Accueil / Tous les mots du dictionnaire / moutarde
moutarde [mutaʀd] n. f.
 1 Plante herbacée originaire d'Eurasie et de Méditerranée, voisine du chou, à fleurs jaunes disposées en grappes allongées à l'extrémité des rameaux, dont on cultive certaines espèces pour leurs graines aux usages condimentaires ou aux propriétés médicinales (notamment apéritives et antiseptiques). [Genres Brassica et Sinapis; famille des brassicacées.] Champs de moutarde. Plants, graines de moutarde. « ces tiges de moutarde, accusées d'infester les champs, pouvaient servir à préparer d'excellents cataplasmes contre la toux, les inflammations des bronches ou des amygdales » (M. Ouellette-Michalska, 1993).  moutarde blanche [S. alba] : espèce annuelle cultivée pour ses graines blanc jaunâtre de saveur légèrement piquante, utilisées dans la préparation d'un condiment.  moutarde brune [B. juncea] : espèce annuelle cultivée pour ses graines brunes de saveur piquante entrant dans la préparation d'un condiment, ou (en Asie) pour ses racines et ses feuilles consommées comme légume (aussi appelée moutarde de Chine).  moutarde des champs ou moutarde sauvage [S. arvensis] : espèce annuelle très répandue, considérée comme une des mauvaises herbes des cultures.  sénevé.  moutarde noire [B. nigra] : grande espèce annuelle cultivée pour ses graines brun noirâtre de saveur très piquante, utilisées dans la préparation de la moutarde forte ou, traditionnellement, pour la confection des sinapismes.  par méton. Graines de cette plante, de très petite taille, entrant dans la préparation d'un condiment de saveur plus ou moins piquante. Moutarde en grains. farine de moutarde, résultant de la pulvérisation des graines de moutarde.  Q/C moutarde en poudre ou Q/C moutarde sèche (de l’anglais dry mustard), obtenue par le broyage des graines de moutarde auxquelles on additionne d'autres ingrédients (épices, herbes aromatiques). « Du point de vue humain, le Nègre et la Blanche n'existent pas. D'ailleurs, Chester Himes dit que ces deux-là sont une invention de l'Amérique au même titre que le hamburger et la moutarde sèche » (D. Laferrière, 1985).  2 Condiment de saveur plus ou moins piquante préparé à partir des graines de moutarde broyées dans un liquide acide (vinaigre, verjus, etc.), auxquelles on additionne du sel, du sucre, de l'huile végétale, des épices ou des aromates (au Québec, aussi appelé moutarde préparée). Moutarde douce, forte. moutarde anglaise, à base de farine de moutarde, de couleur jaune vif et de saveur très forte. moutarde américaine, apparentée à la moutarde anglaise, mais plus sucrée et beaucoup moins piquante. moutarde à l'ancienne, préparée à partir de graines de moutarde broyées grossièrement. Moutarde de Dijon, de Meaux. Moutarde à l'estragon, au miel. Sauce moutarde. Porc, poulet, lapin à la moutarde. Hot dog relish, moutarde. « Mon père, qui avait les papilles un peu blasées, aimait le jambon accompagné de moutarde très forte. La moutarde de Dijon lui semblait trop anodine. Nous lui en préparions nous-mêmes avec de la farine de moutarde, une énorme quantité de poivre et du vinaigre bien acide » (Cl. Martin, 1966).  (expressions)  La moutarde lui monte au nez : il/elle commence à se montrer impatient, à se mettre en colère. « Je comprenais surtout que la moutarde commençait à me monter au nez. Ce qui me choquait particulièrement, c'est que Mlle Bouthiller semblât quand même un tantinet encline à accorder foi à ces racontars » (G. Bessette, 1960).  Q/C fam. Mettre de la moutarde : en dire ou en faire plus qu'il n'en faut, pour en mettre plein la vue, épater. Le joueur de baseball « saute trois ou quatre pieds dans les airs pour éviter la ligne blanche en retraitant à l'abri à la fin d'une manche. Il n'hésite pas à mettre de la moutarde pour soulever la foule » (Le Soleil, 1994).  3 Q/C mouche de moutarde : cataplasme à base de moutarde en poudre, aux propriétés révulsives, utilisé autrefois pour soigner un rhume, une grippe, une bronchite, etc.  sinapisme. « Félicité lui dit qu'elle allait immédiatement lui faire une mouche de moutarde et sortit précipitamment de la chambre avant qu'il n'essaie de l'en empêcher. Elle remonta quelques minutes plus tard pour lui mettre le cataplasme sur la poitrine » (A. Cousture, 1985).  4 (pour exprimer la couleur) en appos.; inv. D'un jaune rappelant la couleur de la moutarde.  jaune. Des jupes couleur moutarde. « Elle porte des bas moutarde, d'un jaune plus soutenu que son tailleur » (L. Tremblay, 1999). REM. Sont invariables les noms d’éléments concrets employés pour exprimer une couleur par comparaison avec la couleur d’un fruit, d’un légume, d’une plante, d’un animal, d’une matière minérale, ou autre élément naturel ou produit de consommation. Selon les ouvrages de référence, ces mots sont classés comme des adjectifs de couleur invariables ou comme des noms de couleur juxtaposés ou en apposition et invariables.  (dans des adjectifs de couleur composés) inv. Des murs jaune moutarde.  5 (par analogie d'odeur, en apposition) Gaz moutarde.
ÉTYMOLOGIEMilieu 12e s.; de moût et -arde; ce condiment étant d'abord fabriqué avec du moût.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
moutarde
singulier pluriel
moutarde
moutardes
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés