Accueil / Tous les mots du dictionnaire / froid, froide
froid, froide [fʀwa, fʀwad] adj., adv. et n. m.
 I Adj. et adv.
 A  1 Adj. Qui a, qui dégage une température inférieure à celle du corps humain ou une température (très) peu élevée; où règne une telle température. Eau froide. Bière froide. Air froid. Vent froid. Mains froides. Nez froid. Sueur froide. Chambre froide. Saison froide. Pays froids. « Les hivers étaient longs, neigeux et froids » (R. Lalonde, 1994).  zool. Animal à sang froid.  (expressions)  Avoir, faire l'effet d'une douche froide.  prov. Chat échaudé craint l'eau froide.  2 Adj. Qui a refroidi, qui est moins chaud que sa température normale. Soupe froide. Bain froid. Cendres froides. Moteur froid.  Viandes froides, que l’on sert volontairement froides.  buffet froid, composé de nourriture froide.  Adv. Manger froid. prov. La vengeance est un plat qui se mange froid.
 B Adj. fig.  1 Qui n'accorde pas d'attention, d'intérêt à qqch., à qqn; qui manque de sensibilité.  indifférent, insensible. Cela me laisse froid. « Comment pouvait-elle [...] rester si froide en lisant Notre-Dame de Paris? » (Ch. Brouillet, 2002).  spécialt Peu porté aux plaisirs de l'amour. Femme froide.  2 Qui garde son calme, qui contrôle ses sentiments ou ses émotions.  impassible, imperturbable. Demeurer froid devant le danger.  (expression) Garder la tête froide : demeurer calme.  Guerre froide.  3 Qui démontre de la réserve, de la distance, voire de l'hostilité (anton. : affectueux, cordial).  distant, frais, glacial. Ton froid. Accueil froid. « un homme froid, mesquin, à la parole rare » (Fr. Noël, 1983).  (expressions)  Froid comme le marbre.  Adv. Battre froid à qqn.  4 Qui manque de vie, d’humanité, de chaleur. « Quel joli nez! [...] À peine un tantinet trop long. Le soupçon d'imperfection qui fait éviter la beauté froide » (Y. Beauchemin, 1981).  (en parlant d'une couleur) Dans des tons de bleu et de vert, qui ne donnent aucune impression de vie, de chaleur. Le bleu est une couleur froide.  (dans des adjectifs de couleur composés) inv. Des tuiles gris froid.
 II N. m.  1 Température sensiblement ou très inférieure à celle du corps humain (anton. : chaleur).  froideur. Le froid du marbre.  météor.; cour. Les grands froids de l’hiver. Froid intense, extrême. Froid sec, mordant. Un froid de canard. Un froid de loup. Vague de froid. Un froid de 30 degrés au-dessous de zéro. Affronter le froid. Mourir de froid. Coup de froid. « Le froid faisait craquer les clous dans les murs de planches » (L. Hémon, 1916).  (expression) Souffler le chaud et le froid.  2 fig. Manque, baisse de cordialité, de chaleur dans les rapports humains. Être en froid avec qqn. Il y a un froid entre eux.  (expression) Jeter un froid : créer un malaise. J'avais « émis l'opinion qu'il n'était qu'un mouton imbécile et invertébré ou quelque chose du genre, ce qui [...] avait eu le don de jeter un froid » (Ch. Mistral, 1988).
 III  Loc. verb.  avoir froid. « J'avais froid [...], cela m'empêchait de bouger. J'avais toujours eu très froid, en toutes saisons » (L. Tremblay, 1999).  il fait froid. Il a fait froid, très froid, trop froid. « Comme on était aux premiers jours d'octobre, et qu'il faisait froid, elle avais mis un manteau à col d'écureuil » (J.-Ch. Harvey, 1934).  prendre froid. Être malade, souffrant en raison du temps froid. « Inquiet, le pauvre père se demande si son petit garçon a pris froid » (A. Dessureault-Descôteaux, 1985).  (expressions)  Donner, faire froid dans le dos : provoquer des frissons de peur, d’horreur. « "Hi! hi! hi! hi!" s'esclaffa l'homme en violet d'un rire grêle – un rire de fou – qui me fit froid dans le dos » (J. Benoit, 1981).  Ne pas avoir froid aux yeux : ne pas manquer d’audace, de bravoure. Il « était un gaillard qui n'avait pas froid aux yeux, fort comme un ours et bon marin » (J.-Ch. Taché, 1884).  Ne faire ni chaud ni froid à qqn.
 IV Adv. complexeGT  à froid. Sans intervention de la chaleur. Laminage à froid. Huile d’olive pressée à froid.  Ciseau à froid.  (expression) Cueillir qqn à froid.  méd. Sans anesthésie. « Est-ce que vous, vous arracheriez une grosse molaire à froid? » (A. Cousture, 1986).  Opérer à froid, lorsque l’inflammation a disparu.  fig. Avec calme, impassibilité; sans ardeur ni passion. Prendre une décision à froid.
in TLF
anton. : chaud. VOIR l’article thématique L'hiver québécois.
ÉTYMOLOGIEVers 1100 (in TLFi); du latin classique frigidus « glacé ».
ORTHOGRAPHE
  adjectif adverbe nom masculin
froid
  singulier pluriel
masculin
froid
froids
féminin
froide
froides
froid
singulier pluriel
froid
froids
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés