Accueil / Tous les mots du dictionnaire / peine
peine [pɛn] n. f.
 I   1 Sanction appliquée pour un acte jugé répréhensible.  châtiment, pénitence, punition.  avertissement, expiation.  2 Dans la religion chrétienne, punition infligée à ceux qui ont péché. Les peines éternelles : le châtiment de l'enfer.  3 dr. Sanction édictée par la loi pour punir les personnes y contrevenant.  amende, emprisonnement. Infliger une peine à qqn. Prononcer une peine contre qqn. Encourir une peine. Être condamné à une peine d’emprisonnement. Être passible de la peine maximale. Purger sa peine. Peine de prison. Peine de mort. Commutation de peine.  Peine capitale, la peine de mort. REM. La peine capitale est abolie au Canada depuis 1976.  (en droit canadien) audition sur la peine ou observations sur la peine ou recommandations sur la peine : fait pour le tribunal d’entendre les parties au sujet de la peine à imposer; fait pour les parties de présenter au juge certains faits pouvant influer sur la détermination de la peine à imposer. Lors des recommandations sur la peine, le procureur de la Couronne a réclamé la peine maximale de dix ans de prison pour l’accusé.  4 sous peine de. Au risque de; si l’on ne veut pas subir qqch., sans être passible de. Défense de passer sous peine d’amende.
 II   1 Souffrance morale (anton. : joie).  chagrin, douleur, mal, plaie, tristesse. Confier ses joies et ses peines à qqn. « Elle aurait voulu la prendre dans ses bras et partager sa peine » (A. Dessureault-Descôteaux, 1985).  2 État affectif, psychologique caractérisé par une douleur morale, généralement causée par un événement déterminé (anton. : bonheur).  malheur, tristesse. Avoir de la peine. Causer, faire de la peine à qqn. Avoir beaucoup de peine, une peine immense, une grosse peine.  Peine de cœur, d’amour : chagrin d’amour.  Être, errer comme une âme en peine : être triste.  3 Souci, inquiétude.  inquiétudesouci. Être en peine, bien en peine.
 III   1 Activité qui cause de la fatigue, qui demande des efforts considérables; cette fatigue. Prendre la peine de, se donner la peine de.  Avoir de la peine à, de la difficulté à.  Ne pas être au bout de ses peines : avoir encore beaucoup d'efforts à faire pour surmonter une difficulté.  fam. ne pas être sorti de l'auberge, ne pas être sorti du bois.  Valoir la peine : valoir les efforts, le travail, la souffrance, etc.  Ce n’est pas la peine : ce n’est pas nécessaire. Ce n’est pas la peine de répéter, j’ai bien compris.  C'est peine perdue : c'est inutile.  Pour la peine ou pour sa peine : en compensation, en remerciement d'un effort, d'un service. « je vois bien que je vous dérange et j'en suis désolée, croyez-moi. Aussi, vous me permettrez tout à l'heure de vous offrir un petit quelque chose pour votre peine » (Y. Beauchemin, 1989).  Homme, femme de peine, qui effectue des travaux pénibles.  (formule de politesse) Donnez-vous la peine de : veuillez. Donnez-vous la peine d’entrer, de vous asseoir.  prov. À chaque jour suffit sa peine.  2 Difficulté.  difficulté. Avoir peine à marcher, à garder les yeux ouverts. Avoir de la peine à s’imaginer qqch. J’ai (de la) peine à le croire.  Adv. complexeGT   avec peine. Difficilement. « Il progressait avec peine, trébuchant à tout instant sur de grosses pierres brunes et friables aux arêtes pointues » (Y. Beauchemin, 1989).  à grand-peine. Très difficilement. « elle retient à grand-peine un fou rire intempestif, elle a toujours été ricaneuse aux mauvais moments » (M. Proulx, 1996).  sans peine. Aisément, facilement.  aisémentfacilement. Réussir sans peine. Ils ont remporté la victoire non sans peine.  Q/C de peine et de misère. Avec une grande difficulté. « je me levais de peine et de misère, dépliais douloureusement mes jambes qui ne savaient plus courir ni même marcher » (R. Lalonde, 1994).
 IV Adv. complexeGT  à peine. Tout juste, presque pas. À peine arrivée, je dus repartir. Il commence à peine à comprendre. Elle est arrivée il y a à peine dix minutes. Une voix à peine audible. Parler à peine anglais. Ils se connaissent à peine.
in TLF
ÉTYMOLOGIE2e moitié du 10e s. (in TLFi); du latin pœna « réparation, expiation, châtiment ».
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
peine
singulier pluriel
peine
peines
orthographe
MEES - 2e
étymologie
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Antonymes
Homonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés