Accueil / Tous les mots du dictionnaire / lis
lis ou lys [lis] n. m. REM. L’orthographe lys est fréquente, en particulier au sens II. RO lis.
 I   1 Plante bulbeuse des climats tempérés de l’hémisphère Nord, généralement de grande taille, dont la tige érigée porte des feuilles lancéolées ou linéaires ainsi que des fleurs, parfois très parfumées, formées de six tépales unis ou marqués de couleurs contrastées, plus ou moins recourbés vers l’arrière, et dont on cultive d’innombrables variétés ornementales. [Genre Lilium; famille classique des liliacées.] REM. Le mot lis désigne souvent le lis blanc. Lis hybrides. Lis des champs (allusion biblique). Criocère du lis.  lis blanc ou lis de la Madone [L. candidum] : espèce de l’est de la Méditerranée, à fleurs blanc pur en large trompette, très parfumées, que l’on cultive depuis l’Antiquité et que l’on a chargé de divers symboles au cours de l’histoire.  Q/C lis de Pâques [L. longiflorum] : espèce de l’est de l’Asie, à grandes fleurs blanches en trompette, très parfumées, qui est largement commercialisée en Amérique du Nord pour la fête pascale (aussi appelée lis blanc au Québec).  lis du Canada [L. canadense] : espèce de l’est de l’Amérique du Nord, à grandes fleurs pendantes en trompette, jaune orangé, généralement tachetés de brun.  lis tigré [L. lancifolium (L. tigrinum)] : espèce de l’est et du nord de l’Asie, à grandes fleurs pendantes en turban, rouge orangé, tachetées de pourpre foncé.  lis martagon [L. martagon] : espèce des montagnes d’Eurasie, à nombreuses petites fleurs pendantes en turban, roses ou rouge violacé, parfois tachetées de pourpre foncé.  par anal. (en parlant de plantes voisines du lis ou rappelant le lis)  lis d’eau : autre nom du nymphéa.  nymphéa. « Vous achèterez une petite fontaine, vous voudrez une mare pour les grenouilles, ensuite vous planterez des lis d'eau, qui vous feront vouloir agrandir l'étang » (Le Devoir, 2004).  lis d’un jour : autre nom de l’hémérocalle.  hémérocalle. « Au milieu d'une véritable mer de lis d'un jour, Gilles, amateur et autodidacte passe l'essentiel de son temps à marier les beautés éphémères de son jardin » (Le Devoir, 2004).  F/E lis des vallées : autre nom du muguet.  muguet.  lis de Saint-Jacques : plante bulbeuse originaire d’Amérique centrale, voisine de l’amaryllis belladone, que l’on cultive pour ses fleurs décoratives rouge vif dont l’aspect évoque la croix des chevaliers de l’ordre de Saint-Jacques. [Espèce Sprekelia formosissima; famille classique des liliacées (amaryllidacées).]  lis des Incas ou lis du Pérou : autre nom de l’alstroemeria.  alstroemeria.  lis du Nil : autre nom de l’agapanthe.  agapanthe. « Le lys du Nil [...] réussit mieux quand ses racines sont à l'étroit et que l'on place son pot sur le patio ou dans le jardin pour l'été » (La Presse, 1993).  2 par méton. Fleur de cette plante, et en particulier celle du lis blanc, traditionnellement considérée comme un symbole de pureté, de chasteté, de noblesse (en raison de sa couleur); pureté, chasteté, noblesse que cette fleur symbolise. Bouquet, gerbe de lis. Blanc comme un lis. « La reine était si pure, si blanche que le roi n'avait pas eu envie d'elle; après un an et plus de mariage elle gardait son lys » (J. Ferron, 1968).  fig. De lis : d’un blanc très pur. Peau, visage de lis. Un teint de lis (et de rose). « Mary, la presque amoureuse au visage de lys qui n'a fait que passer dans la vie de cet homme taciturne en laissant derrière elle un grand vide douloureux » (Le Devoir, 1998).
 II fleur de lys ou fleur de lis.  1 Figure héraldique représentant (selon l’explication classique) trois fleurs de lis stylisées et unies, qui est l’emblème de la monarchie chrétienne de France, du royaume de France. « En Amérique, des fleurs de lys garnissaient l'écusson apposé sur la croix plantée par Jacques Cartier, à Gaspé, en 1534 » (Le Soleil, 2007). « Avec ses fleurs de lis aux quatre coins, le drapeau de Carillon est l'ancêtre, ou du moins l'inspirateur, du drapeau québécois actuel » (L’Actualité, 1994).  2 par ext. Emblème de l’État du Québec, de son gouvernement, de ses institutions, évoquant les origines françaises des premiers colons et de leurs descendants. Arborer, brandir la fleur de lys. Le drapeau à fleurs de lys ou ellipt le fleur de lys : le drapeau du Québec, orné de quatre fleurs de lys.  fleurdelisé. « Chaque fois qu'un Doucet remonte le chenal, et qu'il arrive à la hauteur de la maison paternelle, Virginie Doucet, la grand-mère, court au mât du jardin et hisse la fleur de lys, le drapeau à Duplessis, le drapeau du pays » (J. Godbout, 1967).  Objet, motif, logo représentant la fleur de lys. « À chaque Fête nationale, les pharmacies et dépanneurs se mettent à vendre des petites épinglettes lumineuses, qui clignotent dans la nuit. Les fleurs de lys avaient connu un franc succès auprès de nos enfants à la Saint-Jean » (La Presse, 2006).
VOIR l’article thématique Les emblèmes du Québec.
ÉTYMOLOGIEVers 1150 (in TLFi); 14e s., lys (in NPR) attestation isolée; repris au 19e s. (in NPR); du latin lilium.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
lis
singulier pluriel
lis
lis
RO Les rectifications de l’orthographe recommandent cette graphie.
lys
singulier pluriel
lys
lys
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés