Accueil / Tous les mots du dictionnaire / air
1. air [ɛʀ] n. m.
 1 Fluide gazeux, invisible, inodore, pesant, compressible et élastique, qui entoure le globe terrestre et dont la masse forme l'atmosphère. L’air est composé de 78 % d’azote, de 21 % d’oxygène et de 1 % d’autres gaz. Volume d’air. Air comprimé. air liquide : liquide bleu pâle obtenu en liquéfiant l'air et contenant principalement de l'oxygène liquide et de l'azote liquide.  2 Ce fluide, que l’on respire. Air frais, pur, vif. Air vicié, malsain. Air confiné. Air sec, humide. Air chaud, tiède, froid, glacial. Air du matin, du soir. Air de la campagne, de la montagne, de la mer. Qualité de l’air. Pollution de l’air. Aspirer, humer l’air. « Dehors, bien sûr, on ne manque pas d'air, mais l'air qu'on respire est lourd, comme mouillé » (A. Major, 1964).  (expressions)  Changer d'air.  fam. Pomper l'air à qqn.  (en constr. nég.) Ne pas manquer d’air : avoir de l’audace, du toupet. « Sourire en coin, regard coquin, voix gamine ou gouailleuse, [elle] ne manque pas d'air! » (Le Soleil, 2000).  techn. Air climatisé. Air conditionné. Conditionnement de l'air. Circulation de l'air. Purificateur d’air. Chambre à air. Coussin d'air. Manche à air. Matelas d'air. Prise d'air. Tirant d'air.  3 Ce fluide en mouvement ou en tant qu’élément extérieur aux habitations. Bouffée d’air frais. Appel d'air. Courant d'air. Masse d'air. Fond de l'air. Libre comme l'air. Prendre un bol d'air. « Le vent faisait pencher les herbes qui poussaient déjà le long du chemin. L'air parfumé courait partout » (Cl.-H. Grignon, 1933).  Prendre l'air : sortir dehors, aller se promener. « Je ne me sens pas très bien, Monseigneur. – Raison de plus pour venir prendre l'air. Allons, venez! » (J. Ferron, 1969).  À l'air libre ou dans l'air libre : dehors, généralement après avoir été enfermé. « à l'air libre, le radon se dilue rapidement et est inoffensif. Mais lorsqu'il s'infiltre dans un espace clos comme une maison ou un sous-sol, il peut s'accumuler à des concentrations élevées et néfastes » (Le Soleil, 2016).  (Exposé) à l'air : exposé au dehors, non couvert, en parlant d’une partie du corps. Avoir les cuisses à l’air. « l'exposition propose également une série de photographies de Toulouse-Lautrec, qui le montre dans différents attirails, parfois même les fesses à l'air, jouant l'autodérision, peignant et dessinant dans différents contextes » (Le Devoir, 2016).  En plein air ou au grand air : dehors, au vent, dans la nature. Travailler en plein air. « La vie au grand air lui avait donné des joues rosées » (U. Paquin, 1923).  Le plein air : les sports et activités qui se pratiquent dans la nature. Aimer le plein air.  4 Ce fluide en tant qu'espace au-dessus du niveau du sol.  ciel. Éclair qui fend l’air. Vapeur qui monte dans l’air.  au plur. Oiseau qui plane dans les airs. « Tout à coup, un carré de soie jaune s'envolait dans les airs, si haut que Royal devait monter sur sa chaise pour le rattraper » (N. Audet, 2002).  aéron. Armée de l’air. Baptême de l'air. Mal de l'air. Hôtesse de l'air. Pirate de l'air. Trou d'air.  5 en l'air. En haut. Regarder en l’air. Lancer son chapeau en l’air. Un chien la queue en l’air.  Le nez en l'air.  Lever les mains en l'air.  Mettre, lever la crosse en l'air.  Une tête en l'air : une personne distraite. adjt Ce que tu peux être tête en l’air!  fam. ou très fam. Les quatre fers en l'air. Avoir les baguettes en l'air. Tout ficher en l'air. Tout foutre en l'air. Se foutre en l'air. Partie de jambes en l'air. S'envoyer en l'air.  F/E fam. Mettre en l’air, en grand désordre. Les voleurs ont mis tout l’appartement en l’air.  Sans appui dans la réalité, sans fondement. Promesses en l’air. « Oublie, mon vieux... oublie ce qu'elle a dit. Des paroles en l'air » (M. Dubé, 1960).  Parler en l'air.  6 fig. Climat, ambiance.  ambianceclimatatmosphère.  Il y a de l'électricité dans l'air.  fam. Il y a de l'orage dans l'air.  L’air du temps : le moment présent. « L'air du temps me comble. J'aime les longues journées d'été qui se prolongent tard dans la soirée » (A. Hébert, 1982).  Vivre de l’air du temps : vivre humblement, avec peu de ressources. « pendant 16 mois, je vécus de l'air du temps sans aucun secours financier » (G.-É. Lapalme, 1970).
in TLF
ÉTYMOLOGIE1119; du latin aer, aeris « air atmosphérique ».
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
air
singulier pluriel
air
airs
orthographe
MEES - 1re
étymologie
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Homonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés