Accueil / Tous les mots du dictionnaire / passage
passage [pɑsaʒ] n. m.
 I   1 Fait de passer par un lieu, de parcourir, de traverser un lieu; moment correspondant.  franchissement. Passage d’un avion, d’une comète, d’un cortège, de troupes. Passage à la douane, à la frontière. Passage d’une rivière, d’un pont, d’une montagne. Passage de la lumière à travers les vitres. Lieu, voie, zone de passage. Droit, priorité de passage. Heures de passage des trains. Voiture qui cède le passage à une autre. Empêcher, gêner, permettre le passage. Passage interdit aux camions. Attendre le passage de l’autobus. Guetter le passage du facteur. Observer le passage des oiseaux dans le ciel. « L'air est encore agité deux minutes après son passage, puis la tranquillité retombe comme une poussière » (A. Langevin, 1953).  fig. Passage des heures, des saisons.  Au passage de qqn, de qqch. : au moment de son passage. « Les quelques villageois se rendant à l'église soulevaient gauchement, au passage du curé, leurs grands chapeaux de paille » (R. Girard, 1904).  absolt Au passage : au moment du passage; tandis que se déroule l'action.  en passant. Arrêter qqn au passage. Déposer qqch. au passage. Faire remarquer qqch. au passage. « J’ai quitté la chambrette sur la pointe des pieds, notant au passage que Lépine s'était endormi sur le divan » (L. Hamelin, 1994).  Sur le passage de qqn, de qqch. : au moment de son passage; à l'endroit où il passe. L’ouragan a tout détruit sur son passage. Se trouver, se retourner sur le passage de qqn. « Gabrielle se dirigea vers l'autre extrémité de la salle n'adressant, sur son passage, la parole à personne » (C. Martin, 1960).  Grande circulation de personnes, de véhicules. Rue où il y a du passage, peu de passage.  astron. Phénomène au cours duquel un corps céleste est interposé entre l’œil d’un observateur terrestre et un autre corps céleste, plus important. Passage de Vénus devant le Soleil.  passage d'un astre au méridien : moment où un astre traverse le méridien d’un lieu.  2 Fait d'aller, de se rendre quelque part. Passage d'une rive à l'autre. Passage du Canada aux États-Unis. Passage de l’air dans les poumons. « passage de la bière, du verre à nos bouches » (A. Hébert, 1982).  Traversée à bord d'un navire. Billet de passage.  par ext. Q/C Transport par chemin de fer, autobus, avion, etc.; par méton. titre de transport. Payer son passage. « Elle attendit le tramway, préparant à l'avance le coût du passage » (A. Cousture, 1986).  3 Fait de s'arrêter pour un court moment, de séjourner quelque part de façon provisoire. Bref, court passage. Passage très rapide. Lors de son passage à Québec.  De passage : qui ne fait que passer, qui ne reste que peu de temps.  passager. Ami, clientèle, étranger de passage. Être de passage dans une ville. « Le jeune Québécois de passage dans l'Ouest » (Fl. Nicole, 1994).  par ext. Passage d’un politicien à un ministère. Ce chanteur a fait un passage remarqué à la télévision.  4 fig. Fait d’avancer dans le temps, d’évoluer, de subir ou d’effectuer une transformation; fait de changer (de niveau, de catégorie professionnelle, d'attitude, etc.). Passage d’un corps de l’état liquide à l’état gazeux. Passage de l’adolescence à l’âge adulte, de la vie à la mort. Passage du rire aux larmes. Passage à l’an 2000, à l’heure d’été. « ce passage de la phase révolutionnaire à la phase conservatrice s'opéra sans profond changement d'attitude chez les syndicalistes américains » (P. Vadeboncœur, 1963).  psychiatr. Passage à l'acte.  sociol. Rite de passage.  Fait, pour un élève, de passer d'une classe à la classe supérieure ou d'un ordre d'enseignement à l'ordre suivant. (in GDT) Passage d’un élève dans la classe supérieure. Note de passage. examen de passage : examen imposé à un élève dont le niveau n'a pas été jugé suffisant pour qu'on lui permette de passer directement dans la classe supérieure. REM. L’emploi de passage a été officialisé par l’OQLF.  5 Fait de soumettre à un traitement particulier. Passage à la flamme, au tamis. Passage des légumes à la moulinette.  fam. Passage à tabac.  6 Fait de remettre, de transmettre qqch. à qqn. Passage du témoin dans une course de relais.  inform. passage par valeur : transmission d'un paramètre (à une fonction, une procédure, etc.) qui contient la valeur de la donnée à transmettre. passage par référence : transmission d'un paramètre (à une fonction, une procédure) qui contient l'adresse mémoire de la donnée à transmettre.  7 Passage à vide.
 II   1 Moyen de passer, place pour passer; espace naturel ou aménagé que l'on emprunte pour passer d'un endroit à un autre, pour franchir un obstacle. Passage étroit, glissant, large, sombre. Passage condamné, dangereux. Ménager, se frayer un passage. Connaître, trouver un passage. Barrer, refuser, laisser le passage à qqn. Encombrer un passage. Livrer passage. Dégagez le passage! « les embarcations de quelque importance changent de cap à l'île au Ruau, [...] et empruntent le passage qui la sépare de l'île d'Orléans » (J. O'Neil, 1989).  fig. Un passage difficile dans la vie de qqn.  2 spécialt Ruelle étroite, parfois couverte, généralement réservée aux piétons, qui sert de dégagement aux rues voisines. Passage public, privé. Passage pavé. « Elle rentre à la maison, emprunte une cour, un passage étroit entre deux bâtiments, débouche sur une rue » (Ch. Frenette, 1997).  Corridor, dégagement entre deux pièces, deux parties d'un édifice.  corridordégagement. Passage secret. « L'escalier débouchait au milieu d'un passage rectangulaire, assez vaste, recouvert d'une moquette fleurie » (Y. Beauchemin, 1989).  passage pour piétons ou F/E passage clouté : partie de la voie publique réservée au passage des piétons et généralement marquée de bandes sur la chaussée.  fam. clous. REM. L'emploi de passage pour piétons a été officialisé par l’OQLF.  À l'origine, en France, les passages pour piétons comportaient des rangées de clous.  passage souterrain : passage en sous-sol, notamment sous une voie de communication.  passage à niveau : endroit où s'effectue le franchissement d'une voie de chemin de fer par une route ou un chemin, le croisement se faisant au même niveau. Barrières, feux d’un passage à niveau.
 III  Extrait, fragment, partie d'un texte, d'une œuvre musicale.  morceau.  extraitfragmentpartie. Passage admirable, ennuyeux, intéressant. Passage d’un article, d’un roman, d’un opéra, d’une symphonie. Lire quelques passages d’une lettre. Citer, réciter, analyser, commenter un passage. « il avait pris son propre instrument et avait joué un passage d'un concerto qu'il venait de composer » (Ch. Brouillet, 2002).
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1100 (in TLFi); de passer et -age.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
passage
singulier pluriel
passage
passages
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés