Accueil / Tous les mots du dictionnaire / maître, maîtresse
1. maître, maîtresse [mɛ:tʀ, mɛtʀɛs] n. et adj. RO maitre, maitresse, sans accent.
 I N.
 A Personne qui a un pouvoir de domination sur les êtres ou les choses.  1 Personne qui exerce un pouvoir, une autorité sur qqn, sur qqch., qui peut se faire obéir de qqn. Le maître et ses domestiques.  (expressions)  fam. et par plais. Mon seigneur et maître.  L'œil du maître.  prov. On ne peut servir deux maîtres à la fois : il est nécessaire de faire un choix entre deux causes, deux partis, deux attitudes opposées ou contradictoires.  2 Personne qui exerce un pouvoir politique, qui gouverne.  chef, dominateur. Le maître d'un peuple.  Les maîtres du monde : ceux qui détiennent un grand pouvoir temporel; les puissants, les riches.  3 Personne qui a la prééminence dans un domaine, dans un lieu, qui peut y faire prévaloir son autorité. Être roi et maître en un lieu.  Maître de céans.  Maître, maîtresse de maison : personne qui dirige la maison et, en particulier, qui assure la réception des hôtes. « tout sujet de conversation qui déplaît à la maîtresse de maison est interdit » (D. Bombardier, 1985).  jeux Être maître à telle couleur : avoir la carte la plus forte dans la couleur demandée.  (expression) Être seul maître à bord : agir à sa guise, prendre seul ses décisions.  prov. Charbonnier est maître chez soi.  en maître. Avec l'autorité de celui qui fait ou prétend faire la loi. Agir, parler, régner en maître.  4 (choses) fig. Ce qui domine, gouverne qqn ou qqch. L'argent est un mauvais maître.
 B Personne qui a qqch. en sa possession ou en sa puissance. Propriétaire (d’un bien, d’un animal domestique). « un chien que la caresse du maître rend fou » (M. LaRue, 2002).  Cheval, voiture de maître, utilisé par le propriétaire. Ils « ont pris l'habitude du chauffeur et de la voiture de maître » (G.-É. Lapalme, 1973).  dr. Bien sans maître, abandonné.  par anal.  Être maître de qqch. : avoir qqch. sous sa domination, sous son contrôle. Être maître des événements. Être maître de son destin, de ses passions, de ses désirs. « je m'en suis voulu, me maudissant d'être si peu maître des forces qui m'habitaient » (Guill. Vigneault, 2000).  Être son maître : être indépendant, avoir la faculté d'agir à sa guise, de disposer librement de soi. « Il était lui-même son propre maître, rude et inflexible » (G. Roy, 1945).  Être maître de soi : dominer ses passions, ses impulsions, agir ou réagir sous le contrôle de la volonté. « Cette femme, en son âge triomphant, se voulait sage et maîtresse de soi » (P. Zumthor, 1994).  Trouver son maître : trouver plus fort que soi, rencontrer la personne devant laquelle on doit s'incliner. « L'impassibilité était son domaine et voilà qu'il avait trouvé son maître » (Ch. Brouillet, 2002).  Être maître de faire qqch. : avoir la liberté, la possibilité de faire qqch.
 C Personne qui a autorité ou fait autorité dans un domaine d'activité.  1 Personne qui a la responsabilité, la direction d'une affaire, d'un service, de l'exécution d'une tâche. Jouer le rôle de maître de cérémonie. Agir en tant que maîtresse de cérémonie. Maître de chapelle. Maître des forges.  maître d'ouvrage ou maître de l’ouvrage : personne physique ou morale qui commande l'exécution d'un ouvrage et en assure le financement. REM. Au féminin, on emploie maître.  maître d'œuvre : personne physique ou morale, mandataire du maître d'ouvrage et responsable de l'exécution des travaux. REM. Au féminin, on emploie maître.  Maître d’hôtel.  Maître de ballet.  2 N. m. maître. Personne qui dirige à titre de patron, d'employeur, qui est le chef d’une équipe. Maître d’atelier. Maître d'équipage. Les maîtres, les compagnons et les apprentis. Maître cuisinier. Maître nageur.
 D Personne qui enseigne, instruit, qui a des élèves, des disciples.  1 Personne qui a pour rôle d'enseigner, qui fait métier d'enseigner.  enseignant, instituteur. Perfectionnement des maîtres. maître, maîtresse d'école, qui enseigne les matières élémentaires aux enfants dans un établissement scolaire ou dans le particulier.  (en France) maître de conférences : professeur chargé d'un cours dans une grande école ou enseignant dans une université avant d'accéder au titre de professeur.  2 N. m. maître. Artiste, peintre ou sculpteur, qui dirigeait un atelier et formait des élèves travaillant sous son contrôle, parfois à la même œuvre.  artistepeintresculpteur. Tableaux de maîtres. Les maîtres de l'expressionnisme.  (avec une majusc.) Le Maître de (+ nom de localité ou nom d’une œuvre) : formule employée pour désigner un artiste anonyme que l'on nomme d'après l'une de ses œuvres ou d'après le lieu où il a travaillé. Le Maître de Moulins.  3 N. m. (parfois avec une majusc.) maître. Personne dont on est le disciple, dont on reçoit et reconnaît l'enseignement, la doctrine; personne qui représente un modèle, un guide, un initiateur. Maître spirituel. Maître à penser : personne qui dirige ou influence la pensée de qqn.  4 N. m. maître. Personne qui est digne de faire école, qui manifeste une compétence exceptionnelle ou un talent supérieur dans un art, une discipline intellectuelle ou scientifique. « Peut-être faut-il être un maître de la logique, il est vrai, pour manier à ce point et aussi impunément le sophisme » (L. Bissonnette, 1987).  (expressions)  Être, passer maître en, dans qqch. : être, devenir très habile dans un art, une science, un type de comportement. « Saboter leur travail ou s'en attribuer le bénéfice, voilà l'art dans lequel il est passé maître » (L.-P. Desrosiers, 1946).  Coup de maître : œuvre parfaitement réussie; action d'éclat.  De main de maître : d'une manière magistrale; avec une habileté consommée ou avec une grande force. Ils « ont traité ce sujet de main de maître » (E. de Nevers, 1896).
 E N. inv. en genre maître.  1 Titulaire d’une maîtrise.  2 Titre servant à désigner, à l'exclusion des juges, des gens de loi ou des officiers ministériels, ou à s'adresser à eux (abrév. Me). Une maître. REM. Au Québec, le titre de maître employé seul est réservé aux avocats, avocates et notaires dans l’exercice de leur profession (Maître Julie Roy, ou en abrégé Me Julie Roy).  L'abréviation Me (Mes au pluriel) s'emploie généralement devant le nom ou le titre de la personne dont on parle (ex. Me Lefebvre assurera la défense). On écrit maître en toutes lettres et avec une majuscule lorsqu'on s'adresse directement à la personne (ex. Veuillez recevoir, Maître, l’expression de mes meilleurs sentiments).
 F N. f. maîtresse. Femme avec laquelle un homme entretient des relations charnelles hors mariage.
 II Adj.  1 Qui a les qualités d’un maître, qui est digne d'un maître. Maîtresse femme : femme énergique, qui sait commander et diriger avec autorité.  2 Qui est le plus important (par ses dimensions, sa position, son rôle, sa valeur, etc.). Idées maîtresses d’un roman. Poutre maîtresse d’une construction. Pièce maîtresse d’une exposition. Des fichiers maîtres.  jeux Atout maître : carte d'atout la plus forte. carte maîtresse : carte la plus forte de celles qui restent à jouer dans une couleur donnée.  fig. Essentiel.  essentiel. La qualité maîtresse de qqn.
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1100; du latin magister « chef, directeur; celui qui enseigne ».
ORTHOGRAPHE
  nom nom masculin nom épicène adjectif nom féminin
maître*
  singulier pluriel
masculin
maître
maîtres
féminin
maîtresse
maîtresses
singulier pluriel
maître
maîtres
singulier pluriel
maître
maîtres
  singulier pluriel
masculin
maître
maîtres
féminin
maîtresse
maîtresses
maîtresse
singulier pluriel
maîtresse
maîtresses
RO maitre*
  singulier pluriel
masculin
maitre
maitres
féminin
maitresse
maitresses
singulier pluriel
maitre
maitres
singulier pluriel
maitre
maitres
  singulier pluriel
masculin
maitre
maitres
féminin
maitresse
maitresses
RO maitresse
singulier pluriel
maitresse
maitresses
*VOIR l'emploi de la majuscule initiale dans l'article.
orthographe
MEES - 4e
étymologie
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Homonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés