Accueil / Tous les mots du dictionnaire / voie
voie [vwa] n. f.
 I 
 A  1 Espace, aménagé ou non, à parcourir pour aller quelque part.  chemin. Voie étroite, large. Voie carrossable, défoncée. Emprunter, suivre, quitter une voie. Prendre une bonne, une mauvaise voie. Boucher, dégager la voie. La voie est libre. « Émile Lefebvre et cinq autres hommes abattaient des arbres pour ouvrir une voie de pénétration le plus loin possible dans la forêt » (L. Caron, 1981).  2 Espace permettant de se déplacer d'un point à un autre; spécialt espace aménagé pour se déplacer d'un point à un autre (rue, route, etc.). Voie de circulation, de communication. Voie navigable. Voie cyclable, piétonnière, routière. Voie interdite, prioritaire, sans issue. Voie réservée aux autobus. Voie rapide. Voies express. Aménager, entretenir une voie.  voie d’accès ou voie de desserte ou Q/C voie de service (de l’anglais service road) : voie de communication généralement parallèle à une voie rapide, conçue pour permettre la circulation locale. « La deuxième phase, actuellement en cours, vise à aménager du côté est de l'échangeur un pont d'étagement ainsi qu'une voie de desserte » (Le Devoir, 2002). REM. L'emploi de voie de service est parfois critiqué comme synonyme non standard de voie d’accès, voie de desserte. L'emploi de voie de desserte a été officialisé par l’OQLF.  voie publique : espace du domaine public destiné à la circulation (rues, parcs, places, etc.). « huit personnes ont reçu des constats d'infraction parce qu'elles étaient en état d'ébriété sur la voie publique » (La Presse, 2009).  Subdivision de la chaussée permettant la circulation d'une file de véhicules. Route à deux, à trois voies. Doubler par la voie de gauche.  3 voie (ferrée) : chemin formé de deux rails parallèles sur lesquels circulent les trains.  chemin de fer. Ballast, rails, traverses d’une voie ferrée. Voie principale. Voie d’arrivée, de départ. Changement de voie. Voies d’une gare. Traverser la voie. « à cet instant, un train passa sur l'autre voie, en sens inverse » (H. Corriveau, 1991).  Branchement de voie.  Voie d'évitement.  Voie de garage.  4 Milieu, moyen emprunté pour se déplacer, pour transporter des marchandises et servant de support aux moyens de communication. Voie maritime, terrestre. Courrier acheminé par voie aérienne.  5 Grand chemin, grande route de l'Antiquité. « des dalles plates assemblées comme celles des voies romaines » (M. Du Camp, 1854).  Voie sacrée : route empruntée notamment à des fins religieuses.  6 astron. Voie lactée.
 B  1 chasse Endroit par où l’animal est passé et qu'il a indiqué par la trace et l'empreinte de ses pattes ou par l'odeur qu'il a laissée. Suivre, perdre la voie. « Il n'y a plus déjà [...] qu'un seul chasseur sur la voie du cerf rouge » (M. Genevoix, 1938).  fig. Mettre qqn sur la voie : aider qqn à deviner, à trouver; donner des indications dans ce but.  2 Ensemble des traces parallèles laissées sur le sol par les roues d'un véhicule.  Distance séparant les roues d'un même essieu d'un véhicule.  3 Largeur de la coupe faite avec une scie; écartement latéral des dents d'une scie.
 C  1 Conduit permettant un acheminement, une transmission.  conduit.  2 anat.; au plur. Ensemble des structures qui livrent passage à l'air ou à diverses matières organiques ou qui constituent un système destiné à assurer une fonction. Voies biliaires, digestives, urinaires. Voies optiques. « Il avait de la difficulté à grimper les deux escaliers en colimaçon et arrivait au troisième palier à genoux, parfois, ses voies respiratoires sifflant comme des tuyaux d'orgue » (M. Tremblay, 1978).  3 méd. Mode d’administration d’une substance. Voie cutanée, intramusculaire, intraveineuse. Médicament administré par voie buccale.
 D mar. voie d'eau : ouverture ou déchirure accidentelle de la coque d'un navire au-dessous de la ligne de flottaison et par laquelle l'eau pénètre à l'intérieur du bâtiment. Aveugler, boucher une voie d’eau.
 II   1 Direction à suivre, suivie pour atteindre un but; suite d'actes ayant le même caractère et le même but.  chemin, route. Voie du bien, du mal, du succès. Voies nouvelles, parallèles. Voie à suivre. Aller dans une voie. Ouvrir, tracer une voie. Montrer, préparer la voie à qqn. Chercher, trouver sa voie. Être sur la bonne, la mauvaise voie. « Elle était engagée sur cette voie du renoncement qu'elle n'allait plus cesser maintenant de poursuivre jusqu'au jour de sa mort » (G. Roy, 1984).  En bonne voie : dont on peut envisager l'avenir de manière positive, qui est bien engagé. Les négociations sont en bonne voie.  En voie de : se dit de ce qui est en cours et qui se modifie dans un sens déterminé. En voie de disparition, d’expansion, de guérison, de réalisation. Espèce en voie d’extinction. Le curé « contemplait la masse lointaine de ses paroissiens en voie de le trahir » (R. Lemelin, 1948).  Pays en voie de développement.  au plur. Desseins selon lesquels Dieu guide les hommes. Les voies de Dieu, de la Providence. « Vous oubliez, mon cher Gretz, que les voies du Seigneur sont insondables » (G. Godin, 1990).  2 Moyen conduisant à un but, considéré du point de vue du résultat désiré; moyen qui conduit à un but, considéré du point de vue de la nature de la conduite qu'il implique. Voie du progrès, de la sagesse. Voie de la douceur, de l’intimidation. Opérer par la voie la plus simple, la plus sûre. Passer par des voies détournées. S’engager dans une voie. « elle ne pouvait prétexter une urgence pour obtenir qu'on la reçoive sans emprunter les voies troubles du mensonge » (M. Ouellette-Michalska, 1993).  La voie royale.  Frayer la voie à qqn, à qqch.  dr.  voie de droit : moyen offert par la loi pour assurer la sanction d'un droit. (in GDT) REM. L'emploi de voie de droit a été officialisé par l’OQLF.  voie de recours : moyen juridictionnel prévu par la loi en vue de la réformation, de la rétractation ou de l'annulation de décisions juridictionnelles ou administratives. (in GDT) REM. L'emploi de voie de recours a été officialisé par l’OQLF.  (souvent au plur.) voie de fait : acte de violence, d'agression exercé par qqn. Arrestation pour voies de fait. « Ils font face à des accusations de menaces, intimidation et voies de fait contre l'attaché politique du député » (Le Soleil, 1993).  chim.  voie humide : moyen consistant à employer des solvants liquides.  voie sèche : opération conduite sans l'emploi de liquides.  3 Intermédiaire utilisé pour atteindre un but; ce par quoi on passe ou on doit passer pour réaliser ou obtenir qqch. Voie administrative, gouvernementale, hiérarchique. « je voulais combattre la diffamation par la voie de la presse » (A. Daudet, 1936).  (expression) Par voie de conséquence : par une suite logique et progressive. « Dans les petites communautés, les solidarités de parenté et de voisinage sont intenses; les conflits le sont aussi, par voie de conséquence » (F. Dumont, 1993).
in TLF
ÉTYMOLOGIE1100; du latin via « chemin, route; voyage ».
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
voie
singulier pluriel
voie
voies
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés