Accueil / Tous les mots du dictionnaire / cœur
cœur [kœʀ] n. m.
 I   1 (chez l'être humain et les animaux supérieurs) Organe creux en forme de cône renversé, situé dans le médiastin, essentiellement constitué d'un muscle qui assure la circulation sanguine.  fam. palpitant.  cardio-; cardiaque. Oreillettes, ventricules du cœur. Battements du cœur. Contraction, dilatation du cœur. Greffe du cœur. Maladie du cœur. Recevoir une balle en plein cœur. opération à cœur ouvert, par ouverture du cœur, après déviation de la circulation sanguine dans un appareil, le cœur-poumon artificiel. Avoir des battements de cœur.  littér. Percer le cœur : tuer. Tant que mon cœur battra : tant que je vivrai.  alim. Cœur de certains animaux, faisant partie des abats.  cœur. Cœur de bœuf farci.  2 Poitrine.  poitrine. « je prends cette main offerte et je la serre dans la mienne sur mon cœur » (J. Royer, 1991).  Mettre la main sur le cœur.  3 Estomac.  estomac. Mon repas me reste sur le cœur. Avoir mal au cœur ou avoir le cœur au bord des lèvres : avoir la nausée; être près de vomir.  fig. Barbouiller le cœur. Soulever le cœur.
 II   1 par anal. Ce qui présente ou évoque la forme et parfois la couleur rouge d'un cœur. Un collier agrémenté d’un cœur en or. Des cœurs en chocolat.  fam. La bouche en cœur.  Couleur d’un jeu de cartes représentée par un cœur rouge; carte de cette couleur.  couleur. As, dame, huit de cœur. Atout cœur. Avoir deux cœurs dans son jeu.  Q/C cœur(-)saignant ou F/E cœur(-)de(-)Marie : nom usuel du dicentre, en particulier de ses grandes variétés horticoles dont les fleurs roses ou blanches ressemblent à de petits cœurs dont la pointe serait prolongée d’une goutte.  dicentre. « Les cœurs saignants [...] alignent leurs ravissantes fleurs cordiformes le long des rameaux arqués. Ces vivaces d'ombre illuminent le jardin au début de l'été » (La Presse, 1993).  2 Partie centrale, profonde, active de qqch.  centre, milieu. Cœur d’un chou, d’une laitue, d’une pomme. Cœur d'artichaut. Cœur de palmier. Bois de cœur. Le cœur de la nuit, des ténèbres. Habiter en plein de cœur de la ville. Pénétrer au cœur de la forêt. Se retrouver au cœur d'une mêlée.  Au cœur de l’été, de l’hiver : au plus fort de l'été, de l'hiver.  Adj. complexeGT  et adv. complexeGT  cuisine à cœur : au centre d’un aliment; jusqu’au centre d’un aliment. Cuisson, température à cœur. Viande crue à cœur, cuite à cœur. À consommer cuit à cœur. Cuire à cœur.  fig. Point essentiel, primordial. Le cœur du débat, du sujet. Être au cœur d’une controverse. « la question des emplois est au cœur des préoccupations des représentants syndicaux » (Le Devoir, 1999).
 III   1 Siège de la sensibilité, des sensations, des émotions. Cœur bondissant, déchiré, ému, joyeux, meurtri. Le cœur battant. Avoir le cœur léger. Avoir le cœur lourd. Avoir le cœur gros. Avoir un poids sur le cœur. En avoir gros sur le cœur. Fendre le cœur. Mettre du baume au cœur. Serrer le cœur. Serrement de cœur. « une souffrance étrange lui ronge le cœur » (A. Dessureault-Descôteaux, 1985).  fig. Arracher le cœur à qqn. Briser le cœur de qqn. Percer le cœur. Pincement au cœur.  Un coup au cœur : une forte, une vive émotion.  2 Siège de l'affection, des sentiments, des passions. Cri du cœur. Élans du cœur. Un souvenir gravé dans le cœur. Aimer qqn de tout son cœur. Avoir le cœur sensible. Écouter, laisser parler son cœur. « mieux les compliments sont tournés, moins ils viennent du cœur » (A. Grandbois, 1945).  (expressions)  Aller droit au cœur : émouvoir, toucher.  émouvoir.  Prendre au cœur.  Avoir (qqch.) sur le cœur : avoir du ressentiment, de la rancœur.  Ne pas porter qqn dans son cœur : éprouver de l'antipathie, de la rancune envers qqn.  Q/C très fam. Avoir une crotte sur le cœur : garder rancune à qqn.  spécialt Amour.  amour. Élu de son cœur. Affaire de cœur. Peines de cœur. Offrir son cœur à qqn. Ami de cœur. Courrier du cœur.  Personne du point du vue de l'affection, des sentiments, des passions. Conquérir les cœurs. Faire le joli cœur.  par plais. Bourreau des cœurs.  (terme d’affection) Mon cœur, mon petit cœur.  Beau, joli comme un cœur : très beau, très joli.  Mode de connaissance intuitif (anton. : esprit, raison). L'intelligence du cœur. En avoir le cœur net : vérifier si ce dont on a l'intuition correspond bien à la réalité, à la vérité.  Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point, phrase de Blaise Pascal.  3 Siège des pensées intimes, secrètes. Ouvrir, vider son cœur.  à cœur ouvert. Sincèrement, en toute franchise. Parler à cœur ouvert.  du fond de son cœur ou dans le secret de son cœur. Au plus profond de soi. « Est-il possible que dans le secret de son cœur Ezra eût toujours nourri des sympathies sionistes? » (N. Kattan, 1975).  4 vx ou littér. Qualité morale du caractère. Noblesse de cœur.  mod. Courage, ardeur; force de caractère.  ardeurcourage. Avoir du cœur. Manquer de cœur. Mettre tout son cœur dans un travail. Je n’ai pas eu le cœur de lui dire non. Haut les cœurs! « en homme de cœur et d'honneur, il a voulu tenir son engagement » (L. Conan, 1884).  Mettre du cœur à l'ouvrage : travailler avec ardeur, avec vivacité.  Faire contre mauvaise fortune bon cœur.  fam. Avoir, donner du cœur au ventre, du courage, de la volonté.  5 Désir, humeur; disposition à faire qqch.  désirhumeur. « J'avais envie d'être méchant, cinglant, mais par principe; le cœur n'y était pas » (Guill. Vigneault, 2001).  de bon cœur ou de tout cœur. Avec plaisir, volontiers (anton. : à contrecœur). Accepter qqch. de bon cœur. Rire de bon cœur. « J'en vins de bon cœur à lui céder ce qui me restait de chocolat » (G. Roy, 1984).  De gaieté de cœur.  Si le cœur vous en dit : si vous êtes disposé à telle chose.  Avoir le cœur à : avoir l'envie, le goût de. « La soirée [...] l'avait mis en joie, et il n'avait pas le cœur à dormir » (L. Caron, 1981).  Avoir, prendre qqch. à cœur, y prendre beaucoup d'intérêt, s'y intéresser vivement.  Tenir à cœur : se dit de qqn, de qqch. de très important, auquel on est très attaché. « je consentirai [...] à vous laisser acheter la maison qui vous tient tant à cœur » (Y. Beauchemin, 1989).  à cœur joie. Pleinement, avec beaucoup de plaisir, jusqu’à la satiété. Rire à cœur joie.  S'en donner à cœur joie.  Coup de cœur : enthousiasme, attrait subit pour qqn, qqch.  fam. béguin. Avoir un coup de cœur pour un chanteur, une maison.  6 Bonté, altruisme.  altruismebontébienveillance, générosité, humanité, sensibilité. Cœur dur, sec. Cœur de pierre. Une femme au grand cœur. Avoir du cœur, bon cœur. Remercier qqn de tout cœur. N'avoir pas de cœur : être égoïste, sans pitié. Avoir un cœur d'or ou avoir le cœur sur la main : être très généreux.  7 (en forme complexe)  Adv. complexeGT  par cœur. De mémoire, parfaitement. Apprendre, connaître une chanson par cœur. Réciter une leçon par cœur. Connaître qqn par cœur.  Prép. complexeGT  Q/C à cœur de. À longueur de. À cœur de jour, de journée. Travailler à cœur d'année.
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1050 (in TLFi); du latin cor, cordis.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
cœur
singulier pluriel
cœur
cœurs
coeur
singulier pluriel
coeur
coeurs
orthographe
MEES - 1re
étymologie
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Antonymes
Homonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés