Accueil / Tous les mots du dictionnaire / prise
prise [pʀiz] n. f.
 I 
 A  1 Action, manière de saisir, de tenir qqch., généralement avec la main.  poigne. Relâcher, maintenir sa prise.  Être aux prises avec : se battre avec; fig. être en lutte contre qqch. « Il est aux prises avec la misère, la faim, le froid, la maladie » (G. Miron, 1970).  Mettre aux prises : faire se battre, se confronter; fig. avoir à affronter qqch. « La rareté des ressources, la rigueur du climat et la querelle permanente qui met aux prises le Bas et le Haut-Canada suffisent à gâcher sa vie » (M. Ouellette-Michalska, 1984).  Lâcher prise : cesser de tenir qqch., de s'accrocher à qqch.; fig. abandonner, renoncer à qqch. « Pour arriver à lui faire lâcher prise, je dus l'amener au calme, peu à peu » (G. Roy, 1977).  spécialt, sport Manière de saisir et d'immobiliser l'adversaire. Prise de judo.  fig. Prise de bec.  2 Endroit, moyen par lequel on saisit qqch. ou par lequel on s'accroche. « il crut qu'il pourrait s'accrocher à l'embarcation chavirée mais sa prise glissa » (G. La Rocque, 1980).  Donner prise à : s’exposer à qqch., permettre à qqch. d'avoir une action, un effet sur soi. « Elle ferma les yeux pour donner meilleure prise au sommeil » (A. Cousture, 1986).  Avoir prise sur : avoir un moyen d’agir, d’exercer une influence sur. « Les punitions semblaient n'avoir aucune prise sur lui » (Fr. Loranger, 1949).  spécialt En alpinisme, saillie, aspérité du rocher à laquelle le grimpeur peut s'accrocher. « La paroi est si lisse qu'elle n'offre pas de prise à la main ou au pied » (L’Actualité, 1999).  3 baseball, softball Tentative manquée ou absence de tentative du frappeur de frapper une balle se trouvant au-dessus du marbre, dans la zone délimitée par ses genoux et sa poitrine (anton. : balle). « il a été le champion de tout le baseball professionnel au chapitre des retraits sur trois prises » (La Presse, 1991).
 B  1 Action de s'emparer de qqch. ou de qqn. Prise de Québec. Prise d’otages. « N'a-t-il pas appris, naguère, les dates auxquelles ont eu lieu nombre de batailles, de faits d'armes glorieux, de prises de citadelles? » (E. de Nevers, 1896).  Prise de contrôle.  2 Ce dont on s'est emparé, ce qu'on a pris, en parlant d’un animal, d’un vol, d’une confiscation.  butin. Avoir une belle prise. « C'était un magnifique phoque gris de près de quatre mètres de long, une prise rare » (Y. Thériault, 1958).
 C Action d'absorber qqch. en une fois; dose qui peut être absorbée en une fois. Prise de médicaments.  spécialt Prise (de tabac) : quantité de tabac qu'on prend par le nez.
 D  1 fig. Action de commencer à avoir, de se mettre dans l’état d’avoir; son résultat.  prise de. Prise de possession, de décision, de pouvoir. Prise de conscience.  prise en. Prise en compte de qqch. Prise en charge : fait de prendre qqch. sous sa responsabilité.  2 Fait d'acquérir telle ou telle caractéristique, de présenter tel ou tel aspect. Prise de poids.
 II  Fait d’épaissir, de durcir; son résultat. Ciment à prise rapide. Accélérateur de prise.
 III 
 A  1 prise d'armes : cérémonie de présentation des honneurs par un détachement militaire en armes.  2 prise de vue(s) : tournage d’une scène, d’un plan. « En général, les films étaient mauvais, peu convaincants [...] mais il arrivait que certaines prises de vues soient aussi spectaculaires que celles d'un film de fiction » (Fr. Noël, 1983).  prise de son : ensemble des opérations permettant l’enregistrement ou la transmission d’éléments sonores. « Côté technique : belle prise de son » (Voir, 2000).  3 Action de prélever qqch. ou de mesurer la grandeur de qqch.; son résultat. Prise de tension, de température.  prise de sang : prélèvement d'une petite quantité de sang au moyen d'une seringue, à des fins d'analyse.  4 autom. prise directe : arrangement du changement de vitesses tel que la transmission du mouvement moteur est directe.  fig. Être en prise directe (sur) : être en relation étroite et directe avec qqch. « Le goûter et le toucher sont les premiers sens de la sensualité parce qu'ils sont en prise directe avec le corps » (L. Bersianik, 1979).
 B  1 prise d'eau : robinet, tuyau permettant de prendre de l’eau; par ext. ouvrage permettant de dériver l’eau vers son lieu d’utilisation. « deux usines de filtration sont alimentées par une prise d'eau en amont des rapides de Lachine » (L’Actualité, 2000).  prise d'air : ouverture au moyen de laquelle l’air peut pénétrer dans un lieu. « le toit pentu est percé de nombreuses prises d'air en mansarde » (La Presse, 2000).  2 prise (de courant) : accessoire constitué d’un socle fixe raccordé au réseau électrique sur lequel le câble d’alimentation d’un appareil est branché.  prise de terre : conducteur métallique enfoui dans le sol et destiné à établir une liaison électrique avec celui-ci. (in GDT)
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1165 (in TLFi); participe passé féminin substantivé de prendre.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
prise
singulier pluriel
prise
prises
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés