Accueil / Tous les mots du dictionnaire / soupe
soupe [sup] n. f.
 1 vx Morceau de pain arrosé de bouillon. « et nous joignons l'auberge, enchantés, esquintés, le bon coin où se coupe et se trempe la soupe! » (P. Verlaine, 1896).  mod. F/E Être trempé comme une soupe, être complètement mouillé.  2 Bouillon de légumes, de viandes, etc., généralement non passé et accompagné de pain ou de pâtes, que l'on sert au début du repas ou en plat unique; spécialt (par oppos. à potage) ce bouillon, comportant des ingrédients solides non passés.  bouillon.  chaudrée, garbure, minestrone, panade. Soupe aux légumes, de légumes. Soupe aux tomates, de tomates, à la tomate. Soupe au chou. Soupe au pistou. Soupe (au) poulet et (aux) nouilles. Soupe à l'oignon. Soupe au(x) poisson(s), de poisson(s). Soupe-repas. Soupe en boîte, en conserve. Soupe déshydratée, en sachet. Assiette, bol, cuillère à soupe. « La cuisinière [...] se mit en frais de faire bouillir la soupe, une soupe aux pois engraissée de tranches de lard et assaisonnée de persil » (R. Girard, 1904).  (expressions)  Être soupe au lait, facilement irritable, colérique. « Il est assurément soupe au lait et cyclothymique, avec une propension à faire des montagnes avec de menus soucis » (Le Devoir, 2002).  Comme un cheveu sur la soupe.  fam. Gros plein de soupe : homme ou garçon gros, souvent stupide.  Q/C fam. Sentir la soupe chaude : se sentir menacé, se croire surveillé de près. « On sentait la soupe chaude, il fallait du doigté » (M. LaRue, 2002).  Q/C fam. Voir qqn dans sa soupe : être obsédé par qqn.  F/E fam. Soupe à la grimace : accueil hostile; attitude maussade, désagréable.  3 Repas.  repas. L'heure de la soupe. À la soupe! : à table.  soupe populaire : organisme chargé de distribuer et de servir des repas gratuits aux gens dans le besoin; ces repas. « les longues files aux guichets des soupes populaires en attendant que viennent les secours directs » (G.-É. Lapalme, 1969).  (expression) fam. Cracher dans la soupe.  Soupe épaisse constituant le repas du soldat.  4 par anal. Substance liquide, semi-liquide ou pâteuse à consistance de soupe. « le redoux [...] transforme la neige en une espèce de soupe où on s'enlise plus qu'on ne skie » (La Presse, 1996).  biol. soupe primitive ou soupe primordiale : au précambrien, milieu liquide qui aurait permis l'apparition de la vie sur Terre.
in TLF
ÉTYMOLOGIE12e s., sope (in NPR); de l'ancien bas francique *suppa.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
soupe
singulier pluriel
soupe
soupes
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés