Accueil / Tous les mots du dictionnaire / gouverneur, gouverneure
gouverneur, gouverneure [guvɛʀnœʀ] n. REM. Le féminin gouverneure est surtout en usage au Québec. La forme gouverneuse est rare.
 I   1 N. m. hist. Personne responsable du gouvernement civil et militaire; personne chargée de gouverner une province, une colonie, une place forte, une forteresse.  éparque, ethnarque, satrape, stathouder, tétrarque. Gouverneur d'une ville, d'une province. Gouverneur d'une prison. « Les histoires coloniales sont si encombrées de noms d'intendants, d'officiers, de gouverneurs qu'elles anesthésient la mémoire et confondent l'imagination » (M. Ouellette-Michalska, 1984).  (hist. du Canada) gouverneur (général) : représentant officiel du roi et commandant en chef de l'armée sous les régimes français et anglais. Samuel de Champlain fut le premier gouverneur de la Nouvelle-France. « le gouverneur a fait dissoudre la Chambre parce que les députés refusaient d'adopter les crédits. Et vous avez tous compris que c'était le seul moyen dont nous disposions pour amener l'Angleterre à prendre connaissance des maux dont est affligée la colonie » (L. Caron, 1981).  N. gouverneur général (du Canada) : depuis 1867, chef de l'État canadien, représentant de la Couronne britannique, nommé pour cinq ans par la reine sur la recommandation du premier ministre du Canada.  vice-roi. Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale. « Au fil des ans, le rôle du gouverneur général est devenu plus symbolique, le vrai pouvoir étant exercé par le premier ministre et son gouvernement. Le principal rôle du gouverneur général est de veiller à ce que le pays ait toujours un premier ministre dont le gouvernement jouit de la confiance de la Chambre des communes » (La Presse, 2010).  2 N. Aux États-Unis, chef du pouvoir exécutif d’un État.  chef. Le gouverneur de l'État de New York. « en plus de surveiller la campagne présidentielle [...], chacun des 11 consulats du Canada au pays de l'Oncle Sam dresse le profil des sénateurs et des gouverneurs » (L’Actualité, 2000).  3 N. Haut fonctionnaire nommé par l'État à la tête de certaines institutions financières importantes. « Quelques économistes exhortaient hier le gouverneur de la Banque du Canada à ne pas faire écho à cet appui massif des analystes à une hausse du taux directeur » (Le Devoir, 2010).
 II  hist. Personne qui était chargée de l'éducation d'un prince ou de certains jeunes garçons de grande famille.  précepteur. REM. En ce sens, le féminin est gouvernante.
in TLF
ÉTYMOLOGIEEntre 1130 et 1140 (in TLFi); de gouverner et -eur.
ORTHOGRAPHE
  nom
gouverneur
  singulier pluriel
masculin
gouverneur
gouverneurs
féminin
gouverneure
gouverneures
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés