Accueil / Tous les mots du dictionnaire / qui
qui [ki] pron. interr. et pron. rel.
 I Pron. interr. (généralement masculin singulier) Sert à représenter une personne.
 A (dans l'interrogative directe)  1 (parfois devant est-ce qui)  (sujet) Qui vient? Qui en a envie? « Qui est-ce qui secoue encore la porte à pareille heure? » (N. Audet, 2002).  2 (parfois devant est-ce que)  (complément direct) Qui avez-vous vu? Qui est-ce que tu as engagé? Qui aider?  ellipt Il aime quelqu'un. – Qui?  (complément introduit par une préposition) À qui doit-on s'adresser? Pour qui est-ce qu'elle travaille? De qui cela provient-il?  (attribut) Qui est-ce? Qui êtes-vous? « Qui est-ce que tu penses que je suis, alors? » (J. Benoit, 1981).  (dans une structure impersonnelle) (avec falloir) Qui te faut-il, pour accomplir cette tâche? Qui est-ce qu'il lui faudrait comme épouse?
 B (dans l'interrogative indirecte) Elle veut savoir qui est coupable. « Je me demandai avec qui il pouvait bien voyager » (H. Corriveau, 1991).
 C Pron. indéf. complexeGT  sing. N'importe qui.
 D (constr. concessive) qui que (+ subj.). Quelle que soit la personne que. Qui que vous choisissiez, ce sera un bon choix. « Venez-y donc, mes frères, qui que vous soyez, riches ou pauvres, jeunes ou vieux » (J. Ferron, 1969).  Pron. indéf. complexeGT  sing. Qui que ce soit : quiconque. Elle défie qui que ce soit de se mesurer à elle.
 II Pron. rel.  1 (sujet) Sert à représenter une personne ou une chose. Ceux qui le veulent. Ce qui te plaît. Je le regarde qui se lève. Mon mari et moi, qui sommes de passage en ville, aimerions vous rencontrer. « j'engrangeais pour un plus tard qui n'aura jamais lieu » (Cl. Charbonneau-Tissot, 1979).  (sans antécédent) (personnes) Qui veut arriver à l'heure doit partir tôt.  C'est à qui (+ indic.).  À qui mieux mieux.  fam. Comme qui dirait.  (sans antécédent) (choses) Voilà qui est étrange.  Qui plus est : de plus. « pouvait-elle encore se dire peintre et qui plus est, peintre en vogue? » (A. Apostolska, 2000).  2 (complément) Sert à représenter une personne.  (complément introduit par une préposition)  lequel. La personne de qui on parle. La femme à qui il est fidèle. « un écrivain pour qui la littérature embrasse la vie entière » (J. Royer, 1996).  rare (choses) « Les champs, sur qui tout un long jour il a neigé » (A. Lozeau, 1907).  (complément direct) (sans antécédent) Fréquenter qui l'on veut.  Qui vous savez : une certaine personne qu'on ne veut pas nommer. Il a remis le message à qui vous savez.
in TLF
VOIR l’article thématique Tableaux des pronoms.
ÉTYMOLOGIE842; mot latin.
ORTHOGRAPHE
  pronom interrogatif pronom relatif
qui
qui
qui
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés