Accueil / Tous les mots du dictionnaire / travers
travers [tʀavɛʀ] n. m.
 I   1 vieilli Étendue d'un corps, d'un espace, envisagée perpendiculairement à sa plus grande dimension.  mod.; mar. Côté d’un navire.  côté.  vent de travers, qui souffle perpendiculairement à la route suivie par un navire.  mod. (coupe française) travers (de porc) : extrémité des côtes de porc découpées transversalement sur la longe; mets constitué de cette pièce de viande cuite.  côtes levées. Travers de porc grillés à la sauce barbecue.  2 Petit défaut d’une personne. Je l’apprécie malgré ses travers. « On tolérait ses petits travers inoffensifs » (L. Fréchette, 1892).
 II (en locution)  1 à travers ou au travers de. En parcourant, en franchissant qqch. de part en part.  par. Se frayer un chemin à travers la foule. Marcher à travers champs. Regarder à travers la vitre. Je peux distinguer le bateau à travers la brume. Il a voyagé partout à travers le Québec. J’entends une voix à travers la porte. Le poisson est passé à travers les mailles du filet. L’animal se fraye un chemin au travers des branches. « Il ne distinguait rien au travers de ces nuages opaques » (Cl.-H. Grignon, 1933).  (expressions)  Voir qqch. à travers un prisme.  À travers (les) vents et (les) marées.  fig. Par l'entremise, l'intermédiaire de qqn ou qqch. Il découvre l’Europe à travers la littérature. « il fait surtout vivre les personnages à travers les dialogues » (Voir, 2000).  2 de travers. Dans une position, une direction déviée, oblique par rapport à la normale.  de biais, de côté; fam. croche, gauche, de guingois, de traviole. Marcher de travers. Mettre son chapeau de travers. Avaler de travers. Son nez est de travers.  fig. D’une manière incorrecte, fausse, qui ne convient pas. Il comprend tout de travers. J’ai répondu de travers à ses questions. Tout va de travers.  En manifestant de l'animosité, de l'hostilité. Regarder qqn de travers.  Prendre qqch. de travers : se fâcher, se vexer pour des actes, des propos généralement mal interprétés.  3 en travers de. Dans une position perpendiculaire ou transversale par rapport à la direction habituelle, à la position d’un objet. Il s’allonge en travers du lit. Le camion stationne en travers de la rue.  fig. en travers. De façon à faire opposition, obstacle à qqch. ou à qqn. Se mettre en travers du chemin, de la route de qqn. « l'habituelle mesquinerie des commerçants qui mettent leurs intérêts en travers des visées de la foi » (A. Ricard, 1984).  (expression) Rester en travers de la gorge.  4 mar. par le travers. Perpendiculairement à l'axe longitudinal d'un navire.
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1100 (in TLFi); du latin traversus, variante de transversus « oblique, transversal ».
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
travers
singulier pluriel
travers
travers
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés