Accueil / Tous les mots du dictionnaire / feu
1. feu [] n. m. PLURIEL feux.
 I   1 Phénomène qui consiste en un dégagement de flammes lors de la combustion vive d'un corps.  géhenne.  pyro-. « Elle fabriquait du feu à sa manière avec une baguette qu'elle roulait entre ses mains tout en l'appuyant sur une surface de bois dur » (D. Demers, 1997).  (expressions) Prendre feu ou Q/C fam. prendre en feu : entrer en combustion vive.  brûler, s'allumer, s'embraser, s'enflammer, flamber. Un réservoir d’essence a pris feu.  Cracheur de feu.  (expressions)  Q/C fam. Passer au feu : être incendié; être victime d'un incendie. Maisons, biens qui passent au feu.  Mettre le feu à qqch. (une matière combustible) : faire entrer qqch. en combustion vive.  allumer, brûler, embraser, enflammer. Mettre le feu à du papier.  fig. Mettre le feu aux poudres : faire éclater qqch. qui était latent.  fig. Jouer avec le feu : prendre de gros risques.  fig. Faire feu de tout bois : employer tous les moyens possibles pour parvenir à ses fins.  faire flèche de tout bois.  fig., très fam. Péter le feu.  fig.; fam. Avoir le feu au derrière, quelque part ou vulg. avoir le feu au cul : être furieux; être très pressé.  en feu. Qui brûle en dégageant des flammes.  ardent, igné. Bâtiments, vêtements en feu. Les arbres sont en feu.  feu Saint-Elme : étincelle due à l'électricité atmosphérique, qui se forme parfois à l'extrémité d'un mât.  Feu follet.  2 Amas de matières qui flambent.  flambée, fournaise, foyer. Feu de bois, de branches, de feuilles mortes. Un feu ardent, maigre, mourant. Le feu gronde, pétille, craque. Feu qui brille, danse, vacille. Allumer, éteindre un feu. Nourrir, entretenir, attiser, ranimer le feu. Faire un feu dans la cheminée.  (expression) fig. Jeter de l'huile sur le feu.  fig. Feu de paille : qqch. qui dure peu. Son succès n'a été qu'un feu de paille.  Feu de joie, qu'on allume en signe de liesse. On a fait un immense feu de joie pour la Saint-Jean.  Feu de camp : feu en plein air autour duquel les membres d'un groupe se réunissent pour passer la veillée. Chanter autour d'un feu de camp. Faire griller des guimauves sur un feu de camp.  3 Source de chaleur, souvent issue d'une combustion vive, produite pour chauffer (qqn, qqch.) ou cuire (qqch.). Se sécher, se réchauffer près du feu. Cuire à feu doux, à feu moyen, à feu vif. Mettre un repas au feu. Le ragoût est sur le feu.  Partie du dispositif chauffant situé sur la face supérieure d'une cuisinière, d'un réchaud. Allumer, monter, réduire, éteindre le feu. Réchaud à deux feux.  Coup de feu : pointe de chaleur quand on active le feu.  (dans la langue de la restauration) fig. Moment où l'on est le plus affairé. « Le coup de feu était terminé (il était trois heures passées) et la vie y était au ralenti [dans le restaurant] » (J. Benoit, 1981).  4 vieilli Maison habitée; par ext. foyer. Un petit village de cent feux. Tenir feu et lieu quelque part.  littér. Sans feu ni lieu : sans domicile fixe. « dans le couloir jaune de l'hiver deux êtres s'embrassent / toutes choses se dévoilant et s'assombrissant tour à tour / nous sommes les belligérants sans feu ni lieu » (M. Uguay, 1986).  5 Élément destructeur, allumé par accident, à dessein ou criminellement.  flammes.  brasier, contre-feu, incendie. Feu d'abattis, d'herbe, de broussailles. Feu de surface. Feu de forêt. Maisons rasées par le feu. Le feu prend, court, fait rage. Combattre, maîtriser, arroser un feu. « Au feu! Au feu! Cinq minutes plus tard, elle voyait passer une pompe à incendie » (R. Girard, 1904).  (expressions) Mettre le feu à qqch. (un lieu, une habitation, etc.) : incendier. Mettre le feu à une forêt, à un immeuble, à une auto.  fig. Faire la part du feu : sacrifier certaines choses pour ne pas tout perdre.  Mettre à feu et à sang.  feu de cheminée : embrasement de la suie accumulée dans le conduit d'une cheminée.  6 anciennt Peine qui consistait à brûler des condamnés en public.  autodafé, bûcher. Échapper au supplice du feu. Hérétiques, livres à l'Index condamnés au feu.  mod., fig. Le feu éternel : l’enfer.  Adv. complexeGT  à petit feu. Lentement. Mourir à petit feu. Brûler à petit feu.  7 Ce qui peut servir à allumer qqch., surtout du tabac. Demander, donner du feu. As-tu du feu? un briquet, des allumettes, peu importe.
 II   1 Source de lumière et d'éclairage (d'abord produite par une flamme). La ville brille de mille feux. « Le décorateur a su jouer des couleurs et de l'éclairage [...], allumant les feux de la rampe au sens presque littéral » (La Presse, 1990).  Extinction des feux.  2 Dispositif lumineux qui sert à éclairer ou à baliser un véhicule.  clignotant, code, fanal, gyrophare, lanterne, phare, stop. Feux de navigation d'un navire ou d'un avion. Feux de croisement, de route, de recul d'un véhicule automobile. Feu de lunette arrière. Des feux arrière rouges.  feux de détresse : feux intermittents pour signaler une situation de danger, notamment en cas de panne ou d'accident.  feu de freinage ou F/E feu stop : feu rouge qui s'allume automatiquement à l'arrière d'un véhicule automobile lorsque la pédale de frein est actionnée.  stop.  3 Dispositif de signalisation lumineuse qui règle le déplacement des véhicules (aériens, maritimes, terrestres).  balise.  phare. Le feu tournant d'une bouée, d'un phare, d'une tour.  (surtout au plur.) feu de circulation ou feu tricolore ou feu de signalisation ou absolt feu : signal lumineux qui règle la circulation routière. Feux de circulation mal ou non synchronisés. Brûler, respecter un feu rouge. Carrefours avec feux simples ou feux protégés. Des feux piétonniers. Le feu vert autorise le passage, le jaune ou l'orange annonce le feu rouge et ce dernier commande d'arrêter. REM. Au Québec, on emploie plus fréquemment feu de circulation, alors qu'en France feu de signalisation ou feu tricolore sont plus fréquents.  fig. Le feu vert : l'autorisation d'aller de l'avant. Donner, obtenir, avoir le feu vert. « Ce premier feu vert sera une condition sine qua non à la poursuite de ce méga-projet » (Le Devoir, 1994).  4 par anal. Éclat.  éclatflamme. Le feu d'une pierre précieuse. Briller, scintiller, rutiler de mille feux. « Mon regard brillait déjà d'un feu sombre et tourmenté » (M.-C. Blais, 1965).  fig. N'y voir que du feu : ne se rendre compte de rien, comme sous l'effet d'un éblouissement. « La sotte n'y a vu que du feu » (R. Ducharme, 1966).  5 (pour exprimer la couleur) en appos.; inv. Se dit d'une couleur plus ou moins vive, qui s'apparente à celle du feu.  couleur. Un chien au pelage feu. Des rouges feu. REM. Sont invariables les noms d’éléments concrets employés pour exprimer une couleur par comparaison avec la couleur d’un fruit, d’un légume, d’une plante, d’un animal, d’une matière minérale, ou autre élément naturel ou produit de consommation. Selon les ouvrages de référence, ces mots sont classés comme des adjectifs de couleur invariables ou comme des noms de couleur juxtaposés ou en apposition et invariables.  (dans des adjectifs de couleur composés) inv. Des cheveux rouge feu.
 III 
 A Déflagration de matières fulminantes. Bouche à feu.  1 Arme à feu.  F/E fam.; par méton. arme à feu : pistolet, revolver.  pistolet. Sors ton feu et tire!  2 coup de feu : décharge, détonation d'une arme à feu. Entendre, tirer des coups de feu.  Faire long feu : ne pas partir, à cause d'une amorce qui brûle trop lentement. Carabine, cartouche qui fait long feu.  fig. Manquer son but, échouer. Projet, entreprise qui fait long feu.  fig. Ne pas faire long feu : ne pas durer longtemps. Son mariage n'a pas fait long feu.  3 feu d'artifice : spectacle pyrotechnique qui comprend des pièces d'artifice aux multiples effets de formes, de lumières et de couleurs. « de véritables feux d'artifice avec bouquets d'étoiles et jaillissements de fontaines, éruptions de soleils et lancements de fusées et combustions de chandelles » (Ch. Mistral, 1988).  fig. Succession de traits d'esprit, d'images et de propos brillants. « sa parole était un feu d'artifice incomparable » (G. Langevin, 1997).  feu de Bengale : pièce d'artifice constituée d'un mélange pyrotechnique pressé dans un tube, qui, en brûlant, produit une flamme vive généralement colorée et de la fumée.
 B par méton. (dans un affrontement armé)  1 Tir.  tir. Feu nourri, sporadique. Ouvrir le feu sur un adversaire. « Épauler, viser et faire feu fut pour lui l'affaire d'une seconde » (A. Bessette, 1914).  (commandement militaire) Cesser le feu!  fig. Être pris, se trouver entre deux feux, entre deux dangers, deux positions contraires.  Feu roulant : tir ininterrompu.  fig. Un feu roulant de questions, de quolibets.  au plur. Feux croisés : tir partant de divers côtés pour converger sur une même cible.  fig. Le ministre affronte les feux croisés des partis d'opposition.  2 Combat.  combat. Aller, envoyer qqn au feu. « un escadron ennemi franchissait notre ligne de feu et commençait à nous encercler » (Le Soleil, 1994).  Baptême du feu.
 IV fig.  1 Chaleur vive, sensation de brûlure.  chaleur. Les feux du soleil, de l'été. Feu de la fièvre, d'une blessure. Le feu des épices. Elle a le feu aux joues.  en feu. Irrité, brûlant.  brûlant. Gorge, poumons en feu. Il a les pieds en feu d'avoir tant couru.  Q/C feu sauvage : herpès localisé sur les lèvres.  bouton de fièvre. Attraper un feu sauvage. « un coup de fatigue, un peu de grippe... et voilà le feu sauvage qui s'exprime au coin de la lèvre ou au repli du nez » (La Presse, 2000).  2 Caractère ardent, passionné (de qqch., de qqn).  ardeur, exaltation, fougue. Le feu de la colère, des passions. Replonger dans le feu de l'action. Écrire sous le feu de l'inspiration. Une fille au tempérament de feu. Cet orateur parle avec feu.  (Être) tout feu, tout flamme : (être) débordant d'enthousiasme.  Feu sacré : zèle passionné, grande ardeur pour qqch. Cette enseignante a encore le feu sacré après vingt ans de service.
in TLF
ANGLICISMES CRITIQUÉS
Q/C à l'épreuve du feu
L'emploi de à l'épreuve du feu (de l'anglais fireproof) est critiqué comme synonyme non standard de ignifuge, résistant au feu.
Q/C brique à feu
L'emploi de brique à feu (de l'anglais firebrick) est critiqué comme synonyme non standard de brique réfractaire.
Q/C être en feu
L'emploi de être en feu (de l'anglais to be on fire) est critiqué comme synonyme non standard de être sur une lancée, être invincible, être déchaîné, être tout feu tout flamme.
Elle a joué un match incroyable, elle était invincible.
Q/C exercice de feu
L'emploi de exercice de feu (de l'anglais fire drill) est critiqué comme synonyme non standard de exercice d'alerte, exercice d'évacuation, exercice d'incendie.
Q/C vente de feu
L'emploi de vente de feu (de l'anglais nord-américain fire sale) est critiqué comme synonyme non standard de soldes après incendie.
ÉTYMOLOGIEVers 881 (in TLFi); du latin focus « foyer, bûcher; famille ».
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
feu
singulier pluriel
feu
feux
orthographe
MEES - 1re
étymologie
Emplois critiqués
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Homonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés