Accueil / Tous les mots du dictionnaire / mouche
mouche [muʃ] n. f.
 I 
 A (insecte)  1 (comme type général d’insecte volant) Insecte volant d’aspect variable, pourvu d’une seule paire d’ailes membraneuses, généralement transparentes, et de pièces buccales en forme de trompe, qui compte de multiples espèces, dont certaines sont considérées comme nuisibles parce qu’elles piquent ou parce qu’elles jouent un rôle dans la transmission d’agents pathogènes ou parasites. [Familles des muscidés et voisines; ordre des diptères.] REM. Le mot mouche est souvent utilisé plus spécialement pour désigner la mouche domestique, qui est l’espèce la plus commune.  On désigne parfois globalement du nom de mouches sans ailes les insectes de l’ordre des diptères qui, contrairement à la grande majorité des espèces de cet ordre, sont privés d’ailes.  diptère. [type : brûlot, drosophile, hypoderme, moucheron, moustique, œstre, simulie, syrphe, taon, tipule.] Œufs, larves, pupes de mouche. « La mouche se frappa deux ou trois fois contre une vitre, puis atterrit sur le sac de biscuits entrouvert dont elle tâta les dentelures avec ses pattes de devant, se demandant sans doute s'il était prudent de pénétrer dans l'ouverture, qui laissait voir des choses affriolantes » (Y. Beauchemin, 1989).  mouche piqueuse : se dit des espèces dont la femelle pique ou incise la peau des animaux et des humains pour en prélever le sang dont elle a besoin pour le développement de ses œufs.  fam. (souvent au plur.) Nom donné aux mouches piqueuses, incluant celles de type moustique ou taon. Se faire manger, piquer par les mouches. « Le pays sans fin des petits canots du Nord, mon fils... Et, sans fin, les portages où, tendu, sanglé, chargé de bagages, aveuglé de mouches, on roule sa bosse, tête basse, sans penser à rien » (F.-A. Savard, 1965).  2 (dans des noms composés servant à désigner des variétés précises de mouches ou d'autres insectes ailés)  (noms techniques de mouches de la famille des muscidés)  mouche domestique [Musca domestica] : espèce non piqueuse, la plus commune dans l’environnement humain, de couleur gris foncé avec l’abdomen brun jaunâtre et de grands yeux roussâtres, qui est pourvue d’une trompe charnue avec laquelle elle aspire les substances liquides ou solubles, et dont les larves se développent dans les matières organiques en décomposition (appelée aussi mouche commune).  petite mouche domestique [Fannia canicularis] : espèce semblable à la mouche domestique, mais plus petite.  mouche charbonneuse ou mouche (piquante) des étables [Stomoxys calcitrans] : espèce piqueuse semblable à la mouche domestique, qui s’attaque aux animaux domestiques et aux humains (appelée aussi mouche piquante).  (noms de mouches appartenant à des familles différentes)  Q/C mouche à cheval : nom usuel du taon (mouche piqueuse), notamment en parlant des espèces de grande taille, qui sont généralement d’aspect sombre et robuste. [Genres Tabanus et voisins; famille des tabanidés.]  taon.  Q/C mouche à chevreuil : nom usuel du taon (mouche piqueuse), notamment en parlant des petites espèces (de taille similaire à celle de la mouche domestique). [Genre Chrysops; famille des tabanidés.]  taon.  mouche à merde : nom donné à des mouches voisines de la mouche domestique, qui se posent sur les excréments pour s’en nourrir ou pour y déposer leurs œufs. [Familles des scatophagidés, des calliphoridés et des sarcophagidés.] REM. Dans la langue spécialisée, l’appellation mouche à merde fait uniquement référence à des espèces de la famille des scatophagidés.  mouche à viande.  mouche à viande : nom donné à des mouches voisines de la mouche domestique, mais souvent plus trapues et plus colorées, qui se posent sur la viande, les charognes et les excréments pour s’en nourrir ou pour y pondre leurs œufs. [Familles des calliphoridés et des sarcophagidés.]  mouche à merde, mouche à vers, mouche bleue, mouche verte.  Q/C mouche à vers : autre nom de la mouche à viande.  mouche à viande.  mouche bleue : nom usuel des mouches à viande de couleur bleu métallique. [Genres Calliphora et voisins; famille des calliphoridés.]  mouche à viande.  mouche des fleurs : nom usuel du syrphe.  syrphe.  mouche des fruits : nom donné à de petites mouches, aux ailes généralement tachetées ou rayées, qui piquent les végétaux pour y pondre leurs œufs et dont les larves peuvent causer d’importants dégâts aux cultures fruitières et potagères. [Famille des téphritidés.]  mouche du vinaigre ou cour. mouche à fruits : nom donné aux drosophiles communes. [Espèces Drosophila melanogaster et voisines; famille des drosophilidés.]  Mouche mineuse.  Q/C mouche noire : nom usuel de la simulie.  simulie.  mouche tsétsé ou mouche tsé-tsé : grande mouche piqueuse d’Afrique tropicale, qui est un agent de la transmission de parasites à l’homme et au bétail, notamment du parasite responsable de la maladie du sommeil. [Genre Glossina; famille des glossinidés.]  glossine, tsétsé.  mouche verte : nom usuel des mouches à viande de couleur vert métallique. [Genres Lucilia et voisins; famille des calliphoridés.]  mouche à viande.  par ext. (dans la langue générale, noms d'insectes ailés de types très différents)  vieilli ou littér. mouche à miel : autre nom de l’abeille.  abeille.  Q/C mouche à feu : nom usuel de la luciole.  luciole. « Mouches à feu dans les herbes et les feuilles, comme des étincelles » (P. Claudel, 1894). « nous sommes allés en bateau sur la rivière [...] au coucher de soleil, pour observer le spectacle de milliers de mouches à feu qui brillent dans la nuit. On se serait cru en pleine nuit de Noël! » (Le Soleil, 2004). REM. Cet emploi, vieilli en France, est en usage dans d'autres aires de la francophonie, notamment en Acadie, en Louisiane et dans les Antilles. Il a parfois été critiqué à tort comme un calque québécois de l'anglais firefly.  mouche à scie : insecte de type hyménoptère mais ne présentant pas de rétrécissement marqué entre le thorax et l’abdomen, qui s’attaque au feuillage des plantes et des arbres, dont la femelle est pourvue d’un organe de ponte (ovipositeur) dentelé comme une scie qui lui permet de déposer ses œufs dans les tissus des plantes, et dont les larves vivent en colonie et ressemblent à des chenilles de papillons. [Genres Tenthredo et voisins; famille des tenthrédinidés.] [type : sirex, tenthrède.]  mouche blanche : nom usuel de l’aleurode.  aleurode.  mouche d’Espagne ou mouche espagnole : nom usuel de la cantharide officinale (appelée aussi mouche cantharide).  cantharide officinale.
 B (simulacre d’insecte) mouche (artificielle) : appât imitant un insecte, souvent fait de plumes et de poils, qui est fixé à un hameçon et utilisé pour la pêche à la ligne. Pêche à la mouche. Canne à mouche. « Les truites fleuries, rutilantes et vives, venaient happer la mouche que je faisais zigzaguer à rebours du courant » (J.-Ch. Harvey, 1934).
 II (par analogie de forme, de couleur ou de comportement)  1 Petit rond de taffetas ou de velours noirs, ou d'un point de crayon spécial, imitant le grain de beauté, que les femmes se mettaient parfois sur le visage ou sur le décolleté par coquetterie ou pour rehausser la blancheur de leur peau. Poser une mouche. « la jeune femme [...] se fardait de blanc, s'interrogeait sur la place d'une mouche, mettait des heures à choisir une robe » (Ch. Brouillet, 2002).  2 Petite touffe de poils que les hommes laissent pousser sous la lèvre inférieure. « Quand j'aurai trente ans, j'aurai une moustache, une mouche et même, peut-être, des favoris » (R. Ducharme, 1966).  3 Point, cercle noir placé au centre d'une cible de tir.  cercle. Viser la mouche.  (expression) Faire mouche : placer un projectile au centre d'une cible; fig. tomber juste, toucher le point sensible. Tireur qui fait mouche. « François Meurice rit de son bon mot, car il sentit qu'il avait fait mouche » (J. Éthier-Blais, 1982).  4 En escrime, petite pièce de protection dont on garnit la pointe d’une arme d’estoc pour la rendre inoffensive. Mouche d'un fleuret.  5 sport, en appos. poids mouche : catégorie de poids dont les limites varient selon le sport; athlète de cette catégorie. Boxeur qui est un poids mouche.  6 Fine mouche : personne habile, perspicace, rusée. « Toute ma crainte était qu'une fine mouche de la police italienne ne mît des obstacles au visa » (Fr.-R. de Chateaubriand, 1848).  7 Q/C fam. Mouche de moutarde.
 III  (expressions)  Tomber comme des mouches, en grand nombre.  On entendrait (aurait entendu) une mouche voler : il règne (régnait) un silence absolu.  Prendre la mouche : se vexer, se fâcher mal à propos, pour peu de chose.  Quelle mouche le pique? : pourquoi se fâche-t-il brusquement?  Il ne ferait pas de mal à une mouche : il est incapable de faire du mal à qui que ce soit. « Elle a si bon cœur qu'elle ne ferait pas de mal à une mouche » (R. Élie, 1950).  (par allusion à la fable de J. de La Fontaine Le coche et la mouche) La mouche du coche : personne qui s'agite beaucoup et inutilement dans une affaire en s'illusionnant sur son importance. « Le marquis [...], mouche du coche de la droite, allait, venait, pérorait, criait, déclamait, réclamait, proclamait, et tremblait » (V. Hugo, 1883).  Pattes de mouche : écriture fine et peu lisible. Déchiffrer des pattes de mouche.  Écraser qqn comme une mouche, le réduire à néant.  prov. On ne prend pas les mouches avec du vinaigre : on n'obtient rien de personne par la dureté, par la force. « Tu fais ton indifférente, mais je suis certaine que tu aimerais bien leur parler, dit Martine d'un ton sec. Tu pourrais sourire un peu, on n'attire pas les mouches avec du vinaigre » (Ch. Brouillet, 2002).
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1120; du latin musca.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
mouche
singulier pluriel
mouche
mouches
orthographe
MEES - 6e
étymologie
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés