Accueil / Tous les mots du dictionnaire / grandeur
grandeur [gʀɑ̃dœʀ] n. f.
 I (avec valeur de qualification externe)  1 (absolu) Caractère de ce qui est grand par ses dimensions, de ce qui dépasse la norme ou la mesure ordinaire. La grandeur d’un séquoia.  2 (relatif) Caractère de ce qui est susceptible de varier en taille ou en importance et qui, de ce fait, se prête aux mesures.  proportions. Grandeur d’une maison, d’un édifice. De quelle grandeur est la pièce? « elles réussirent à peine à racler dans le givre de la vitre un rond de la grandeur de la main » (G. Guèvremont, 1945).  Ordre de grandeur : évaluation approximative (d’une dimension, d’une quantité, etc.). Donner un ordre de grandeur. De quel ordre de grandeur est la subvention?  En, par ordre de grandeur : en, par ordre croissant de taille. « Devant elle étaient alignés, en ordre de grandeur, une série de petits pots contenant des parfums, des crèmes et des onguents » (J. Poulin, 1989).  Grandeur nature : de dimensions réelles, de dimensions conformes à celles du modèle. Sculpture grandeur nature. « Debout, grandeur nature, un homme en carton tenait dans sa main droite une photo » (N. Brossard, 2001).  math. Aspect mesurable et variable de qqch.  aspect. La hauteur est une grandeur. Grandeur vectorielle.  astron. Éclat relatif des étoiles.  magnitude. Étoile de première grandeur.
 II (avec valeur de qualification interne)  1 État de ce qui est important, majeur.  ampleur. Grandeur d’un crime. « Mieux que personne, je comprenais la grandeur de son sacrifice, et mon cœur saignait pour lui » (L. Conan, 1884).  2 Éclat prestigieux qui résulte de la puissance, l'autorité, la gloire.  majesté. Grandeur d’un souverain. Grandeur d’un pays. Grandeur de Dieu. « comment aurait-il pu deviner les désirs de puissance qu'elle avait ressentis pour lui, pauvre enfant [...] démuni de toute idée de grandeur, ignorant tout de la faim de pouvoir » (M. Tremblay, 1978).  Du haut de sa grandeur : d'une façon hautaine, avec un air de supériorité. Regarder, juger qqn du haut de sa grandeur.  (avec une majusc.) Titre honorifique donné autrefois à certains hauts personnages, en particulier aux évêques. « La semaine prochaine, mes très chers frères, Sa Grandeur Monseigneur l'Évêque fera sa visite pastorale dans cette paroisse » (R. Girard, 1904).  au plur. Folie des grandeurs.  3 (moralement, intellectuellement) Haut degré d'élévation, de noblesse. Grandeur intellectuelle, morale, spirituelle. « comment veux-tu travailler un peu dans la grandeur, ici, il n'y a pas d'enjeux, pas de cause » (M. Proulx, 1996).  Grandeur d’âme : magnanimité. « ce caractère si beau, si noble, si grand de franchise, d'honneur, de grandeur d'âme et de religieuse honnêteté » (F. Dumont, 1993).
in TLF
ÉTYMOLOGIE1155 (in TLFi); de grand et -eur.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
grandeur
singulier pluriel
grandeur
grandeurs
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés