Accueil / Tous les mots du dictionnaire / tabac
1. tabac [tabɑ] n. m.
 I   1 Plante herbacée originaire principalement d’Amérique du Sud, qui développe une tige dressée portant des fleurs en grappes ou en panicules ainsi que des feuilles souvent en rosette contenant des alcaloïdes toxiques, et dont on cultive certaines espèces comme plantes stimulantes ou plantes ornementales. [Genre Nicotiana; famille des solanacées.] REM. Le mot tabac désigne généralement le tabac cultivé.  pétun. Plant, feuille de tabac. Champ, plantation de tabac. Mosaïque du tabac. « Mon oncle [...] plantait du tabac et c'était le long des rangs de tabac que nous marchions pour nous rendre à la rivière, cachée sous les arbres » (G.-É. Lapalme, 1969).  tabac cultivé [N. tabacum] : espèce annuelle largement cultivée pour ses grandes feuilles riches en nicotine.  tabac d’ornement [N. alata ou N. sylvestris] : nom donné à des espèces vivaces cultivées comme plantes ornementales pour leurs fleurs au long tube en trompette diversement colorées, surtout parfumées le soir.  Q/C par anal. tabac du diable : nom donné à des plantes sauvages dont l’aspect rappelle celui du tabac cultivé, dont la molène. « L'oiseau est aussi d'une discrétion absolue, se tenant habituellement dans les champs de foin. Il arrive parfois au mâle de se faire voir quand il s'installe sur une tige d'asclépiade ou de tabac du diable pour faire quelques vocalises en sourdine » (La Presse, 2006).  2 par méton. Feuilles séchées du tabac cultivé, dont on fabrique de nombreux produits de consommation destinés à être fumés, prisés ou chiqués pour leur effet stimulant sur le système nerveux; tout produit fabriqué à partir de ces feuilles. [type : caporal, gris, havane, scaferlati.] Tabac à cigarette, à cigare, à pipe. Tabac en feuilles. Tabac blond ou Q/C tabac jaune. Tabac brun, noir. Tabac doux, fort, parfumé. Tabac à fumer, à rouler. Tabac à chiquer, à mâcher, à priser. Tabacs orientaux. Paquet de tabac. Blague à tabac. Pot à tabac. Produits du tabac. Séchoir à tabac. Fumée de tabac. Odeur, effluves de tabac. Usage, consommation du tabac. Dangers, effets néfastes du tabac. Industrie du tabac. Fabricant, manufacturier de tabac. Commerce, vente du tabac. Contrebande du tabac. Marques de tabac. Publicité du tabac, sur le tabac. Promotion du tabac. Commandites du tabac. Loi, réglementation sur le tabac. Taxes sur le tabac. Débit de tabac. « Elle alluma la cigarette et ferma les yeux. L'odeur forte de tabac déjà brûlé se répandit partout dans la pièce, imprégna ses cheveux » (Fl. Nicole, 1994).  Usage des produits du tabac. Lutte contre l’usage du tabac. Bannir, interdire le tabac. « Sa mère l'appelait, mais il ne répondait pas parce qu'il ne parvenait pas à calmer la toux provoquée par le tabac » (A. Parizeau, 1981).  3 F/E  bureau de tabac ou débit de tabac ou ellipt tabac : commerce où l’on vend principalement du tabac et des articles pour fumeurs.  tabagie. Des bureaux de tabac. « interdiction de fumer dans les bars, tabacs et restaurants » (La Croix, 2007).  marchand de tabac : personne qui tient un bureau de tabac.  buraliste, tabagiste. Des marchands de tabac.  4 (pour exprimer la couleur) en appos.; inv. De la couleur brun-roux du tabac brun.  brun. Des bols couleur tabac. « L'argile retournée, au bas de la colline, / Parmi le chaume étend ses nuances tabac, / Et la forêt, sur qui le jour vernal tomba, / Entremêle à ce brun des teintes de sanguine » (A. DesRochers, 1929). REM. Sont invariables les noms d’éléments concrets employés pour exprimer une couleur par comparaison avec la couleur d’un fruit, d’un légume, d’une plante, d’un animal, d’une matière minérale, ou autre élément naturel ou produit de consommation. Selon les ouvrages de référence, ces mots sont classés comme des adjectifs de couleur invariables ou comme des noms de couleur juxtaposés ou en apposition et invariables.
 II  (expressions) fam.  Q/C Connaître le tabac : avoir de l’expérience dans un domaine, s’y connaître à fond. « la romancière connaît le tabac : les ficelles sont bien tendues et tout s'imbrique logiquement, à la manière des poupées russes » (Le Soleil, 2002).  F/E Du même tabac : du même genre. « J’écris venant juste de surprendre une gaffe de la même farine, un solécisme du même tabac » (Le Figaro, 2002).  F/E Le même tabac : la même chose. « télé publique, télé privée, même tabac, mêmes programmes, c'est kif-kif » (Libération, 2008).
ÉTYMOLOGIEEntre 1601 et 1603 (in TLFi); 1555, Tabaco « instrument à deux tuyaux servant à fumer » (in TLFi); de l'espagnol tabaco.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
tabac
singulier pluriel
tabac
tabacs
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés