Accueil / Tous les mots du dictionnaire / oreille
oreille [ɔʀɛj] n. f.
 I   1 Organe de l'audition et de l'équilibration.  ot(o)-; auditif, auriculaire, otique. Oreille droite, gauche. Bourdonnements, sifflements d'oreilles : acouphène. oreille externe, comprenant le pavillon et le conduit auditif externe. oreille moyenne, comprenant le tympan et les osselets. oreille interne, comprenant la cochlée, le vestibule et les canaux semi-circulaires.  (expressions)  Bouche, sourire fendu jusqu'aux oreilles.  Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd : se dit de paroles mises à profit par qqn.  Écouter de toutes ses oreilles.  Être tout yeux, tout oreilles.  Faire la sourde oreille.  Fermer l'oreille, les oreilles (à qqch.) : refuser d'écouter.  N'écouter que d'une oreille.  Ne pas en croire ses oreilles.  Ne pas l'entendre de cette oreille.  Parler, dire, souffler qqch. à l'oreille de qqn, dans le creux de l'oreille, secrètement, à voix basse, afin de n'être entendu que de lui.  Prêter, tendre l'oreille : écouter attentivement.  Rebattre les oreilles à qqn.  Se boucher les oreilles.  Venir aux oreilles de qqn : être porté à sa connaissance.  fam. Casser les oreilles à qqn.  fam. Cela lui entre par une oreille et lui sort par l'autre : se dit de qqn qui n'écoute pas, qui ne retient pas ce qu'on lui dit.  par plais. Ses oreilles ont dû siffler ou Q/C les oreilles ont dû lui siler : se dit de qqn dont on a beaucoup parlé en son absence.  prov. Les murs ont des oreilles.  par méton. Personne qui écoute. Être à l'abri des oreilles indiscrètes.  Avoir l'oreille de qqn : être écouté de qqn, avoir sa confiance.  2 par ext. Ouïe; perception, reconnaissance des sons.  ouïe. Avoir l'oreille fine, délicate. Une musique qui charme l'oreille. Être dur d'oreille.  absolt Avoir de l'oreille : avoir l'ouïe fine, juste, particulièrement en musique.  Jouer à l'oreille, sans avoir appris.  (expression) Avoir une oreille musicale. Avoir l’oreille absolue : pouvoir identifier une note de musique sans référence.  3 Partie externe de l'oreille. Grandes, petites oreilles. Oreilles décollées. Oreilles d'un chien, d'un lapin. Être emmitouflé jusqu'aux oreilles. Lobe de l'oreille. Boucle d'oreille. contour d'oreille : prothèse auditive qui se place autour du pavillon de l'oreille. Frotter, tirer l'oreille, les oreilles à qqn, de qqn, pour le punir. Rougir jusqu'aux oreilles.  (expressions)  Avoir l'oreille basse : être humilié, honteux.  Chauffer, échauffer les oreilles : énerver, fâcher, irriter.  énerverfâcherirriter.  Dormir sur ses deux oreilles.  Montrer le bout de l'oreille : se trahir, laisser deviner ses intentions.  Se faire tirer l'oreille, se faire prier, résister.  fam. Q/C Avoir les oreilles en portes de grange ou F/E avoir les oreilles en feuilles de chou, grandes et décollées.  fam. Avoir, mettre la puce à l'oreille.
 II par anal.  1 Partie saillante d'une pièce, d'un objet, semblable au pavillon de l'oreille. Oreilles d'un bol, d'une marmite. Oreilles d'un écrou.  mar. Partie élargie de la patte d'une ancre.  2 Partie latérale du dossier de certains fauteuils, destinée à soutenir la tête.  Oreillette.  oreillette. Casquette, tuque à oreilles.  3 oreille de Judas : champignon comestible sans pied, en forme de petite coupe souvent plissée et rappelant celle d’une oreille humaine, de teinte brunâtre ou noirâtre, à chair gélatineuse, qui pousse sur du bois mort et qui est utilisé notamment dans la cuisine asiatique. [Espèce Auricularia auricula-judae (parfois A. americana pour la forme nord-américaine); famille des auriculariacées.]  4 Q/C oreilles de Christ : grillades de lard salé. « Comme le veut la tradition, ils servent bien sûr des fèves au lard, des pâtés, des oreilles de Christ, des crêpes et toutes les gâteries qu'on mange seulement à la cabane » (Le Soleil, 2001). REM. Au Québec, Christ se prononce [kʀis] dans la langue familière, d'où la graphie oreilles(-)de(-)crisse relevée dans la littérature.  5 oreille de mer ou oreille de Saint-Pierre : autre nom de l’ormeau.  ormeau. « des oreilles de mer dont la coquille produit une nacre très recherchée » (J. Verne, 1870).
ÉTYMOLOGIEFin 10e s. (in TLFi); du latin auricula « ouïe; anse de cruche ».
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
oreille
singulier pluriel
oreille
oreilles
orthographe
MEES - 1re
étymologie
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés