Accueil / Tous les mots du dictionnaire / fruit
1. fruit [fʀɥi] n. m.
 I (produit)
 A (produit des plantes à fleurs)  1 bot. Organe produit par les plantes après la fécondation de leurs fleurs et contenant une ou plusieurs graines. [type : akène, baie, capsule, cosse, drupe, gousse, silique.] Fruits charnus, fruits secs (sans pulpe). Fruits simples, fruits composés. Fruits à noyau, fruits à pépins. Fruits à écale, à coque. REM. En botanique, on réserve souvent l’emploi du mot fruit (par opposition à faux-fruit) aux productions végétales qui se développent à partir du pistil (ovaire fécondé) et qui enveloppent les graines issues des ovules.  faux-fruit : production végétale charnue issue du développement d’une partie de la fleur autre que l’ovaire fécondé du pistil (notamment du réceptacle).  2 (dans la langue générale) Toute production végétale charnue et comportant des graines qui fait suite à la fécondation des fleurs. Fruits comestibles, fruits toxiques. Fruits verts, fruits murs.  spécialt Fruit comestible à chair relativement sucrée. Fruits et légumes. Plateau de fruits. Salade de fruits. Fruits frais, en conserve. Fruits secs, séchés, confits.  prov. On reconnaît l'arbre à ses fruits.  3 (dans des noms composés de fruits ou de types de fruits spécifiques)  fruit à pain : gros fruit tropical de l’arbre à pain, de couleur verdâtre ou jaunâtre, de forme arrondie et de taille variable, qui compte deux variétés principales, l’une à peau rugueuse et sans graine, dont la chair féculente et de couleur crème est consommée comme légume cuit, et l’autre à peau recouverte d’épines molles, moins charnue, dont les grosses graines brunes peuvent être cuisinées comme des châtaignes.  Fruit de la passion.  fruit du dragon : nom usuel du pitaya.  pitaya.  au plur. petits fruits ou fruits rouges : noms collectifs servant à désigner divers petits fruits comestibles (fraises, framboises, bleuets, groseilles, etc.), sauvages ou cultivés. REM. Au Québec, petits fruits est d’emploi plus courant. Pour désigner cet ensemble de fruits, on emploie aussi les dénominations fruits des champs au Québec et fruits des bois en France. La saison des petits fruits. Un cassot de petits fruits. Vin à l’arôme de fruits rouges. « Quelques semaines plus tard, les moustiques disparurent et les nuits fraîchirent. L'été agonisait. Maïna se gava de tous les petits fruits qu'elle put trouver. Elle croisa quelques ours, avides eux aussi de baies sauvages » (D. Demers, 1997).
 B  1 au plur., littér. fruits de la terre : tout ce que la terre produit qui sert à nourrir les hommes et les animaux. « on jouirait sans aucune peine des fruits de la terre » (J. Folch-Ribas, 1989).  2 (généralement au plur.) fruit de mer : tout animal marin comestible à l’exclusion des poissons et des mammifères (crustacé, mollusque et oursin).  coquillage. Repas de poisson et de fruits de mer. Plateau de fruits de mer. Chaudrée de fruits de mer. Pizza, lasagne, linguine aux fruits de mer. Ne manger aucun fruit de mer. « Un demi-homard, des moules, des crevettes, des palourdes garnissaient la paella aux fruits de mer » (La Presse, 1990).  3 par anal., littér. Enfant, considéré comme le produit de l’union de ses parents, de la gestation de sa mère.  enfant. Le fruit d'un mariage, d'une union. « Le seul fruit de leur amour fut Mademoiselle Tekely, âgée aujourd'hui de neuf ans » (abbé Prévost, 1760).  4 relig. Fruit défendu : (dans la Genèse) fruit de l'arbre de la science du bien et du mal que Dieu avait interdit à Adam et Ève de goûter.  pomme.  fig. Ce qui est interdit ou dont on devrait s’abstenir, et qui exerce d’autant plus la fascination. L'attrait du fruit défendu. « Si on censure une émission, l'enfant voudra regarder plus que jamais le fruit défendu » (Le Devoir, 2002).
 II (résultat, profit) fig. Profit, avantage que l'on retire de qqch.  profit.  avantage. Recueillir le fruit de son travail. « Peut-être avait-il décidé de récolter les fruits de tant d'années d'efforts pendant qu'il pouvait encore en profiter? » (Commerce, 1997).  Adv. complexeGT  avec, sans fruit. Avec, sans profit. Travailler avec fruit. « leurs efforts pour faire oublier leur conduite passée étaient sans fruit » (Mme de Staël, 1817).  (expression) Porter fruit(s) ou porter des, ses fruits.  Résultat bon ou mauvais, effet de qqch.  produit. Le fruit du hasard, de l'imagination. Les fruits de l'expérience. « j'avais eu la sensation que mes échappées diurnes étaient les fruits d'une urgence » (P. Samson, 1999).
in TLF
VOIR l’article thématique Les baies et les autres petits fruits du Québec.
ÉTYMOLOGIE10e s. (in TLFi); du latin fructus « usage, possession; revenu, avantage; fruits des arbres et de la terre ».
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
fruit
singulier pluriel
fruit
fruits
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés