Accueil / Tous les mots du dictionnaire / simple
simple [sɛ̃pl] adj. et n.
 I Adj. (personnes)
 A (après le nom)  1 Qui agit avec une honnêteté naturelle et une droiture spontanée. Un cœur simple. « Il voyait une femme simple et bonne qui, sans être belle, était agréable » (J. Éthier-Blais, 1982).  Qui agit sans affectation ni prétention. Il est resté simple malgré tout son succès.  2 Qui manifeste peu de culture, de finesse ou de subtilité; qui se laisse facilement tromper.  bonasse, ingénu, naïf; fam. niaiseux. « des démons assurément malins et des anges bons mais un peu simples se livraient sans fin un combat inégal » (L. Hémon, 1916).  Simple d'esprit : qui ne possède pas une intelligence normalement développée. « je crois que je leur donnais l'impression d'être un peu simple d'esprit » (S. Kokis, 1997).  N. Un, une simple d’esprit.
 B (avant le nom) Qui occupe une place modeste dans la hiérarchie, qui a un rang social peu élevé.  humble. « Eux seuls, simples gens du peuple doués de sens commun, parfois généreux, soignaient les enfants internés, les poliçaient et parfois leur faisaient faire quelque progrès » (J. Ferron, 1970).
 II Adj. (choses)
 A (après le nom)  1 Qui est formé d'un seul élément; qu'il est impossible de diviser (anton. : complexe, composé). Son simple. Vol simple.  chim. corps simple : substance pure qui ne peut être décomposée en une substance plus simple par des moyens chimiques. Sucre simple.  gramm. Temps simple. Futur simple. Passé simple. Phrase simple.  (en grammaire nouvelle) Qui est formé d’un seul mot. Adjectif, adverbe, conjonction simple.  2 Qui n'est pas double ou multiple. Un aller simple. Copie simple d'un travail. Feuille simple. Rang simple.  3 Qui est formé de peu d'éléments ou d’un nombre limité d’éléments (anton. : complexe). L’intrigue de ce scénario est très simple. Majorité simple. Comptabilité en partie simple.  (expression) Réduire qqch. à sa plus simple expression.  4 Qui est facile à comprendre, à faire, à utiliser (anton. : complexe, compliqué, difficile). Explications claires et simples. « Tout serait si simple si on admettait une fois pour toutes qu'il n'est pas du tout possible, ni même souhaitable, de se mettre à la place de l'autre » (G. Archambault, 1970).  (expressions)  Simple comme bonjour.  fam. C'est (bien, tout) simple : en résumé, à l’évidence. « si leurs sentiments se précisent, alors là, c'est bien simple, on sait à quoi s'en tenir... » (A. Major, 1964).  5 Qui constitue un ensemble comportant peu d'éléments ajoutés, peu d'ornements (anton. : recherché).  dépouillé, sobre. « une jupe. Rien de compliqué, toute droite, toute simple, qui pourrait aller autant avec une veste qu'avec un chemisier plus habillé » (Ch. Brouillet, 2002).  Dans le plus simple appareil.  par ext. Un style simple. « La langue de monsieur de Roquebrune est la plus française qui soit. Simple, élégante et claire, sans maniérismes, et d'une sobriété qui n'évoque point la sécheresse » (A. Grandbois, 1941).  (Tout) simple : sans décorum, sans cérémonie. « C'était un grand mariage tout simple » (Fr. Noël, 1983).  6 Pur et simple.
 B (avant le nom) Qui n'est que ce qu'implique le nom qui le suit, à l'exclusion de tout autre caractère, de toute autre qualité. Une simple formalité. « ce simple entrelacement de nos doigts fit naître en moi des ondes qui tour à tour me brisaient et me ravissaient » (G. Roy, 1984).  (personnes) Une simple serveuse. Un simple citoyen. « Un simple soldat » (pièce de M. Dubé). « J'anticipais ce moment où il me serait donné de pénétrer dans la demeure d'un simple journalier » (F. Leclerc, 1946).
 III N. m.  1 Ce qui est simple. « Les analystes de l'aviation civile s'attendent à ce que le trafic de passagers passe du simple au double d'ici 15 ans » (Le Devoir, 1998).  2 Partie de tennis, de tennis de table, de badminton disputée entre deux adversaires (anton. : double). « Le vrai défi, [...] c'est le simple, l'affrontement à un contre un » (L’Actualité, 2000).  3 Disque ne présentant qu'un seul titre par face; ce titre.  Disque compact comportant de deux à six titres, généralement moins de quatre.  monoplage, single. REM. L’emploi de simple a fait l’objet d’une recommandation officielle en France.  4 au plur. simples. Plantes médicinales utilisées telles qu'elles sont fournies par la nature, qui comportent des substances ayant des propriétés thérapeutiques.  plante médicinale. « çà et là, elle se mit en devoir de cueillir des simples. Il n'y avait qu'à prendre : partout, à main, s'offraient les remèdes » (F.-A. Savard, 1948).
in TLF
ÉTYMOLOGIEEntre 1125 et 1150 (in TLFi); du latin simplex « formé d'un seul élément; isolé, seul ».
ORTHOGRAPHE
  adjectif nom épicène nom masculin
simple
  singulier pluriel
masculin

ou féminin
simple
simples
singulier pluriel
simple
simples
singulier pluriel
simple
simples
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés