Accueil / Tous les articles de dictionnaire / cochon, cochonne
cochon, cochonne [kɔʃɔ̃, kɔʃɔn] n. et adj.
 I N. m. cochon.  1 Nom usuel du porc, et notamment du porc domestique.  porc. « Les trois petits cochons » (conte pour enfants). « des petits cochons qu'on engraissait au lait de beurre et à la moulée, pour l'hiver » (A. Bessette, 1914).  cochon de lait : porcelet non sevré.  Viande de cet animal. REM. Dans ce sens, on emploie plus couramment porc. Manger du cochon.  Ragoût de pattes de cochon.  2 par anal. cochon d'Inde : nom usuel du cobaye, notamment en parlant d'un animal de compagnie.  cobaye. Élevage de hamsters et de cochons d'Inde.  3 Cochon(-)tirelire (de l’anglais piggy bank) ou Q/C (petit) cochon : tirelire, généralement en forme de cochon. Mettre de l'argent dans son cochon. Casser, vider son cochon.  4 (expressions) fam.  Être sale comme un cochon, très sale.  Être soûl comme un cochon, complètement ivre.  Avoir un caractère de cochon : être difficile à vivre, avoir mauvais caractère.  Avoir, être une tête de cochon : montrer de l’obstination, de l’entêtement. « Je ne suis pas ambitieux, mais je suis très orgueilleux. Et j'ai une tête de cochon » (L’Actualité, 2001).  Un temps de cochon, un très mauvais temps, un temps exécrable.  (pour réfréner ou désapprouver un excès de familiarité) Nous n'avons pas élevé, gardé les cochons ensemble. « il m'appelle par mon petit nom comme si nous avions élevé les cochons ensemble » (Le Soleil, 1996).  Être copains comme cochons, très unis, très proches.  Jeter des perles aux cochons.  Q/C Se faire du sang de cochon.  Q/C Soue à cochons.  Tour de cochon ou Q/C coup de cochon : action malhonnête, déloyale commise au détriment de qqn. Faire un coup de cochon à qqn. Jouer un tour de cochon à qqn. « L'Action Chrétienne nous a joué un tour de cochon, et on fait la grève pour ravoir nos positions » (R. Lemelin, 1948).
 II N. et adj. fam. cochon, cochonne.
 A N.  1 Personne sale, malpropre, dégoûtante.  Manger, boire comme un cochon, comme une cochonne, avec avidité, salement.  2 Personne vicieuse, débauchée ou libidineuse.  pervers. Un gros, un vieux cochon. C'est difficile « de faire l'éloge du désir, à mon âge, sans passer pour un vieux cochon » (Le Droit, 2005).
 B Adj.  1 Qui a un caractère osé, grivois, licencieux, pornographique. Histoire, revue cochonne. Films, rêves cochons.  Des yeux cochons, qui révèlent des pensées lubriques, une convoitise sexuelle.  concupiscent, libidineux, vicieux.  2 Q/C Alléchant et très riche en calories, en parlant d’un mets.  fam. décadent. Des desserts cochons. « Il y a toujours un gâteau santé et un gâteau cochon » (La Tribune, 2001).
ÉTYMOLOGIE1091 (in TLFi); origine obscure.
ORTHOGRAPHE
  nom adjectif
cochon
  singulier pluriel
masculin
cochon
cochons
féminin
cochonne
cochonnes
  singulier pluriel
masculin
cochon
cochons
féminin
cochonne
cochonnes
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés