Accueil / Tous les mots du dictionnaire / quoi
quoi [kwa] pron. interr. m. sing. et pron. rel. m. sing.
 I Pron. interr. m. sing. Sert à représenter une chose.
 A (dans l'interrogative directe)  (complément introduit par une préposition) De quoi a-t-il peur? À quoi jouez-vous?  (devant est-ce que) Contre quoi est-ce que je me bats? En quoi est-ce que je crois?  (complément direct) (avec un infinitif) Quoi dire en pareil cas? Pour quoi faire?  Quoi de (+ adj.) : qu'y a-t-il de. Quoi de neuf? « Quoi de plus civilisé, de plus libre pourtant, que le calme nocturne? » (G. Archambault, 1970).  ellipt À quoi bon?
 B (dans l'interrogative indirecte) Il ignore avec quoi il fera le travail. « Elle ne sait plus sur quoi fixer ses yeux » (M. Proulx, 1996).  (précédé de voici ou de voilà) Voilà à quoi on pense.
 C Pron. indéf. complexeGT  N'importe quoi. Je-ne-sais-quoi.
 D (constr. concessive) quoi que (+ subj.). Quelle que soit la chose que. « Quoi que l'homme dise ou fasse, il ne peut changer cela, qu'il vit » (J. Folch-Ribas, 1989). REM. Le pronom quoi suivi de la conjonction que dans une construction concessive (quoi que vous ajoutiez, ma décision est déjà prise) est à distinguer de la conjonction de subordination quoique (quoique bien intentionnée, elle n’a pas su convaincre le jury).  Quoi qu'il en soit : en tout état de cause.  Pron. indéf. complexeGT  m. sing. quoi que ce soit : une quelconque chose. « rien ne m'obligeait à renoncer à quoi que ce soit » (É. Ollivier, 2001).
 E ellipt Sert à demander des explications sur le sens d'un énoncé ou sur les raisons d'une interpellation.  fam. hein. Hé, toi! – Quoi? Quoi encore?
 F (jouant le rôle d’interj.)  1 Sert à marquer l'étonnement.  comment. Quoi! Est-ce possible?  2 fam. Sert à marquer la fin d'une explication ou d'une énumération. « On ne pouvait pas savoir qu'elle dormait, quoi! » (R. Ducharme, 1973).
 II Pron. rel. m. sing.  1 (complément introduit par une préposition) Sert à représenter une chose.  lequel. Ce pour quoi elle continue. Il n'y avait rien à quoi adhérer. Il cherche quelque chose sur quoi il pourrait grimper. « ces mots étranges avec quoi les anciens couronnaient les héros » (F.-A. Savard, 1943).  Sert à représenter ce qui vient d'être énoncé. Mangez, sans quoi vous aurez faim cette nuit. Il « était sommé de se présenter dans l'heure faute de quoi on coupait son salaire » (M. LaRue, 2002).  fam. Comme quoi.  2 (sans antécédent) de quoi (+ inf.). Ce qu'il faut pour. De quoi vivre. Il n'y a pas de quoi s'inquiéter.  ellipt Merci. – Il n'y a pas de quoi.
in TLF
VOIR l’article thématique Tableaux des pronoms.
ÉTYMOLOGIEVers 1050 (in TLFi); du latin quid « qqch., quoi; pourquoi ».
ORTHOGRAPHE
  pronom interrogatif masculin pronom relatif masculin
quoi
singulier
quoi
singulier
quoi
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés