Accueil / Tous les articles du dictionnaire / cantine
cantine [kɑ̃tin] n. f.
 1 Q/C vieilli Cafétéria d’un établissement scolaire.  cafétéria. « elle me donnerait vingt-cinq cents pour mon lunch pris à la cantine de l'école; autrement, elle me préparait un sandwich accompagné d'un bout de fromage et d'une pomme » (G. Roy, 1984).  Dans un camp forestier, lieu où les travailleurs se regroupaient pour manger. « Les bûcherons lassés sont revenus au camp, / [...] Le cuisinier s'agite au fond de la cantine / Qu'éclairent les reflets d'un Coleman blafard; / Et parmi l'assemblée aux gestes économes, / Des senteurs de sapin et de fèves au lard / Se mêlent au relent acre qui sourd des hommes » (A. DesRochers, 1929).  2 Q/C mod. Petit restaurant modeste, sans prétention.  casse-croûte. « elle aperçut l'enseigne de la cantine. Il s'agissait d'une modeste construction sans étage avec un toit plat en saillie et deux larges fenêtres surmontées d'auvents de toile bleus, qui s'élevait un peu en retrait de la rue derrière une bande asphaltée où on avait installé des tables à pique-nique, utilisées par les clients durant la belle saison » (Y. Beauchemin, 1989).  par ext. cantine (mobile) : petit véhicule aménagé pour offrir un service de restauration rapide, qui fait notamment la tournée de certains lieux de travail (chantiers, entreprises, etc.) ou de loisirs. Le chauffeur de la cantine klaxonne pour annoncer son arrivée. « Depuis quelques années, les cantines mobiles originales, créatives et parfois même... de luxe, se multiplient à New York [...]. Elles servent des soupes thaïs, des caris, de la cuisine mexicaine, des desserts haut de gamme, de tout quoi, et on est souvent très loin des hot-dogs douteux et des bretzels secs » (La Presse, 2009).  3 F/E Service, généralement subventionné, qui s’occupe de préparer et de servir le repas du midi aux élèves d’un établissement scolaire, au personnel d’une entreprise; salle où sont servis ces repas.  réfectoire. Cantine scolaire. Cantine d’entreprise. « jusqu'en septembre dernier, chaque arrondissement pouvait fixer comme bon lui semblait le prix du repas à la cantine. [...] la réforme établit une unique grille de prix pour l'ensemble du territoire parisien » (Le Parisien, 2010).  4 Malle rudimentaire, très solide.  coffre. Cantine de bois, de métal. « Vers l'âge de dix ans, j'ai découvert une île-aux-trésors : une immense cantine couchée depuis des siècles dans la chambre de mes parents. Parfois, le dimanche après-midi, mon père nous invitait au voyage, ouvrant devant nous la valise à souvenirs » (La Presse, 1991).
ÉTYMOLOGIE1680 (in TLFi); de l'italien cantina.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
cantine
singulier pluriel
cantine
cantines
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés