Accueil / Tous les articles de dictionnaire / pavillon
pavillon [pavijɔ̃] n. m.
 I   1 Petite construction faite de matériaux légers, élevée dans un parc ou un jardin et servant d'abri ou de remise.  belvédère, gloriette, kiosque. Pavillon de jardin. Pavillon de verdure.  2 Petit bâtiment isolé situé dans un parc, un bois, une propriété, servant d'habitation le plus souvent intermittente ou saisonnière. « Ils seront logés dans les pavillons de chasse, mais fort heureusement ce n'est pas la saison » (A. Parizeau, 1981).  Maison individuelle, généralement entourée d’un terrain. Pavillon de banlieue.  3 Bâtiment appartenant à un ensemble destiné à une activité spécialisée, dans un lieu d’exposition, une université, un hôpital.  bâtiment. Pavillon des sciences, des arts. Les pavillons de l’Exposition universelle. « Treize pavillons hospitaliers s'étaient ajoutés au lazaret » (M. Ouellette-Michalska, 1993).  Bâtiment central d’une installation sportive ou de loisirs où sont rassemblés les services offerts au public.  chalet.  bâtiment. Le pavillon d’un club de golf. Pavillon de services d’un parc. Pavillon d’accueil.  4 archit. Corps de bâtiment d'un édifice important, construit en retrait ou en saillie.  corps de bâtiment. Pavillon central. Pavillon d’angle.  5 (courses de chevaux) Une des trois enceintes d’un champ de course.  6 Extrémité évasée de certains instruments à vent, notamment les cuivres. Le pavillon d’une trompette, d’une clarinette, d’un tuba.  Très large cône adapté à certains appareils pour favoriser la diffusion ou la réception des sons. « Il s'en fut dans le salon, [...] y chercher un phonographe à pavillon » (G. Roy, 1977).  7 anat. Partie visible de l'oreille externe de l'être humain et des mammifères, constituée de tissu cartilagineux recouvert de tégument, dont le rôle est de concentrer les sons et de les diriger vers le conduit auditif.  8 Partie supérieure de la carrosserie d'un véhicule, servant de toit. Il « se pencha vers elle, l'avant-bras appuyé sur le pavillon de l'auto » (Y. Beauchemin, 1989).  9 relig. Étoffe dont on couvre le ciboire.
 II mar. Pièce d'étoffe que l'on hisse sur un navire pour indiquer sa nationalité, la compagnie à laquelle il appartient, ou pour communiquer un signal, une information.  flamme, pavois.  cornette. Pavillon national. Pavillon de guerre. pavillon de complaisance : pavillon d’un État autre que celui que le navire devrait normalement arborer, accordant des avantages notamment fiscaux aux armateurs qui l'utilisent. Hisser, baisser le pavillon. Naviguer sous pavillon panaméen. Battre pavillon. Pavillon en berne.  (expression) Baisser pavillon (devant qqn) : s’avouer vaincu, céder.
in TLF
ÉTYMOLOGIEDébut 12e s.; du latin pāpiliōnem « tente », accusatif de pāpilio.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
pavillon
singulier pluriel
pavillon
pavillons
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés