force est de (+ inf.). Il est nécessaire de; on ne peut que. Force est d’admettre l’évidence. Force m'est de constater qu’ils ont raison.  5 (en forme complexe)  Prép. complexeGT   à force de (+ nom). À cause de, grâce à la quantité, l'intensité de. Se décourager à force d'embûches. « il avait réussi à décrocher le poste de gérant à force de flatteries, de compliments et d'intrigues » (M. Tremblay, 1978).  à force de (+ inf.). Marque la répétition, l’intensité. S’épuiser à force de travailler. « J'avais pris du poids à force de manger comme un goinfre, et une belle paire d'épaules à force de ramer sur ma planche » (Guill. Vigneault, 2000).  Adv. complexeGT  à force. À la longue. À force, vous finirez par y arriver.
 III phys. Ce qui modifie l'état de mouvement ou de repos d'un corps. Force d’attraction. Force motrice. Force magnétique. Force centripète. Force centrifuge. Force d'inertie. Force tangentielle. Forces concourantes. Polygone de forces. Résultante de deux forces.  fig. Toute cause qui provoque une action, un effet. Les forces du mal. Forces occultes. Les forces de la nature.  (expression) C’est une force de la nature, se dit d'une personne qui a une vigueur, une robustesse, une endurance hors du commun.
 IV (jouant le rôle de déterm. indéf. inv.) vx ou littér. force (+ nom au pluriel). Beaucoup de. Raconter une histoire avec force détails. « La table était mise dans la chambre de compagnie, et on trinquait d'importance : on chantait force chansons » (J.-Ch. Taché, 1884).
in TLF
ANGLICISME CRITIQUÉ
Q/C en force
L'emploi de en force (de l'anglais in force) est critiqué comme synonyme non standard de en vigueur.
Décret, loi, règlement qui entre en vigueur.
ÉTYMOLOGIEVers 1100 (in TLFi); du bas latin fortia.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
force
singulier pluriel
force
forces
orthographe
MEES - 4e
étymologie
Emplois critiqués
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Antonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés