Accueil / Tous les mots du dictionnaire / poche
poche [pɔʃ] n. et adj.
 I N. f.  1 Sac destiné à contenir, à transporter qqch. Poche de farine, de pommes de terre. Poche de linge. Porter une poche sur l’épaule. « ils étaient arrivés avec des poches de jute bourrées de paille » (A. Cousture, 1985).  Petit sac en papier, en plastique.  (expression) Q/C Au plus fort la poche : le plus fort l'emporte sur le plus faible.  2 Partie, compartiment (d’un sac, d’un portefeuille, etc.).  compartimentpartie. Poche extérieure d’un sac d'école. Poches d’un sac à dos. « J'aperçus aussi le fameux document précieusement enfoui dans la plus secrète poche du portefeuille » (J. Verne, 1864).  3 Filet, sac formé par un filet, servant à capturer des animaux.  filet.  4 Cavité de l’organisme, normale ou pathologique, rappelant une poche, un sac. Poche membraneuse. Poche à encre de la pieuvre.  poche des eaux : cavité, membrane contenant le liquide amniotique chez les mammifères; saillie formée par cette cavité, cette membrane à travers le col utérin dilaté lors de l’accouchement.  amnios. Rupture de la poche des eaux.  Poche marsupiale.  5 Accumulation d’une substance dans une cavité; cette cavité. Poche d’eau, de gaz. Poche de pus d'un abcès. « L'uréthane épousera la forme du béton sans créer de poches d'air et maintiendra les colombages au chaud et au sec » (La Presse, 2001).
 II  N. f. Partie d'un vêtement où l'on met de menus objets pour les avoir à portée de la main.  pochette. Poche d’un pantalon, d’une robe. Poche intérieure d’une veste. Poche à rabat, plaquée. Poche percée, trouée. Mettre, glisser qqch. dans sa poche. Mettre la main dans sa poche. Fouiller dans sa poche. Retourner, vider ses poches. Sortir, tirer qqch. de sa poche. « Il plongea la main droite au fond de la poche de sa soutane » (J. Éthier-Blais, 1982).  Poche kangourou.  poche-revolver ou poche-révolver : poche arrière placée entre la ceinture et le début de la jambe du pantalon. (in GDT) Des poches-revolver.  Adj. complexeGT  de poche. De dimension assez restreinte pour tenir dans une poche. Agenda, couteau, miroir, ordinateur de poche. Lampe de poche. « je suis revenu à l'avant de la boutique où se trouvent alignées, en vitrine, un nombre incroyable de montres de poche » (H. Aquin, 1965).  livre de poche ou n. m. fam. (parfois inv.) poche : livre de petit format et bon marché. (in GDT) Collection, édition, format de poche. Lire un livre de poche, un poche. « le best-seller américain [...] vient de paraître en poche » (Le Devoir, 1998).  (expression) Grand comme un mouchoir de poche.  par ext. Sous-marin, théâtre de poche.  Argent de poche.  (expressions)  Avoir qqch. en poche, dans sa poche : avoir qqch. à sa disposition, en sa possession, être sûr de l’obtenir. Avoir un contrat, son diplôme en poche. « j'avais en poche mille deux cent dix dollars, une petite fortune qui me permettrait de vivre sans souci peut-être une année complète » (G. Bessette, 1960).  Les mains dans les poches.  Avoir, mettre qqn dans sa poche : gagner la confiance de qqn; s'assurer par habileté de la sympathie ou du dévouement de qqn. « Il a même réussi à mettre le commissaire dans sa poche : pour un peu il aurait dirigé l'interrogatoire! » (A. Robbe-Grillet, 1952).  Mettre qqch. (un sentiment, une qualité) dans sa poche : renoncer à qqch., l'oublier. Mettre son orgueil dans sa poche.  Connaître qqn, qqch. comme (le fond de) sa poche : connaître qqn, qqch. dans les moindres détails. Ils connaissent Montréal comme leur poche. « Un parti qu'il connaît comme le fond de sa poche [...] pour en avoir été vice-président de 1989 à 1994 » (Commerce, 1996).  Ne pas avoir la langue dans sa poche.  Ne pas avoir les yeux dans sa poche.  Se remplir les poches ou fam. s'en mettre plein les poches : s'enrichir, souvent de façon malhonnête. Se remplir les poches grâce à des magouilles.  Payer qqch. de sa poche.  F/E fam. En être de sa poche : supporter personnellement des frais ou une perte d'argent dans une affaire.  fam. Faire les poches de qqn : fouiller les vêtements de qqn pour le dépouiller ou par curiosité.  fam. C'est dans la poche : c'est le succès assuré, c’est réussi, c’est facile.
 III N. f. par anal.  1 Boursouflure qui se forme sous les yeux. « Aloïs, les poches sous les yeux, ne paraissait pas non plus en bonne forme » (S. Kokis, 1997).  2 Déformation, faux pli que fait un vêtement mal taillé, distendu.  déformationfaux pli. Chandail qui fait des poches aux coudes.  3 fig. Domaine, secteur limité caractérisé par l’existence d’un phénomène politique, économique, social. Poches de chômage. Se heurter à une poche de résistance. « une ville où les contrastes entre les revenus sont saisissants, où poches de pauvreté et îlots de richesse se côtoient » (Le Droit, 1999).
 IV  Adj. Q/C très fam. Nul, mauvais.  mauvaisnul. Un film poche. Elle est poche en histoire.  N. Des poches.
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1180; de l'ancien bas francique *pokka.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin adjectif nom épicène
poche
singulier pluriel
poche
poches
  singulier pluriel
masculin

ou féminin
poche
poches
singulier pluriel
poche
poches
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés