Accueil / Tous les mots du dictionnaire / sens
1. sens [sɑ̃s] n. m.
 I   1 Fonction permettant d’éprouver des sensations, de percevoir le monde extérieur; système récepteur d'une catégorie spécifique de sensations.  goût, odorat, ouïe, toucher, vue.  sensoriel. Organes des sens.  Les cinq sens : le goût, l'odorat, l'ouïe, le toucher et la vue, selon une conception traditionnelle depuis Aristote.  Sixième sens : aptitude à percevoir ce que d'autres ne perçoivent pas, à avoir des pressentiments; intuition. Avoir un sixième sens.  fig. Tomber sous le sens : aller de soi, s'imposer comme une évidence. « Il tombe sous le sens qu'un premier ministre en exercice n'aura pas le temps de lire des romans » (Voir, 2007).  2 au plur. Impulsion, besoin organique dont la satisfaction est source de plaisir pour l'individu.  besoinimpulsion. Plaisir des sens. Exciter, ravir les sens. « on se demande par quelle magie une œuvre d'art peut à ce point troubler nos sens et notre esprit » (Le Soleil, 1994).  spécialt Instinct sexuel, besoin de satisfaire l'instinct sexuel. Éveil, ivresse des sens.
 II 
 A  1 vieilli Faculté de bien juger, d'apprécier avec discernement. Observations pleines de sens.  2 mod. Bon sens : capacité de bien juger, d’agir raisonnablement. REM. On prononce souvent [bɔ̃sɑ̃] dans l'usage courant.  raison, sagesse. Simple bon sens. Personne de bon sens. Avoir du bon sens. Faire preuve de bon sens.  par méton. Paroles pleines de bon sens.  Gros bon sens : bon sens rudimentaire, sans finesse.  Cela, ça n'a pas de bon sens : c'est insensé, déraisonnable, absurde.  En dépit du bon sens : contrairement à ce qu'exigerait la raison; par ext. mal, sans application.  Q/C Sans bon sens : de manière excessive, exagérée. « On la gâtait sans bon sens! » (M. Tremblay, 1968).  3 mod. Sens commun : manière de juger, d'agir commune à tous les hommes raisonnables; ensemble des jugements, des opinions donnés comme ne pouvant être raisonnablement remis en question. Cela relève du sens commun. Choquer, heurter le sens commun. « Noble jeune homme, au verbe incomparablement classique et dépourvu de sens commun » (A. Bessette, 1914).  Cela, ça n'a pas le sens commun : c'est déraisonnable, insensé.
 B Faculté de connaître, d’apprécier de façon intuitive et immédiate.  instinct. Sens de l'humour, de l’observation, de la répartie. Sens artistique, critique. Avoir le sens des affaires. Avoir le sens de la famille. Avoir un grand sens de l'hospitalité. Manquer de sens pratique. « Jack n'avait pas le sens de l'orientation : il tournait deux coins de rue et il était complètement perdu » (J. Poulin, 1984).  Sens moral : conscience morale.
 C Manière de juger, de comprendre; avis, opinion. Il est à mon sens ridicule d'agir ainsi. Son discours va dans le même sens que le mien. Abonder dans le sens de qqn.  Manière de voir; point de vue particulier. Dans un sens, dans un certain sens. « En un sens, cependant, cette certitude ne me donnait pas plus d'assurance » (P. Vadeboncœur, 1978).  En ce sens que, sert à introduire un développement, une explication. « Le style est classique, en ce sens qu'il reste imperméable aux modes » (G. Archambault, 1974).
 III   1 Idée, signification représentée par un signe ou un ensemble de signes.  idéesignification. Sens caché, profond, symbolique. Sens d'un geste, d'une parole, d'un sourire. Sens d'une expression, d'une phrase. Texte chargé de sens. Propos dénués, vides de sens. Acte répréhensible au sens de la loi. « Elle avait appris à saisir le sens de ses silences » (Fl. Nicole, 1994).  spécialt Signification d'un élément signifiant d'une langue (ou d'un langage). Sens abstrait, concret, précis. Sens courant, critiqué, péjoratif, vieilli. Sens étymologique, dérivé. Sens propre. Sens figuré. Au sens large, strict du terme. Dans tous les sens du terme. Mots de même sens, de sens contraire. Chercher le sens d'un mot dans le dictionnaire.  faux(-)sens. Erreur sur la signification d'un mot dans un texte. Faire un faux-sens.  Mot à double sens, ambigu, équivoque, qui a deux interprétations possibles.  2 Raison d'être de qqch., ce qui le justifie, l'explique. Sens des choses. Chercher un sens au silence de qqn. Donner, trouver un sens à la vie, à ses actes. « on peut s'interroger sur le sens de ses démarches » (La Presse, 1990).
in TLF
ANGLICISME CRITIQUÉ
Q/C faire du sens
L'emploi de faire du sens (de l'anglais to make sense) est critiqué comme synonyme non standard de avoir du sens, être logique, être sensé, être une bonne idée.
Une déclaration qui a du sens, qui est logique. Un choix sensé.
ÉTYMOLOGIEVers 1100 (in TLFi); du latin sensus « action de sentir, de s'apercevoir; pensée; signification ».
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
sens
singulier pluriel
sens
sens
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés