Accueil / Tous les mots du dictionnaire / marque
2. marque [maʀk] n. f.
 I   1 Signe matériel de nature diverse, facilement reconnaissable, appliqué généralement sur une chose pour la distinguer d'une autre, parmi d'autres. Grande, longue, petite marque. Marque indélébile, ineffaçable. Marque écrite, gravée, imprimée. Marque au couteau, à la craie. Marque des animaux d'un troupeau. Coudre une marque sur un vêtement. Faire des marques sur des arbres. Mettre une marque sur un document. Effacer, enlever une marque. « le comte [...] fit sur le panneau mobile une marque pour le reconnaître » (G. Sand, 1851).  anciennt Signe infamant imprimé au fer rouge sur l'épaule d'un condamné.  flétrissure, stigmate.  2 Signe distinctif apposé par un ouvrier, un artisan, un artiste sur l’objet qu’il a fabriqué, créé. Marque d’atelier. Marque de l’orfèvre. Marque d’éditeur, d’imprimeur. « la marque de l'ouvrier empreinte sur son ouvrage » (A. Vigny, 1859).  3 Signe apposé sur une marchandise pour en désigner le lieu d’origine, pour attester un contrôle, le paiement de droits. Marque de la douane. Marque de contrôle.  4 Signe distinctif (nom, sigle, logo, etc.) retenu par une entreprise, un organisme pour l'associer à ses produits ou services et les individualiser par rapport aux produits ou services concurrents.  griffe. Marque nominale. Commercialiser un produit sous une marque. Produit sans marque. Propriété, protection d'une marque. Enregistrer, exploiter une marque. Marque de fabrique : marque attribuée par l'entreprise aux produits qu'elle fabrique ou aux services qu'elle offre. marque de commerce (sigle MC) : marque qui est associée à un produit ou à un service par l'entreprise ou l'organisme qui le commercialise ou le distribue, qu'il en soit ou non le fabricant. marque de distributeur : marque apposée par un distributeur sur un produit dont il s'attribue la distribution pour une vente de type exclusif. (in GDT) marque déposée (sigle MD) : marque de fabrique, de commerce qui a fait l’objet d’un dépôt légal et bénéficiant d’une protection juridique. « Des bornes-fontaines portant la marque d'un fabricant du Michigan donnent aux lieux un aspect insolite » (L’Actualité, 1998).  De marque : de qualité garantie, supérieure; dont la marque est réputée, appréciée. Articles, produits de marque.  Image de marque.  par méton. Entreprise, organisme qui détient cette marque; ses produits, ses services. Marque américaine, française, québécoise. Entreprise qui rachète une marque. Marque connue, réputée, de luxe. Grande marque de voitures. J’aime beaucoup cette marque de cosmétiques. Lancer une nouvelle marque de vêtements. Faire de la publicité pour une marque. Une marque qui se vend bien. « près de 7 consommateurs sur 10 entendent rester fidèles à une marque en période de récession si cette dernière appuie une bonne cause » (Les Affaires, 2008).
 II   1 Tout élément, tout objet servant à reconnaître, à indiquer, à remémorer qqch. Mettre une marque dans un livre pour retrouver une page.  Repère.  repère. Marques servant à se repérer.  fig. Chercher, prendre, perdre ses marques. « le nouveau chef n'a pas encore réussi à trouver ses marques face au premier ministre » (La Presse, 2007).  sport Trait, repère servant à régler certains mouvements.  repèretrait. Marque de départ d’un coureur. Athlète qui prend ses marques avant de sauter.  par ext. Dispositif sur lequel le coureur prend appui au départ de la course.  À vos marques! : appel invitant les coureurs à se mettre sur la ligne de départ. À vos marques, prêts, partez!  Au jeu, jeton, élément permettant de retenir les points, les parties qu’on gagne; jeton, signe que l'on met au jeu au lieu de l'argent.  jeton. Déplacer les marques pour compter les points. Valeur d’une marque.  2 Au sport et au jeu, décompte des points au cours d'une partie, d'une compétition.  pointage, score. Marque de deux buts à un. « une marque nulle de 1-1 après deux périodes » (La Tribune, 2002).  Ouvrir la marque : marquer le premier point, le premier but.  3 Attribut, signe distinctif d’une dignité, d’un grade, d’une fonction, etc.  attributinsigne. Marque de grade. Marques d’honneur. Porter les marques d’un ordre.  fig. De marque : de qualité, éminent. Hôte, invité, personnage de marque. « la présence [...] de quelques immigrés français de marque qui imprégnèrent notre milieu de distinction » (G. Roy, 1984).  4 ling. Trait, élément dont la présence ou l’absence indique le genre, le nombre, etc. Marque du féminin, du masculin, du singulier. En français, le s final de mot est souvent la marque du pluriel.  par ext. Marques d’usage. Marque de fréquence. Marque temporelle, topolectale. Marques familier, péjoratif, soutenu, etc.  Degré de complexité relatif d'une unité linguistique, qui explique sa rareté statistique et sa faible représentation à travers les langues du monde. Les voyelles nasales, l'imparfait du subjonctif présentent un fort degré de marque.
 III   1 Trace accidentelle ou naturelle, plus ou moins durable, laissée par un corps sur un autre et facilement reconnaissable ou identifiable.  empreinte, impression. Marques de pas sur le sable, de pneus dans la neige. Vitre couverte de marques de doigts. « la porte s'ouvrit avec une telle vigueur que le mur en reçut une marque indélébile » (Y. Beauchemin, 1981).  Trace laissée sur le corps par une action violente, par la maladie, par la fatigue, etc. Marques de brûlure, de coups. La maladie a laissé des marques sur son visage. « le Schno saignait toujours à la bouche et portait maintenant une marque bleue à la jambe » (A. Laberge, 1918).  chasse Trace, indice que laisse une bête et qui permet son identification.  indicetrace.  2 Tache, signe particulier que l'homme, l'animal porte sur le corps à la naissance.  tache. Marque de naissance. Avoir une marque sur le front.
 IV  (abstrait) Ce qui constitue un indice particulièrement révélateur de qqch., l’authentifie, l’atteste.  démonstration, preuve, signe, témoignage. Marque de confiance, d’intérêt, de respect. Marque de mépris. Ce geste est la marque de sa générosité. Donner des marques d’estime, une marque de son estime à qqn. Recevoir des marques d’affection. « Ovila chercha dans ses yeux quelque marque de colère, ou un reproche » (A. Cousture, 1985).  Trait distinctif, caractère propre de qqn, qqch. La marque du génie. Un livre qui porte la marque de son auteur. Imprimer, laisser sa marque. « l'art cinématique doit porter fortement la marque de notre époque » (L. Aragon, 1982).
in TLF
ÉTYMOLOGIE1456 (in TLFi); déverbal de marquer.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
marque
singulier pluriel
marque
marques
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés