Accueil / Tous les mots du dictionnaire / lien
lien [ljɛ̃] n. m.
 I   1 Objet flexible de forme allongée servant à entourer une chose pour maintenir ensemble ses parties, ou à attacher entre elles deux ou plusieurs choses (câble, corde, courroie, ficelle, etc.). Lien de coton, de cuir, de paille, de soie. Lien lâche, robuste. Fermer un sac avec un lien. Resserrer, desserrer un lien. « il avait peine à nouer les liens assujettissant la charge sur le traîneau » (Y. Thériault, 1958).  Ce qui retient, enchaîne ou ligote une personne, un animal. « Il finit de dénouer les liens qui ligotaient Sylvie » (H. Aquin, 1974).  2 inform. Élément d’un document qui, lorsqu’il est activé, permet d’accéder directement à d’autres informations. Lien (Internet) : adresse Web, URL. Envoyer un lien par courriel. Lien (hypertexte, hypermédia) : hyperlien. Cliquer sur, suivre un lien. Lien brisé, cassé, rompu : hyperlien dont la cible est inexistante ou inaccessible.
 II fig.  1 Élément qui réunit, rattache deux ou plusieurs choses entre elles, assure leur relation, les met en rapport; le rapport lui-même tel qu'il est perçu par l'esprit.  liaison. Lien entre des faits, des idées. Lien apparent, évident, direct, logique. Lien de cause à effet. Lien de dépendance. Des pensées sans lien. Ces événements n’ont aucun lien entre eux. Faire le lien entre deux choses. Avoir un lien avec qqch. Constituer, former un lien. « Ce n'est que beaucoup plus tard que j'établirai un lien entre les voyages à Odessa et les livraisons d'armes en Espagne » (D. Bombardier, 1985).  2 Ce qui unit deux ou plusieurs personnes (ou groupes de personnes), établit entre elles des relations d'ordre social, moral, affectif, etc.; les relations ainsi constituées.  liaison, nœud. Lien de filiation, de parenté. Lien conjugal. Liens familiaux. Liens sacrés du mariage. Liens de l’amitié, du sang. Lien de confiance, de solidarité. Liens étroits, forts, intimes. Liens qui unissent des personnes, des peuples. Créer, établir, nouer des liens avec qqn. Briser, rompre les liens avec qqn. « Puisque l'honneur m'échoit de vous recevoir dans notre compagnie, je me réjouis de cette occasion de resserrer les liens de sympathie qui m'attachent à vous » (G.-É. Lapalme, 1973).  Ce qui attache moralement qqn à qqch. Le lien qui attache qqn à sa terre natale. « grand malheur pour deux êtres unis, quand se brisent les liens qui les rattachent à leur passé d'amour! » (R. Rolland, 1910).  Ce qui met dans une situation de dépendance, ce qui contraint, enchaîne, asservit. Les liens de l’habitude, du travail.  Briser ses liens.
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1120; du latin ligamen « cordon, bande ».
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
lien
singulier pluriel
lien
liens
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés