Accueil / Tous les mots du dictionnaire / honnête
honnête [ɔnɛ:t] adj.
 I Conforme (quant à la probité, à la vertu) à une norme morale socialement reconnue (anton. : malhonnête).  1 (personnes) Qui fait preuve de droiture, dont le comportement est conforme aux lois de la probité, de la morale.  brave, droit, incorruptible, intègre, loyal, probe. Avocat, famille, travailleur honnête. Honnête citoyen. D’honnêtes gens. « la collaboration parfaite qu'il a offerte aux tribunaux prouve qu'il est un homme foncièrement honnête » (Le Droit, 1997).  Qui ne cherche pas à tromper, à voler, à faire des profits illicites. Commerçant honnête.  Franc, sincère.  francsincère. Pour être honnête, je pense qu'il a tort. « Je sais bien que cette histoire ne me concernait pas, mais j'aurais préféré que ma mère fût honnête avec Nicolas » (M. La France, 2000).  vieilli Dont le comportement est irréprochable en matière de mœurs, en parlant d'une femme.  vertueux. « une époque où une honnête femme d'un certain rang ne sortait jamais seule et eût risqué, si elle l'avait fait, d'être accostée d'une façon déplaisante » (J.-P. Desbiens, 1960).  2 (choses) Qui est conforme à la probité, à la morale.  avouable, moral. Conduite, vie honnête. Intentions honnêtes. Moyens, procédés peu honnêtes. Ce n'est pas honnête d'agir ainsi. « Quel genre de marché? dis-je. Honnête ou malhonnête? » (J. Poulin, 1989).  spécialt Qui n'a fait l'objet d'aucune fraude, d'aucune falsification, d'aucun artifice. Alcool, marchandise honnête. Travail honnête.
 II Conforme aux bienséances, à certains comportements socialement valorisés constituant une norme reconnue.  1 Honnête homme : homme du monde, agréable et distingué, à l'esprit fin et cultivé, mais non pédant, représentant l’idéal de l’époque classique.  2 vieilli (personnes) Qui fait preuve de politesse, de savoir-vivre, qui respecte les convenances. Il « était content de la regarder et lui tenait des propos de politesse, des propos tranquilles d'honnête garçon » (G. de Maupassant, 1888).  3 (choses) Qui dénote la politesse, le savoir-vivre, le respect des convenances. Accueil honnête. Manières honnêtes.  spécialt Qui s'entoure de politesse, de courtoisie ou de bienséance, de manière à être acceptable ou plausible sans choquer ou blesser. Prétexte, refus honnête.  4 (choses) Convenable (en fonction de circonstances données). Prix honnête, fort honnête. « Le repas, plutôt honnête, m'inspira une certaine bonne humeur » (P. Samson, 1999).
 III  par ext. Qui se trouve dans la moyenne.  convenable, honorable, satisfaisant, suffisant. Spectacle honnête, sans plus. Salaire plus qu'honnête. Obtenir d’honnêtes résultats. « elle voyait aussi avec chagrin dissiper dans de folles dépenses une honnête aisance, fruit de bien des travaux et des économies » (J.-Ch. Taché, 1884).
in TLF
ÉTYMOLOGIEMilieu 11e s.; du latin honestus « honorable, digne de considération; conforme à la morale; beau ».
ORTHOGRAPHE
  adjectif
honnête
  singulier pluriel
masculin

ou féminin
honnête
honnêtes
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés