Accueil / Tous les mots du dictionnaire / point
2. point [pwɛ̃] n. m.
 I 
 A Élément de très petite dimension, de forme plus ou moins déterminée, appartenant à une surface.  1 Élément de très petite dimension perçu visuellement sur une surface, sur un fond. Point de rouille. « Les lumières qui s'allumaient piquaient de points rouges les façades sombres des maisons » (Th. Gautier, 1863).  2 Chose que l'éloignement réduit à la dimension d'un point pour l'observateur. Un point lumineux dans le lointain. « Et Robert allait droit devant lui sans tourner la tête, loin, toujours plus loin, jusqu' à n'être plus qu'un point noir dans le bois désolé » (A. France, 1894).  3 point noir : comédon.  fig. Point noir : difficulté, élément négatif. Il y a un point noir dans cette affaire.  4 inform. Pixel (abrév. pt).  pixel. Cette image fait 600 points sur 400.  point par pouce (abrév. ppp). Cette imprimante a une résolution de 1200 points par pouce.
 B Signe graphique en forme de petit cercle plein (.).  1 Signe de ponctuation qui termine (une phrase, un mot abrégé). Point final. Point abréviatif.  (expressions) Un point c'est tout : c'est ainsi, il n'y a rien de plus à dire. « Ce que je sais, c'est que je l'aime. Un point c'est tout » (U. Paquin, 1923).  Point à la ligne : il n'y a rien à ajouter. « C'est parfait, point à la ligne! » (Guill. Vigneault, 2001).  Mettre le point final à qqch.  2 Signe de ponctuation qui comporte un point. [type : deux-points, point-virgule.]  point d'exclamation : signe (!) qui accompagne une interjection ou une phrase exclamative.  point d'interrogation : signe (?) qui termine une interrogative directe.  fig. Point d'interrogation : question sans réponse. « il y avait encore de nombreux points d'interrogation dans l'esprit des délégués » (Le Devoir, 1999).  inform. Caractère utilisé pour remplacer n'importe quel caractère unique.  joker.  points de suspension : signe (...) utilisé notamment pour signaler qu'un énoncé est interrompu, qu'une pensée n'est pas toute exprimée.  3 Signe graphique (.) au-dessus de certaines lettres, telles que le i et le j minuscules.  (expression) Mettre les points sur les i.  4 Signe qui sépare les décimales des entiers, dans le système numérique anglo-saxon.  5 Signe placé après une note de musique ou un silence, qui augmente sa durée de moitié.  point d'orgue : caractère typographique composé d'un point surmonté d'un arc, qui se place au-dessus d'une note ou d'un silence pour en prolonger la durée à volonté; cette prolongation.  fig. Point d'orgue : temps d'arrêt qui s'étire en longueur; point culminant de qqch. « Le café bouillant ajoute un point d'orgue à la notion de bonheur » (J. Éthier-Blais, 1982).
 II Lieu de l'espace dont l'étendue n'est pas prise en compte et défini par un système de références.
 A Lieu délimité, déterminé; endroit précis. Point de l’espace, du globe. Point d’ancrage, de fixation. Point d’attache d’un muscle. Point sensible du corps. Point d'appui. Point de rassemblement, de rencontre. Point de ralliement. point d'eau : endroit d'une région désertique où existe une source; poste où l'on peut se ravitailler en eau. point de service : succursale d’une banque, d’un établissement d’épargne et de crédit.  comptoir. Point de vente. Point de départ, d’arrivée d’un parcours. Point de non-retour. Point de repère. Point de mire. Point de chute. Point d'impact. Point stratégique. En divers, en plusieurs points. Aller d'un point à un autre. Fixer un point de l'horizon. Des « émigrés venus de tous les points de l'Europe » (E. de Nevers, 1896).  mar. Point d'écoute.  point chaud (de l’anglais hot spot) : endroit où se déroulent des combats sévères, où ont lieu des violences; par ext. lieu où existe un état de crise, une agitation sociale. Points chauds d'une ville.  point noir : endroit où la circulation routière est difficile ou dangereuse et où se produisent des accidents.  fig. Point d’ancrage d’une théorie. Point de départ d'une réflexion. Point névralgique. « Vous ne pouvez vivre longtemps avec une femme comme elle sans qu'elle saisisse vos points vulnérables » (G. Archambault, 1970).  Le point faible de.  Le point fort de.
 B math., géom. Plus petite portion d’étendue qu’il est possible de concevoir. Points qui forment un cercle, une droite. Droites qui se coupent en un point. Point d’intersection de deux lignes. Point de tangence. Point d'inflexion d'une courbe. Point de fuite. Position d’un point dans un plan, dans l’espace. Coordonnées d’un point. Nuage de points.  fig. point commun : caractère commun à deux ou plusieurs personnes ou choses. Avoir un point commun avec qqn. Présenter des points communs.
 C techn.  1 astron. Position sur une trajectoire. Le zénith et le nadir sont des points opposés de la sphère céleste.  Point gamma.  Point vernal.  2 géogr. Point cardinal.  Points collatéraux.  3 Position géographique d’un avion, d’un aéronef.  (expression) Faire le point : établir cette position; fig. déterminer le degré d'avancement d'une question, le degré d'évolution d'une situation. « La réunion du jeudi avait pour but de faire le point sur la semaine en cours » (J. Benoit, 1981).  point de presse : brève conférence de presse pour faire le point sur un sujet ou une situation qui évolue rapidement. (in GDT) « La ministre devrait tenir un point de presse dans les prochains jours, mais en attendant, aucune information ne filtre » (La Presse, 2007).  4 mécan. point mort : point de la course d’un organe où la poussée est nulle.  Position du levier de vitesses d’un véhicule où le moteur et la boîte de vitesses ne sont pas accouplés. Être au point mort.  fig. Point mort : moment d’arrêt, état de qqch. qui n’évolue plus. Les négociations sont au point mort.  5 Mettre au point : opt., photogr. régler un appareil, un instrument afin d’assurer la netteté de la vision.; par ext. régler, mettre en état de fonctionner, dans l’état correct, voulu. Mettre au point un appareil photo, une lunette. Mettre au point un mécanisme, un médicament, un procédé. Mettre au point un plan, une stratégie.  mise au point : action de mettre au point; son résultat. Mise au point d’un microscope, d’un télescope. Mise au point d’un prototype, d’une technologie. Mise au point d'un projet. « Jack devait [...] mettre le Volks au garage pour une mise au point et une vidange d'huile » (J. Poulin, 1984).  au point. En état de fonctionner; prêt, dans l'état correct, voulu. Machine, technique au point. Son discours n’est pas encore au point. « Bien au point mon petit numéro, je t'ai bien eu, n'est-ce pas? » (J. Basile, 1964).  fig. Mise au point : précision, explication, rectification.  correctif.  explicationprécisionrectification. Une mise au point s'impose. « Elle retomba sur sa chaise, annonçant : - cette mise au point faite, nous pouvons reprendre » (J.-P. Chabrol, 1967).
 III  Moment (d'une durée, d'un devenir).  1 à point. Au bon moment, à propos. Arriver à point.  À point nommé.  2 (être) sur le point de (+ inf.). Indique un futur immédiat, très proche.  à la veille de, au moment de, en passe de, près de. Être sur le point d'aboutir, de partir. « Sylvie vient de pleurer ou est sur le point de pleurer » (H. Aquin, 1974).
 IV État à un moment donné, d'une chose qui change; degré dans une évolution.
 A  1 Degré, limite.  degrélimite. Point culminant.  2 (en locution)  au plus haut point ou soutenu au dernier point. Au plus haut degré, fortement. Cela m’intéresse au plus haut point. « Cette circonstance excita la colère du gouverneur au dernier point » (H. de Balzac, 1845).  à (un) tel point ou à ce point(-là). Tellement, autant; tant que cela.  autanttellement. Je ne pensais pas qu’il était têtu à un tel point. Est-ce grave à ce point? « Je crois d'ailleurs que Hank et moi n'étions pas à ce point naïfs, mais que nous préférions faire semblant avec les autres » (A. A. Michaud, 2001).  à quel point. À quel degré, combien. Tu ne sais pas à quel point je souffre.  jusqu'à un certain point. Jusqu'à une certaine limite. « Cet homme me protège, jusqu'à un certain point seulement » (A. Hébert, 1970).  au même point. Dans la même situation, le même état. Les négociations en sont au même point qu'hier.  au point que ou à ce point que ou à tel point que ou à un point tel que. À un degré tel que, tellement que. Elle est à ce point déprimée qu’elle ne mange plus. Il le déteste à un point tel qu’il ne veut plus le voir. « L'agitation vous a-t-elle effrayée au point que vous songiez à quitter la maison? » (L. Caron, 1981).  au point où. Dans une situation telle que, dans un état tel que. Il en est au point où il ne sait plus quoi faire. Au point où nous en sommes, cela n’a pas plus d’importance.  au point de (+ inf.). Jusqu'à. Il ne fait pas froid au point de se vêtir si chaudement. Il l'aime au point de vouloir l'épouser.  à point. Exactement comme il faut, au degré qui convient; spécialt se dit d’une viande moyennement cuite (ni saignante, ni bien cuite), de sa cuisson. Fromage, steak à point. Légumes cuits à point.  3 Adj. complexeGT  inv. mal(-)en(-)point. En mauvaise santé, malade; dans une mauvaise situation, en mauvais état. L’économie est mal en point. « il est trop mal en point pour voyager aujourd'hui » (A. Cousture, 1985).
 B phys., chim. Degré d'intensité d'une variable définissant un changement d'état, l'apparition d'un phénomène. Point critique. Point de congélation, d’ébullition, de saturation. Point de fusion. Point d'éclair ou point éclair. Point de rosée.
 V   1 Partie d'une démonstration intellectuelle; partie délimitée (d'un jugement, d'un programme, etc.). Les différents points d’un exposé, d’une loi. Point fondamental, secondaire. Point acquis, litigieux. Point de discorde. Points à l’ordre du jour. Aborder, insister sur un point. Passer au point suivant, à un autre point. « une feuille sur laquelle on a imprimé les exigences des grévistes en dix points clairs et précis » (A. Parizeau, 1981).  2 Question particulière, sujet particulier; aspect particulier d'une question, d'un problème. Point brûlant, controversé, délicat. Point d’histoire, de philosophie. Discuter, examiner, éclaircir un point. Soulever un point important. Nous sommes d’accord sur ce point. « des sociétés savantes qui s'occupaient de points de science particulièrement obscurs » (G. de Maupassant, 1883).  Point de détail : élément secondaire.  Point d'honneur.  3 (en locution)  de point en point. Avec une exactitude scrupuleuse, sans rien omettre. « Valiquet suivit de point en point les sages avis de son excellente femme » (J.-Ch. Taché, 1884).  point par point. Méthodiquement. Étudier une question point par point.  en tout point ou en tous points. Complètement, totalement.  complètementtotalement. Un roman en tout point remarquable. Approuver une initiative en tout point. « la maison impersonnelle de briques brunes à trois étages, pareille en tous points aux autres construites dans l'avenue » (V.-L. Beaulieu, 1970).
 VI Unité de quantification.  1 Unité attribuée à un coup gagnant ou à un avantage obtenu, dans un jeu, un match, etc. Décompte des points. Nombre de points obtenus par une équipe. Gagner, marquer un point. Avoir une avance de deux points sur un adversaire. Partie qui se joue en dix points.  gagner aux points : à la boxe, gagner sans pouvoir obtenir le K.-O. ou l'abandon de l'adversaire avant la fin du match.  (expression) fig. Marquer un point, des points.  Unité attribuée selon les résultats de matchs, d'épreuves, permettant l'établissement de classements.  Unité de valeur attribuée à une carte, une combinaison de cartes, etc. Carte qui vaut cinq points. Lettre qui vaut huit points au scrabble.  2 Unité d'une échelle de notation. Compter un point par bonne réponse. Enlever des points pour les fautes de grammaire. Avoir quinze points sur vingt. Il lui a manqué deux points pour être reçu à l'examen. « ce tartuffe bien mis m'avait collé une très mauvaise note, trois points au-dessous de la moyenne » (Colette, 1900).  fig. Bon point, mauvais point : acte, parole entraînant un jugement favorable, défavorable. « il prenait même la peine de répondre dans la langue de Molière après avoir écouté la question en anglais. Déjà un bon point pour lui » (La Tribune, 2005).  Point d'inaptitude.  3 Unité de compte, de mesure dans un système de calcul. Politicien qui perd trois points dans les sondages. Taux d’inflation qui augmente de deux points (de pourcentage). « En décembre 1989, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo était à 32 000 points. Il est tombé à 10 000 points » (L’Actualité, 2004).  4 Unité de mesure typographique servant à exprimer la taille des caractères (abrév. pt). Une police de 12 points.
 VII Action de poindre, de piquer; son résultat.  1 Point du jour : naissance du jour, aube. « à la campagne, ils s'éveillent le matin au point du jour » (A. Laberge, 1918).  2 Douleur très localisée et vive comme celle que procure une pointe aiguë. Avoir un point dans le dos. point de côté : douleur localisée sur le côté du tronc, survenant généralement à l'occasion d'un effort.  3 Chaque longueur de fil entre deux perforations faites avec une aiguille enfilée et dont la répétition crée une couture. Coudre à grands points, à petits points.  Faire un point (à un vêtement) : faire quelques points pour ajuster, réparer sommairement.  par anal. Points d'une broderie.  Manière de piquer ou d'assujettir le fil, de combiner les points. Points de couture, de broderie, de tricot. Point de boutonnière, d'ourlet. point de croix : point de broderie en forme de X. Point de jersey. Point mousse. petit point, gros point : point de tapisserie où l’aiguille prend un seul fil, deux fils à la fois.  4 méd. point de suture : point de couture destiné à réunir les lèvres d’une plaie, les extrémités d’un organe sectionné. « Il avait besoin de plusieurs points de suture au front » (D. Demers, 1992).
in TLF
VOIR l’article thématique Les principales règles d’emploi de la ponctuation.
ANGLICISME CRITIQUÉ
point tournant
L'emploi de point tournant (de l'anglais turning point) est critiqué comme synonyme non standard de tournant, période charnière, moment décisif.
L’année 2014 a marqué un tournant majeur pour l’artiste. Période charnière de l’Histoire. Le pays arrive à un moment décisif de son évolution politique.
ÉTYMOLOGIEFin 11e s. (in TLFi); du latin punctum « piqûre ».
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
point
singulier pluriel
point
points
orthographe
MEES - 3e
étymologie
Emplois critiqués
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Homonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés