Accueil / Tous les mots du dictionnaire / trait
trait [tʀɛ] n. m.
 I   1 Action de tirer un attelage, une voiture hippomobile.  de trait. Animal, bête de trait. Chien de trait. « une faucheuse, tirée par une paire de forts chevaux de trait » (R. Girard, 1904).  Corde, lanière, pièce de harnais servant à tirer une voiture attelée.  lanière.  2 Quantité bue en une seule fois. « Rachel lui tendit un verre de vin. Il le vida en deux traits » (Y. Beauchemin, 1989).  à longs traits. À longues gorgées.  d'un (seul) trait ou tout d'un trait. En une fois, sans s’interrompre.  d'une traite. Dormir d’un trait. Boire un verre d’un seul trait. « Paul Mirot se rendit d'un trait rue Peel » (A. Bessette, 1914).
 II   1 Ligne, marque allongée tracée sur une surface, notamment sur du papier.  ligne. Trait de burin, de craie, d’encre, de khôl. Trait continu, épais, fin, net. Trait horizontal, vertical. Trait noir, rouge. Traits d’un dessin. Faire, tirer, tracer un trait. Barrer, rayer qqch. d’un trait. « Un passage est souligné, d'un trait de crayon » (A. Hébert, 1970).  (expressions) Tirer un trait sur qqch.  Trait pour trait : exactement, fidèlement.  exactementfidèlement. Reproduire un dessin trait pour trait. Ressembler trait pour trait à qqn.  par anal. « Une lumière de veilleuse raye le dessous de la porte d'un trait morne » (J. Renaud, 1964).  Trait de lumière : rayon; fig. compréhension subite de qqch. « Pour une fois qu'un trait de lumière traversait votre cervelle, il fallait que ce fût à fin de spéculer sur notre défaite » (A. Ricard, 1984).  2 spécialt Ligne formant le contour d’un dessin, d’un tableau, ensemble des lignes constituant un dessin, un tableau; manière de dessiner, de peindre. Précision du trait. « je savais déjà combien on peut tricher en travaillant un tableau à l'huile pour tenter de corriger un trait initial hésitant, voire maladroit » (S. Kokis, 1997).  à grands traits. Rapidement, sans entrer dans les détails. Dessiner à grands traits. « ce programme tracé à grands traits tient de la chimère » (M. Van Schendel, 1992).  au trait. Réalisé en se limitant au contour des formes, aux lignes, sans ombres, ni modelé. Dessin au trait.  3 (généralement au plur.) Ligne caractéristique du visage. Traits féminins, masculins. Traits creusés, délicats, épais, réguliers. Traits crispés, sévères. Traits tirés par la fatigue. Traits qui se contractent, se détendent. Beauté, finesse des traits. Avoir de jolis traits. La joie se lit sur ses traits. « Personne, cependant, ne semblait voir l'ombre de mépris qui, petit à petit, comme une brume d'automne, envahissait les traits de son visage austère » (G. Guèvremont, 1945).  au plur. Aspect sous lequel qqn se présente, est présenté.  aspect. « Pendant ma jeunesse, qui avait baigné dans une atmosphère religieuse, je m'étais représenté Dieu sous les traits d'un vieil homme barbu et fatigué » (J. Poulin, 1989).
 III   1 Particularité remarquable de qqn, de qqch.  attribut, caractère. Trait distinctif, particulier, saillant. Traits dominants, principaux. Traits culturels. Trait de caractère. Traits d'une époque, d'une société. Avoir, présenter des traits communs. « C'était là le trait caractéristique de sa folie » (L. Fréchette, 1892).  avoir trait à. Se rapporter à.  avoir rapport à, avec. En ce qui a trait à cette affaire. S’intéresser à tout ce qui a trait au cinéma. « Elle ne voulut pas entendre les commentaires ayant trait à tel ou tel médecin, telle ou telle religieuse ou infirmière » (A. Cousture, 1986).  phonét. Élément de composition de l’articulation des sons du langage. Le trait arrondi, le trait nasal.  2 Acte ou parole remarquable. Trait d’audace, de courage, de génie. « Ce dernier trait de bonté émut tellement Popinot, qu'il saisit la grosse main de César et la baisa » (H. de Balzac, 1837).  Trait d'esprit : expression vive, spirituelle. « A côté d'un trait d'esprit, il plaçait souvent des boutades d'une grosseur démesurée » (G.-É. Lapalme, 1969).  3 mus. Passage formé d’une suite de notes rapides, exigeant de la virtuosité.
 IV   1 vieilli Projectile lancé à la main ou à l'aide d'une arme bandée. Arme de trait. Trait d'arbalète. Décocher, lancer un trait. « un trait d'archer l'a fait mourir » (Sully Prudhomme, 1878).  mod. Comme un trait : très vite. Partir comme un trait.  2 fig., littér. Ce qui frappe, blesse, cause une vive impression. Traits de la haine, de la satire. « Elle m'a quelquefois lancé des traits mordants auxquels je ne répondis jamais » (G. Sand, 1825).
in TLF
ÉTYMOLOGIE11e s.; du latin tractus « action de lancer un projectile, de tirer, de traîner ».
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
trait
singulier pluriel
trait
traits
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés