Accueil / Tous les mots du dictionnaire / main
main [mɛ̃] n. f.
 I 
 A  1 (chez l'être humain) Partie terminale du membre supérieur, articulée à l’avant-bras par le poignet et munie de cinq doigts, servant au toucher et à la préhension.  fam. paluche, patte, pince, pogne.  menotte; fam. battoir, patoche.  chiro-. De longues, de petites mains. Mains décharnées, frêles, potelées. Main droite, gauche. Mains chaudes, froides, moites. Mains douces, rêches, sèches. Mains propres, sales. Mains gantées. Creux, dos, paume de la main. Lignes de la main. Muscles, os de la main. Revers de la main. Se blesser, se faire mal à la main. Se laver, s’essuyer les mains.  À main droite, à main gauche : à droite, à gauche.  (expressions)  Donner sa main à couper ou en mettre sa main au feu : être absolument sûr que..., être certain de qqch.  Être comme les (deux) doigts de la main.  On peut les compter sur les doigts de la main, d’une main.  Avoir du sang sur les mains, les mains pleines de sang.  Se laver les mains de qqch.  Se salir les mains.  (Donner, recevoir) un coup de main.  Q/C fam. Grand comme ma main.  2 La main, organe de la mobilité, servant à l'expression gestuelle. Mains croisées. Mains crispées, tremblantes. Battre des mains. Désigner, montrer de la main. Faire un geste, un signe de la main. Frapper dans ses mains, des mains. Glisser, plonger la main dans qqch. Joindre les mains. Mettre, poser la main sur l’épaule de qqn. Ouvrir, fermer la main. Parler avec les mains. Porter la main à son front. Se frotter les mains de satisfaction. Se tordre les mains de désespoir.  Saluer de la main ou Q/C envoyer la main : lever la main, l’agiter pour saluer qqn.  Lever la main, pour signaler que l'on veut parler ou demander qqch.  Lever les mains en l'air, en signe de reddition.  Haut la main.  Haut les mains! ou mains en l'air!  Les mains dans les poches : d'une manière insouciante, désinvolte; sans rien faire. « Hyacinthe, lui, s'en allait tranquillement, les mains dans les poches » (L. Caron, 1981).  Mettre la main sur le cœur, pour témoigner de sa sincérité, de sa bonne foi.  Mettre les mains sur les hanches.  Mettre sa main en visière.  Mettre ses mains en porte-voix.  En un tour de main.  vieilli en sous-main. Secrètement. Agir en sous-main.  3 La main, instrument du toucher. Toucher avec, de la main. Caresser, effleurer de la main. Passer la main dans ses cheveux. Mains qui palpent, tâtent. « sa main se promenait doucement [...] sur la cuisse de sa compagne » (Y. Beauchemin, 1981).  Imposition des mains.  Passer la main dans le dos de qqn.  fam. Main baladeuse.  4 La main, instrument de la préhension. Prendre avec la main, les mains. Saisir à deux mains. Tenir d'une main, des deux mains. Tenir dans, entre ses mains. Arracher qqch. des mains de qqn. Un verre qui échappe, glisse des mains. Prendre, saisir la main de qqn. Se tenir la main, par la main. Étreindre, lâcher la main de qqn. Une mère qui donne la main à son enfant. Poignée de main. « Une main s'agrippa à son épaule » (M.-C. Blais, 1965).  (expressions)  Mettre la main au collet de qqn.  Prendre qqn la main dans le sac.  fam. Prendre son courage à deux mains.  Serrer la main à, de qqn, pour le saluer.  Tendre la main à qqn, lui apporter son aide, son amitié, son pardon, etc. « Oui, je pourrais bien leur tendre la main... Être enjoué, agréable, spirituel, mais à quoi bon? » (Fr. Loranger, 1949).  la main dans la main. En se tenant par la main; fig. en parfait accord, en collaboration étroite. Marcher, travailler la main dans la main.  Demander, obtenir la main de qqn : demander, obtenir qqn en mariage.  Accorder, refuser la main de sa fille, la permission de l'épouser.  Mariage de la main gauche.  les mains vides. Sans rien apporter à offrir; en n'ayant rien obtenu. Arriver, rentrer les mains vides.  à pleine(s) main(s). En serrant avec la main, les mains; abondamment, libéralement. Empoigner qqn à pleines mains. Donner de l'argent à pleines mains.  à main. Que l’on tient, que l’on utilise avec la main. Bagage, sac à main. Outil, scie à main. Frein à main d’une voiture.  à la main ou en main. Dans la main, entre les mains. Avoir un livre à la main, en main. Prendre, tenir en main. Un verre à la main. Le téléphone en main.  Clés en main.  Montre en main.  sous la main. À sa portée, à proximité immédiate; à sa disposition. Avoir un document sous la main. Ce livre lui est tombé sous la main. « Il s'arrêta [...], enchanté d'avoir sous la main une interlocutrice qui lui permettait de parler de son dada » (Y. Beauchemin, 1989).  À (la) portée de (la) main.  5 La main, servant à donner, à recevoir, à transmettre. Tendre la main : mendier.  (expressions)  Avoir le cœur sur la main.  de main à main ou de la main à la main. Directement, sans intermédiaire; sans respecter la procédure légale. Payer qqn de (la) main à (la) main. « c'était un artiste qui avait reçu de main à main plusieurs milliers de dollars » (G.-É. Lapalme, 1970).  de la main de ou des mains de. De la part de. Accepter, recevoir qqch. des mains de qqn.  de main(s) en main(s). D'une personne à une autre. Se passer un rapport de main en main.  de première main. Directement, sans intermédiaire; de la source. Information de première main. Acheter un produit de première main.  de seconde main. Indirectement, en passant par un intermédiaire. Obtenir des renseignements de seconde main.  en main(s) propre(s). À la personne intéressée et à elle seule. Remettre une lettre à qqn en mains propres.  fam. Manger dans la main de qqn.  Mettre à qqn le marché en main.  6 La main, instrument de l'action, de l'activité, du travail. Être adroit, habile de ses mains. Ne savoir rien faire de ses mains. Travailler de ses mains. Une main experte, sûre.  téléphone mains libres : appareil téléphonique sans combiné, muni d'un haut-parleur et d'un microphone, que l'on utilise sans se servir des mains. (in GDT)  (expressions)  Mettre la main à qqch. : travailler à qqch.  Mettre la main à la pâte : intervenir dans un travail, aider.  pousser à la roue.  Mettre la dernière main à un travail, le terminer.  Donner, prêter la main à qqn, à qqch., l'aider, en être complice. « J'aurais ainsi prêté la main à mon tour à un jeu de massacre » (F. Dumont, 1993).  Avoir la main heureuse, malheureuse : avoir, ne pas avoir de chance; réussir, échouer dans une entreprise. « leurs gestionnaires ont eu la main heureuse avec leurs placements » (Commerce, 1997).  Avoir les mains libres, liées : avoir, ne pas avoir la liberté d'agir.  F/E Avoir la main verte.  Forcer la main à qqn.  Faire des pieds et des mains.  F/E fam. Avoir un poil dans la main.  Q/C fam. Avoir les mains pleines de pouces (de l’anglais to be all [fingers and] thumbs) : être maladroit, manquer d’habileté. « Comme toute gaffeuse qui se respecte, elle a aussi les mains pleines de pouces » (La Presse, 2006).  de la main de qqn. Par qqn. Un texte écrit de sa propre main. « j'avise sur la table de chevet un billet signé de sa main » (N. Audet, 2002).  de main de maître. D'une manière magistrale; avec une habileté consommée ou avec une grande force.  de longue main. Depuis longtemps, par un long travail. Préparer qqch. de longue main.  (par oppos. à à la machine) à la main. En utilisant uniquement la main, les mains; de façon non mécanique, non automatisée. Lettre écrite à la main. Dessin fait à la main. Lavage à la main. Fabriqué, peint, sculpté à la main.  ellipt, fam. Cousu, fait main.  fig. et fam. Cousu main.  à main levée. Se dit d'un dessin fait sans autre instrument que le crayon ou le pinceau, d'un seul trait, rapidement; se dit d'un vote où l'on se prononce en levant la main.  à main(s) nue(s). Directement avec la main, les mains; sans utiliser d'instrument, d'arme. Boxe, combat à mains nues. Travailler à mains nues.  Manière de faire, style; savoir-faire, habileté professionnelle. Reconnaître la main d'un écrivain, d'un peintre. Avoir une belle main.  Tour de main.  (expressions) Se faire la main : s'exercer. Garder, perdre la main, son habileté, l'habitude de faire qqch.  7 La main, symbolisant la possession, la propriété. Une entreprise qui passe aux mains d'un concurrent.  (expressions)  Avoir en main, entre les mains, à sa disposition, en sa possession.  Mettre la main sur qqn, qqch., le trouver, le découvrir; s’en emparer.  Faire main basse sur : s'emparer, voler. « de grands propriétaires qui avaient fait main basse sur les terres de l'État » (L’Actualité, 1998).  Changer de mains, de propriétaire.  8 La main, symbolisant la puissance, l'autorité, le pouvoir. Être aux mains, entre les mains de l'ennemi. Échapper aux mains de la police. « Elle [...] craignait comme bien des innocents de tomber aux mains de la Justice » (Ch. Brouillet, 2002).  (expressions)  Avoir, tenir qqch. en main : maîtriser, contrôler qqch. Avoir les choses en main. Avoir la situation bien en main.  Prendre qqch. en main(s) : se charger de, s'occuper de. Prendre une affaire, son avenir en main.  Avoir la haute main, la main haute sur.  Avoir la main légère.  Une main de fer dans un gant de velours : une autorité rigoureuse sous une apparence douce.  en (de) bonnes mains ou Q/C entre (de) bonnes mains. Sous la responsabilité, l’autorité d’une personne compétente, sérieuse. L'entreprise est entre de bonnes mains. Remettre en bonnes mains.  9 La main, servant à frapper, à combattre. « Il abattit ses larges mains sur les épaules de Maïna et la secoua » (D. Demers, 1997).  Homme de main : celui qui est au service d'autrui pour exécuter des tâches généralement répréhensibles ou illégales.  pistolero, satellite, sbire, spadassin. « les hommes de main du régime qui font régner la terreur depuis plusieurs semaines » (La Presse, 1993).  (expressions)  Lever, porter la main sur qqn, s'apprêter à le frapper, le frapper.  En venir aux mains : en venir aux coups, en venir à se battre.  Ne pas y aller de main morte : frapper violemment, brutalement; agir, parler sans ménagement, avec dureté.  Avoir la main leste.  Avoir la main lourde.  à main armée. Les armes à la main. Attaque, vol à main armée.
 B  1 Initiative du jeu, aux cartes. Avoir, donner, passer la main.  (expression) Passer la main : abandonner qqch., renoncer à qqch.  Ensemble des cartes distribuées à un joueur. Main de poker.  2 Jeux de main(s). Jeu(x) de main, jeu(x) de vilain.  3 sport Faute de jeu commise par un joueur de soccer, autre que le gardien, qui touche le ballon avec la main.  4 F/E Petite main : couturière apprentie.  Première main : couturière capable d'exécuter tous les modèles.
 II  zool. Partie terminale du membre antérieur des vertébrés tétrapodes, parfois analogue à la main de l’être humain. Main d'un singe.
 III par anal.  1 (hist. de France) Main de justice : sceptre surmonté d'une main en ivoire ou en métal précieux, symbolisant le pouvoir justicier que le roi tient de Dieu.  2 Ensemble de vingt-cinq feuilles de papier formant la vingtième partie de la rame.  3 Pièce, instrument servant notamment d'attache, de fixation.  instrumentpièce. Main d'un ressort.  4 Main-courante.
in TLF
ÉTYMOLOGIEFin 10e s. (in TLFi); du latin manus.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
main
singulier pluriel
main
mains
orthographe
MEES - 1re
étymologie
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Homonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés