Accueil / Tous les mots du dictionnaire / ronce
ronce [ʀɔ̃s] n. f.
 1 bot. Plante fruitière à souche ligneuse, à feuillage le plus souvent composé et à floraison blanche (parfois rosée), qui produit de longues tiges sarmenteuses, généralement pourvues d’aiguillons, et des fruits de couleur noire, rouge ou orangée, formés d’une agglomération de petites cellules (mûres, framboises, chicoutés). [Genre Rubus; famille des rosacées.] [type : framboisier, mûrier.] Turions, cannes de ronces.  ronce commune [R. fruticosus] : grande espèce d’origine eurasienne, à tiges robustes très épineuses, qui produit des fruits noir violacé de type mûre.  mûrier.  ronce du mont Ida [R. R. idaeus] : nom technique du framboisier (rouge).  ronce occidentale [R. occidentalis] : grande espèce originaire de l’est de l’Amérique du Nord, qui produit des fruits noir violacé de type framboise.  framboisier noir, mûrier.  ronce odorante [R. odoratus] : espèce sans aiguillons de l’est de l’Amérique du Nord, à grandes feuilles lobées similaires à celles de l’érable et à grandes fleurs rose vif similaires à celles de l’églantier, qui produit des fruits rouges larges et aplatis, et dont il existe des variétés ornementales.  calotte.  Q/C ronce petit-mûrier ou F/E ronce des tourbières [R. chamaemorus] : petite espèce sans aiguillons des tourbières et terrains humides nordiques, à rhizomes rampants, à feuilles lobées, à fleur blanche solitaire et dont le fruit de type mûre prend une teinte ambrée à maturité.  chicouté, plaquebière.  ronce pubescente [R. pubescens] : petite espèce rampante et sans aiguillons de l’hémisphère Nord, à fleurs blanches et à petits fruits rouge vif.  catherinette.  2 spécialt; cour. (souvent au plur.) Grande plante de ce type, souvent envahissante, qui produit de très longues tiges, généralement armées de forts aiguillons, des bouquets lâches de fleurs blanches et des fruits d’un noir violacé (mûres) (appelée aussi ronce mûrier ou mûrier ronce).  mûrier. Les tiges enchevêtrées des ronces. « Par le chemin creux, les ronces étaient toutes chargées de mûres noires et rouges » (L. Aragon, 1947).  par méton.; au plur. Tiges épineuses de ronces; par ext. branches, tiges épineuses. « Elle court longtemps, sans regarder, sans même se retourner, droit devant, malgré les ronces, les feuilles mortes, les branchages qui la blessent, la griffent, la retiennent » (M. Laberge, 1992).  par anal. ronce artificielle : fil de fer barbelé.  fig. Difficultés, obstacles.  difficultésobstacles. « je poursuis dans ce chemin rempli de ronces où je m’érafle au sang moi-même » (M. Proulx, 1993).  3 Bois provenant d’arbres noueux ou de parties spécifiques de certains arbres, qui présente des veinures arrondies ou irrégulières dont l’effet décoratif est recherché en ébénisterie; veinures de ce type.  bois. Ronce d’acajou. « Une splendide écritoire en ronce de noyer révèle des tiroirs et des compartiments conçus pour des objets de correspondance aujourd'hui désuets » (Le Soleil, 2007).
ÉTYMOLOGIEVers 1175; du latin rumicem, accusatif de rumex, rumicis.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
ronce
singulier pluriel
ronce
ronces
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés