Accueil / Tous les mots du dictionnaire / chevalier, chevalière
1. chevalier, chevalière [ʃə̠valje, ʃə̠valjɛʀ] n.
 I N. m. hist. chevalier.  1 Dans l'Empire romain, citoyen membre de l'ordre équestre.  2 Au Moyen Âge, noble membre de l'ordre de la chevalerie. Un preux chevalier. Bayard, le chevalier sans peur et sans reproche. « Vie de jeune noble du XIIe siècle, marquée par une enfance à étapes : de la naissance à sept ans environ, entouré des femmes du château; jusqu'à 12 ans, toujours au château mais en compagnie des hommes (ses égaux!); puis, à la cour du suzerain jusqu'à ce qu'il soit armé chevalier » (La Presse, 1997).  littér. Les chevaliers de la Table ronde, qui, avec le roi Arthur, se consacrèrent à la quête du Graal.  Chevalier errant, qui parcourait le monde pour redresser les torts et jouter dans les tournois.  paladin.  (avec une majusc.) Le Chevalier à la triste figure : don Quichotte.  Membre d'un ordre militaire et religieux. Les chevaliers de Malte. Les chevaliers teutoniques. Les chevaliers de l'ordre du Temple : les Templiers.  3 mod., parfois ironique Chevalier servant, qui se dévoue à une femme et l'entoure d'hommages.  sigisbée. « Un signe de la tête, une phrase bien tournée, et un mot aguichant avaient suffi pour faire, lors d'un bal, de la vedette mâle son chevalier servant » (U. Paquin, 1923).  4 Titre de noblesse qui se situe au-dessous de celui de baron.
 II  N.  1 Titulaire du grade le moins élevé de certains ordres honorifiques. Chevalier de la Légion d'honneur, de/dans l'ordre du Mérite. « chevalière de l'Ordre national du Québec, la chorégraphe, auréolée des prix les plus honorifiques, continue majestueusement à tisser son chemin artistique au fil d'une créativité débordante » (Le Droit, 2010).  2 fig. Chevalier d'industrie : individu sans scrupules qui vit d'escroqueries.  escroc. « certains [...] défendent ce système où des chevaliers d'industrie contrôlent l'ensemble des grandes manifestations culturelles » (L’Actualité, 2001).
 III  N. f. chevalière. Bague dont le chaton, large et plat, est souvent orné d'armoiries ou d'initiales. « Le petit doigt de l'adversaire est orné d'une chevalière à zircon » (S. Jacob, 1983).
 IV  N. m. zool. chevalier.  1 Petit oiseau de type échassier, à cou plus ou moins allongé, à long bec et à plumage brun ou grisâtre tacheté, avec le ventre blanc. [Genres Tringa, Actitis et voisins; famille des scolopacidés.] « Les canardeaux avaient appris à voler et, avec eux, les oies, les pluviers, les chevaliers et les bécasseaux envahirent le ciel, pressés d'atteindre des terres plus chaudes » (D. Demers, 1997).  (espèces communes en Amérique du Nord)  chevalier grivelé [A. macularius] : espèce appelée aussi chevalier branlequeue.  maubèche branle-queue.  chevalier solitaire [T. solitaria].  grand chevalier [T. melanoleuca] : espèce appelée aussi chevalier criard.  petit chevalier [T. flavipes] : espèce appelée aussi chevalier à pattes jaunes.  (espèces communes en Eurasie)  chevalier gambette [A. totanus].  chevalier guignette [A. hypoleucos].  gambette.  par ext. Chevalier combattant.  2 Omble chevalier.  3 Poisson d’eau douce d’Amérique du Nord, souvent d’assez grande taille, à bouche protractile et à corps recouvert de grandes écailles. [Genre Moxostoma; famille des catostomidés.]  carpe.  chevalier cuivré [M. hubbsi] : espèce endémique du sud-ouest du Québec, dont la coloration du dos et des flancs varie du brun-rouge au vert olive.  suceur cuivré. « Le chevalier cuivré a été officiellement classé comme la première espèce menacée au Québec [...] Ce poisson, qui répondait jusqu'à tout récemment au nom de suceur cuivré, ne vivrait que dans les eaux québécoises, et surtout dans la grande région de Montréal » (La Presse, 1999).
ÉTYMOLOGIEVers 1130 (in TLFi); vers 1100, chevaler (in TLFi); du bas latin caballarius « cavalier »; d'après cheval.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin nom nom féminin
chevalier*
singulier pluriel
chevalier
chevaliers
  singulier pluriel
masculin
chevalier
chevaliers
féminin
chevalière
chevalières
chevalière
singulier pluriel
chevalière
chevalières
*VOIR l'emploi de la majuscule initiale dans l'article.
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés