Accueil / Tous les mots du dictionnaire / poste
2. poste [pɔst] n. m.
 I 
 A  1 Position assignée à un militaire en vue d'une mission précise, par ordre supérieur. Poste de combat, de surveillance. Poste avancé, dangereux. Occuper, garder, défendre, abandonner son poste. Être à son poste.  Lieu aménagé pour y placer un militaire ou une unité. Poste de commandement (sigle PC ou P.C.). Poste d’écoute. Installer un poste d'observation. « En silence, la troupe anglaise a quitté son poste » (Cl. Beausoleil, 1994).  par ext. « Elle referma la porte, se planta devant une fenêtre et n'abandonna son poste d'observation que lorsque Clément eut rejoint les plus grands et tourné le coin de la rue » (A. Cousture, 1985).  (expressions)  Être, rester à son poste : se trouver où le devoir l'exige; se trouver là où l'on a été placé. « Il lui incombait de rester à son poste, pour surveiller les derniers préparatifs » (R. Girard, 1904).  Être, rester fidèle au (à son) poste.  Être solide au poste.  2 par méton. Ensemble des militaires, corps de troupe assigné à une position. Chef de poste. Relever un poste.  poste (de police, de garde) : corps de garde placé à l'entrée d'une caserne, d'un camp.
 B poste (de police) : lieu, établissement où se trouvent le personnel et les bureaux d’un service de police et où est assurée une permanence.  commissariat. Poste de police de quartier. Conduire qqn au poste de police. Passer la nuit au poste. « je questionne les hôpitaux, j'informe les postes de police où l'on me répond que cent femmes disparaissent chaque jour » (J. Basile, 1964).
 II   1 Fonction précise, emploi professionnel qu'occupe une personne dans une administration, une entreprise.  charge, place, situation. Poste administratif, de direction. Poste d’enseignant, de gérant, de ministre. Poste à responsabilité. Poste(-)clé. Poste à temps plein, permanent, vacant. Offrir, accepter, refuser un poste. Obtenir, occuper, quitter un poste. Appeler qqn à un poste. Pourvoir un poste. Être titulaire d’un poste. Être nommé à un poste. « Ils étaient parmi les premiers candidats aux postes privilégiés d'interprètes auprès des armées britanniques » (N. Kattan, 1975).  En poste à, qui est posté à. Journaliste en poste à Paris.  par méton. Lieu où l'on exerce cette fonction, cet emploi. Être à son poste. Changer de poste. Rejoindre son poste. « Quelques semaines plus tard, de retour à mon poste de Québec, je lisais la belle revue de l'université Laval » (G.-É. Lapalme, 1973).  2 Division de la journée du travail, notamment dans une usine.  quart. Poste du matin, du soir. Postes de huit heures.
 III   1 Emplacement affecté à un usage particulier. Poste de contrôle douanier. Poste d'accueil d'une pourvoirie. Poste de secours. « Toute personne qui séjournait dans l'île recevait un passeport qui devait être exhibé chaque fois qu'elle franchissait le poste de garde » (M. Ouellette-Michalska, 1993).  mar. Partie d'un bâtiment affecté à un usage particulier. Poste d'équipage, de mouillage.  2 Emplacement aménagé pour recevoir des installations, des appareils destinés à un usage particulier. Poste d’aiguillage. Poste de pilotage d’un avion.  Poste de ravitaillement : dispositif, station de ravitaillement.  stand.  par méton. Ensemble de ces appareils, installations, etc. Poste électrique. Poste de soudage.  3 poste de travail : emplacement conçu et aménagé pour l'exécution d'une tâche, d'un travail; installations nécessaires à l'exécution de cette tâche, de ce travail (appareils, instruments, etc.). Poste de travail informatique. Retournez à votre poste de travail.  4 Appareil, dispositif.  appareildispositif.  Appareil récepteur (de radio, de télévision).  appareil. Poste de télévision. Poste portatif. Allumer, éteindre le poste. « Violetta se rua sur le poste de radio pour monter le son, reconnaissant un de ses airs favoris » (Ch. Brouillet, 2002).  poste (téléphonique) : dans une organisation, appareil donnant accès à un réseau téléphonique. Numéro de poste. Pouvez-vous me passer le poste du directeur?
 IV  Dans un état financier ou un budget, élément d'information constitué d'un intitulé et du montant correspondant. (in GDT) Postes d'un bilan. « L'éducation demeure toujours le deuxième poste de dépenses de l'État, après la santé » (Le Soleil, 2009).
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1500; de l'italien posto.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
poste
singulier pluriel
poste
postes
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés